• Accueil
  • > Recherche : blog rcd tizi ouzou

Résultats de votre recherche

DÉCLARATION

Posté par rcdbrto le 25 août 2019

Mise sous scellées depuis 6 mois, le Président de l’APW et son exécutif du FLN et du RND a convoqué une session de l’Assemblée pour ce dimanche 25 Août.

L’ordre du jour bricolé pour la circonstance cache mal la seule volonté du P/APW et de ses alliées des partis d’El 3issaba de la répartition de la rente. Même le fameux budget de la restauration a été augmenté de 4 millions de DA, à l’occasion de ce BS, pour être ramené à 14 millions de DA pour l’exercice en cours. L’inscription alibi d’un point relatif au constat (encore un !) sur les dégâts occasionnés par les incendies qu’a connu notre wilaya cet été témoigne de l’imprévoyance et de l’incompétence du P/APW et de ses alliées du FLN et du RND. Notre région connait chaque été des incendies ravageurs, il aurait fallu examiner ce risque avant l’été et prendre à l’avance des mesures pour en limiter les dégâts. Malheureusement, rien n’a été fait.

Pour l’histoire, cette session intervient dans un contexte politique national exceptionnel. Depuis 6 mois, le peuple algérien est engagé dans un processus révolutionnaire inédit. Par sa maturité et sa détermination, il est décidé à recouvrer sa dignité et mettre fin à un système mafieux qui a spolié la liberté du citoyen et dilapidé ses richesses. 

Pour avoir manifesté pacifiquement ou exprimé leur opinion, des Algérien(ne)s sont détenus arbitrairement depuis plusieurs semaines. Parmi eux, Samira Messouci, élue de notre assemblée, emprisonnée pour avoir brandi le drapeau amazigh.

Il est politiquement et moralement inacceptable de nous réunir comme si de rien n’était pendant qu’une élue, au même titre que nous, croupis en prison pour avoir brandi l’emblème de notre identité que nous revendiquons et assumons tous.

Nous condamnons, encore une fois, ces arrestations arbitraires et exigeons la libération immédiate de tous les détenus politiques et d’opinion injustement incarcérés par une justice aux ordres.

Nous ne prendrons pas part à cette session, M. le Président, nous vous laissons avec vos alliés des partis d’El 3issaba et au jugement de l’Histoire. Vos acolytes ont déjà été condamnés !

Tizi Ouzou, le 24 Août 2019

Le groupe des élus du RCD à l’APW de Tizi Ouzou.

logo-rcd

 

Publié dans Communiqués, GROUPE APW Tizi-Ouzou | Commentaires fermés

Communiqué

Posté par rcdbrto le 7 juillet 2019

Voila plus de quatre mois que les algériens, dans leur écrasante majorité et de tout âge, se soulèvent, à travers tout le territoire national, réclamant à l’unissant le départ inconditionnel du système et de tous ceux qui l’ont servi.

Ce peuple de 1954 veut prendre en main son destin et celui des générations futures. Le système compradore, en panne de solutions, ne trouve que la répression comme solution, pour se régénérer et espérer se maintenir au pouvoir.

Les marches populaires des derniers vendredis à Alger, notamment celles de juin, ont connu des violences policières sans précédant et des multitudes d’arrestations, très souvent sans aucune raison ou pour avoir simplement brandi le drapeau Amazigh, symbole reconnu de l’union de l’Afrique du Nord des Nations.

C’est ainsi que la jeune élue RCD à l’APW de Tizi Ouzou, Samira Messouci, croupit, ainsi que plusieurs jeunes, en prison, depuis la marche du vendredi 28 juin à Alger. Ils sont mis sous mandat de dépôt le dimanche 30 juin, pour avoir osé déployer l’emblème de l’identité Amazighe.

N’épargnant aucune frange de la société et comme exemple édifiant en ce 5 juillet, 57 eme anniversaire de la fête de l’indépendance nationale et de la jeunesse, une date symbole de la guerre de libération nationale, Lakhdar Bouregaa, grand commandant de la wilaya 4 historique, est lui aussi arrêté et emprisonné depuis le 28 juin, pour ses déclarations et positions politiques.

Le groupe des élus RCD à l’APW de Tizi Ouzou, tient à saluer la mobilisation historique et pacifique du peuple algérien, réclamant la libération de tous les détenus politiques et d’opinion et ce malgré les violences policières inouïes, à Alger particulièrement, alliant les gaz lacrymogènes à la matraque.

Le système, dans une impasse historique, aura atteint ce mardi 9 juillet à minuit, sa date de péremption. Il sera alors encore plus isolé et par l’ensemble des Algériens et par la communauté internationale.

La fin du mandat du chef de l’Etat sera illégitime, une autre fois. Ce ne sera pas une autre « fetwa » d’un Conseil constitutionnel illégitime et la bénédiction du chef d’État-major, Gaid Salah, fortement rejeté par la population, qui le maintiendra, envers et contre tous, aux commandes.

Accusés d’atteinte à l’unité nationale, par une justice soumise aux bottes de Gaid Salah, les premiers détenus du mouvement seront présentés aujourd’hui, dimanche 7 juillet devant la chambre d’accusation de la cour d’Alger. D’autres le seront mercredi 10 juillet. Les détenus du 28 juin attendent toujours, la date de leur comparution.

A cet effet, le groupe des élus RCD à l’APW de Tizi Ouzou, lance un appel à l’ensemble des élus locaux de toutes tendances (APC et APW), aux avocats, aux journalistes, à tous les acteurs de la société civile et du mouvement associatif et la communauté universitaire, de la wilaya de Tizi Ouzou, à participer au sit in qui se tiendