Résultats de votre recherche

Rencontre du Président du BR Tizi Ouzou avec l’encadrement à Tizi Rached.

Posté par rcdbrto le 27 janvier 2017

Le Président du Bureau Régional RCD de Tizi-Ouzou, M Hamdous Mohand Arezki, accompagné des membres du BR, dont Allik Mohand (Chargé à l’animation des sections), Ouali Hacene (Chargé aux élus) et Mlle Messouci Samira (Chargée à la jeunesse), a effectué la troisième rencontre organique avec l’encadrement des daïras de Tizi Rached, Azazga, Bouzeguene, Tizi-Ouzou, Mekla et Béni Douala.

Ce cycle de rencontres et sorties organiques à travers la wilaya a été tracé par le BR de Tizi-Ouzou au lendemain de la réunion ordinaire du secrétariat national du RCD, tenue le 11 Novembre 2016.

Comme fut le cas lors des deux rencontres des Ouadhias et de Tigzirt, les animateurs de cette assemblée générale ont insisté sur l’animation des sections au niveau local (Sections Communales) et la mobilisation de tout le collectif militant pour la réussite des rendez-vous auxquels le parti a annoncé sa participation, à savoir les élections législatives et locales.

L’Assemblée générale des militants, tenue aujourd’hui vendredi 27 Janvier 2017 à la bibliothèque municipale de Tizi Rached, a été encore une fois, une autre occasion de débattre sur les questions organiques et des élus, surtout que le RCD prépare son 28ème anniversaire et son 5ème congrès ordinaire annoncé pour le 30 juin et 1 juillet de l’année en cours.

16344277_1360047864040299_1334536142_n 16296064_10208481875186972_1413991728_n 16343590_1360047950706957_1972282886_n 16343671_10208481872306900_699800036_n 16343861_1360048067373612_1773774974_n 16343916_1360046824040403_321890429_n 16343958_10208481873066919_1601676557_n 16344041_10208481867106770_1127858309_n 16344277_1360047864040299_1334536142_n 16344371_1360047824040303_1843176828_n 16358482_1360047840706968_135618382_n 16358513_1360046910707061_439339117_n 16358783_1360048004040285_229984900_n 16358904_1360048190706933_322280973_n 16359269_1360047790706973_1841127945_n 16359284_1360046394040446_1045066976_n 16359307_10208481877867039_1534388596_n 16395795_1360047900706962_201249529_n 16395901_1360047120707040_292331298_n

Publié dans Organique, PHOTOS Activités | Commentaires fermés

Célébration du XXVI ème anniversaire du RCD

Posté par rcdbrto le 3 février 2015

rcd anniversaire2Pour célébrer le XXVI ème anniversaire de la naissance du parti les sections communales organisent diverses activités. Ainsi nous pouvons annoncer déjà que les communes de Makouda, Timizart et Mekla ont programmé des conférences-débats publiques le samedi 07 février 2015. Le vendredi 13 février ce sera le tour des sections communales des Aghribs et de M’kira. Pour Makouda c’est Maitre SAHEB Hakim secrétaire national qui animera la conférence-débat. Nous vous tiendrons informés au fur et à mesure du programme des activités, restez « branchés » !

Publié dans Actualités., Conférences | Commentaires fermés

Invitation

Posté par rcdbrto le 5 février 2014

Docteur Saïd DERAMILa section communale RCD de Mekla vous invite à une journée de commémoration du 21èm anniversaire de la disparition de Saïd DERAMI, et le 25 anniversaire du RCD, le samedi 08/02/2014 ;
à 09 h 00 : Rassemblement devant le siège RCD Mekla
à 10 H 00 : Recueillement sur sa tombe ,suivi d’une prise de parole et 
d’une collation ,
à 12 H 30 : Conférence – débat sur son parcours et le parti, suivie du 
lancement du site internet www.rcd-mekla.com

Le public est cordialement invité.

Publié dans Commemoration, Invitation | Commentaires fermés

Conférence débat à Mekla:Régionalisation Modulable! L’alternative au système centralisé

Posté par rcdbrto le 21 avril 2011

mekla03.jpg

Dans la lignée des festivités du printemps Amazigh, la section RCD Mekla a opté pour l’organisation d’une conférence sur le thème « Régionalisation Modulable! L’alternative au système centralisé ». 

Le membre du conseil de la nation, Semmoudi Mohand-Akli et le député Boudiaf Boussad ont débuté après les salutations d’usage par une minute de silence à la mémoire de toutes les personnes qui ont donnés leur vie pour notre chère patrie. Puis, c’est le rappel incontournable des événements qui ont précédé le 20 avril 80 pour arriver à la nuit ensanglantée orchestrée par les forces de répressions dans les citées universitaires de Tizi Ouzou contre les étudiants, réveillés par les matraques, malmenés et des interpellations avec son lot de poursuites et de jugements expéditifs dressés par les tribunaux.mekla02.jpg 

Mohand Akli Semmoudi n’a pas manqué de souligner que ces souvenirs douloureux étaient la réponse d’un système répressif et autoritariste, aux revendications démocratiques. Un système qui s’inscrit dans la seule logique répressive, s’éloignant de plus en plus des aspirations du peuple algérien à la liberté et à la justice et condamné à la disparition. Poursuivant  le conférencier n’a pas hésité à appuyer son argumentaire par les révoltes  qui ont conduit à la chute des dictatures ; De Ben Ali en Tunisie à Moubarak en Egypte puis Gbagbo en Côte-d’Ivoire et actuellement en Libye au Yémen et en Syrie. 

Mr Boudiaf, enchaîne par l’alternative que le RCD propose au système centralisé : La Régionalisation Modulable, qu’il présente comme étant un système administratif et social qui valorise les particularités de toute les régions au sein d’une même nation « c’est la diversité contre l’adversité ». Il rappellera à l’assistance que c’était ni plus ni moins que le système qui a été adopté par nos aïeuls ; les combattants pour la libération, leurs permettant de vaincre l’une des premières puissances militaires de l’époque. 

Malheureusement ce système a été occulté après l’indépendance par les tenants du pouvoir pour choisir de calquer le système centraliste jacobin du colonisateur français. C’est à croire, poursuit –il, que dans leurs têtes nos décideurs n’ont pas intégré l’idée qu’il en était fini du colonisateur. Plus loin, le conférencier rappelle que tous les pays développés ont adopté ce système politico-administratif.

mekla01.jpg

Un débat intéressant s’en est suivi avec les citoyens venus très nombreux assister à la conférence, d’ailleurs la salle de la maison de jeunes s’était avérée trop exigue pour accueillir dans de bonnes conditions tous les présents.

Publié dans 20 Avril | Commentaires fermés

Mekla : Hommage à Said DIRAMI et célébration de l’anniversaire du parti.

Posté par rcdbrto le 9 février 2010

dirami.gif

La section de Mekla a engagée un riche programme ce samedi 06 février 2010. Après un rassemblement au siége du parti à 09h00. Les militants du RCD en présence de Mr Mohand Akli Semmoudi membre du conseil de la nation, Boudiaf Boussad député Belabbas Mahfoud P/APW et Zalouk Marzouk membre du bureau régional se sont rendu  sur la tombe du regretté Saïd DIRAMI pour un dépôt de gerbe de fleurs en lui rendant un vibrant hommage. C’est un moment émouvant  pour l’ensemble des présents. En effet le défunt Said DERAMI a marqué tous le monde de par sa modestie, ses valeurs et son engagement total pour la cause démocratique et le combat identitaire.

Lire la suite… »

Publié dans 21 annivérsaire du RCD | Commentaires fermés

21eme anniversaire du RCD

Posté par rcdbrto le 4 février 2010

 ban.png

RCD s’apprête à célébrer à travers toute la wilaya de Tizi-Ouzou le 21eme anniversaire de la naissance de notre rassemblement à cet effet un  programme à travers les sections locales est en court de finalisation. Le bureau régional les rendra publique au fur et à mesure. 

  Programme des festivités du 21éme anniversaire du RCD:

Lieu 

Date  et heure   Activités prévues 
AIN  ZAOUIA  (M. Jeunes)  Vendredi   05 /02/2010  à 10H00  Assemblée générale des militants et conférence débats. 
TIMIZART   Centre culturel    Samedi   06/02/2010    Matinée Exposition « porte ouvertes sur le RCD » 13h30 projection Vidéo « RCD à l’APN » Conférence débats  14h00. 
MEKLA  Samedi  06/02/2010  Rassemblement au siége du parti à 09 heures. Dépôt de gerbe de fleurs sur la tombe du regretté Saïd DIRAMI à 9heures 30 minutes.  Exposition à la maison de jeunes. Témoignages sur  la vie de Saïd DERAMI  Conférence   thème  «  RCD 21 ans après » à 10h00 Exposition  du peintre autodidacte Ghazali Samir. 
IFLISSEN    TIGZIRT  Mardi 09/02/2010 Mardi 09/12/2010 Salle cinéma  MIZRANA  10h00 Dépôt de gérbes de fleurs sur les tombes de nos défuns militants : IMAI  Djamel et  DZIRI  Amar  Matinée : Porte ouverte et projection Vidéo 14h00  conférence débats 
ILLOULA  Vendredi 12/02/2010  10h00 : Collation au siége du parti 10h30 : Parcours du RCD.  Exposition porte ouvertes Sur le RCD. 13h00 Projection vidéo retraçant les réalisations de l’APC suivie de la présentation publique du bilan 2009 de l’APC. 

Publié dans Actualités. | Commentaires fermés

Le chantage et les intimidations n’ont pas eu raison de la volonté de dire non

Posté par rcdbrto le 11 avril 2009

document030.jpgphoto inspirée du quotidien El Khabar

Le forcing électoral exercé par l’administration dans la wilaya de Tizi Ouzou, à l’encontre des électeurs, par le chantage et les marchandages, s’est  vérifié par l’envahissement des mairies tôt le matin par des jeunes qui demandaient aux P/APC de leur délivrer des cartes de vote afin d’y faire porter la mention « a voté ».

Faut-il signaler que des dizaines de citoyens ont du céder au chantage mais… en votant à blanc. A titre illustratif, les commune de Béni Douala et de Bouzeguène ont enregistré respectivement 27% de bulletins nuls sur les suffrages exprimés pour la première et 15% pour la seconde.  

La peur des représailles du pouvoir a été telle qu’un citoyen de Chaoufa, commune de Mekla, est tombé en larmes après qu’on lui ai refusé de consigner la mention « a voté » sur sa carte d’identité nationale. Il n’avait pas de carte d’électeur. Renseignement pris, il s’agit d’un cas parmi une centaine d’autres auxquels l’administration a promis une aide dans le cadre de l’habitat rural dans un lotissement en voie d’achèvement, pour peu que ces personnes justifient qu’elles ont  voté.

Dans la même commune, dans les villages de Ath khir et de Sahel, les jeunes qui ont voté pour Mohand Said et Louiza Hanoun ainsi que ceux qui ont opté pour les bulletins nuls, ont crié au scandale parce que leurs voix ont totalement disparu au profit du candidat Bouteflika qui se voit attribuer 100% des suffrages exprimés.

A Aït Aggouacha, dans la daïra de Larbâa Nath Irathen, et avant l’entame de l’opération de vote, 193 bulletins du Président-candidat Bouteflika ont été introduits dans l’urne vers 8h 10mn du matin. Ce fait nous a été rapporté par un surveillant d’un centre de vote réquisitionné par l’administration.  

A Tizi Rached, le Président d’APC RND, indigné par le faible taux de participation de son village, s’est tout simplement autorisé le bourrage des urnes au profit de Bouteflika. Il a de surcroît menacé les encadreurs des bureaux de vote de représailles si jamais ceux-ci dénonçaient sa forfaiture.

A Iboudraren, le chef du centre de vote ne montre aucune gêne à revoir à la baisse le nombre d’inscrits sur le fichier électoral, arrêté à 4.130 électeurs, pour annoncer, après le dépouillement un nombre de 3.295 électeurs, soit 835 électeurs de moins. Un moyen de réduire le taux d’abstention.

A Amechras, à l’ouverture des centres de vote, les chefs de bureaux ont fait sortir de façon autoritaire les représentants des candidats afin de bourrer à huis clos les urnes. Résultats : vers 10h du matin, alors que le taux de participation moyen de la wilaya de Tizi Ouzou ne dépassait pas 1%, à Amechras, il était déjà de 4%. Ce taux est passé miraculeusement à 15% à midi.

Dans la commune de Tizi Ouzou, 7 bus transportant des « électeurs » ont été signalés du côté des centres de vote de  Oued Aïssi. Localité désertée par les surveillants des autres candidats. A la nouvelle ville, un va-et-vient permanent de transporteurs publics a acheminé de nombreux électeurs, venus on ne sait d’où, pour pallier à la défection des citoyens de ce quartier de la ville. De plus, il est à noter que plus de 3000 militaires ont voté dans la ville de Tizi Ouzou.  

Pour « donner encore plus de crédit » à cette mascarade, le taux de participation dans la wilaya de Tizi Ouzou annoncé vers 14h par l’administration avoisinait les 12%. Il a atteint, on ne sait par quel miracle, 22% vers 18h. Il a fini, comme chacun le sait et certainement au forceps, par un score de 31%.

Pour anecdote, le taux de participation dans la commune natale du directeur de campagne de Bouteflika n’a pas atteint le taux moyen de la wilaya. En effet, à Aït Yahia, il est seulement de 27%. Quant à la commune de Bouzeguène, région natale de Mohand Oul Hadj, ce taux est de 25%. Comme quoi, les personnes qui représentent le pouvoir en Kabylie ne pèsent rien. Cette région a toujours su reconnaître les siens.

Publié dans Actualités. | Commentaires fermés

Adhésion populaire au boycott

Posté par rcdbrto le 7 avril 2009

Depuis le jeudi dernier, des sorties de proximité ont été menées par les cadres du RCD – parlementaires et élus APW et APC – à travers les 21 daïras, pour appeler la population à tourner le dos à la mascarade du 09 avril.

Les députés Boudarène, Ait Hamouda, Saheb, Hadj Arab, Imazatene, Boudiaf, les sénateurs Arabi et  Semmoudi, le Président et élus de l’APW, Ikarbane, Hadibi, Belabbas et Moula ont sillonné, cinq jours durant, les villes de Tizi-Ouzou, Azazga, Larbâa Nath Irathen, Tigzirt, Azeffoun, Béni Douala, Ouadhias, Bouzguène, Drâa el Mizan, Ain El Hammam, Ouacifs, Tizi Ghenif, Mekla, Makouda, Ouaguenoune et Boghni dans le but d’expliciter la position du Parti et distribuer l’appel au boycott de l’élection présidentielle.

Il importe de relever que ces sorties ont suscité un enthousiasme et un écho favorable au sein de la population, notamment chez la jeunesse. Plus vigilante que jamais, cette dernière a tenu à exprimer, à chacune de ces rencontres, son irritation au regard des moyens et méthodes mis en place par le pouvoir et ses relais clientèlistes dans cette campagne ainsi que son adhésion au mot d’ordre de boycott et son rejet, par conséquent, d’une fraude vulgairement annoncée.

Fait réjouissant qui témoigne de la synergie entre la justesse de position du parti et les légitimes préoccupations citoyennes. Ni la corruption, ni le chantage ou autres tentatives d’intimidations à l’encontre des employés de la fonction publique ne peuvent venir à bout d’une population qui reste, malgré les violences et épreuves qu’elle subit, fidèle aux valeurs de dignité et de liberté forgées au fil de longues années de lutte et de sacrifice.

Publié dans Actualités. | Commentaires fermés

 

les pensées doubles de Caleb |
Mareil Autrement |
Etudiants du lycée Bertran ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Section du Parti socialiste...
| Le Nouveau Centre Montbard
| MARS Centrafrique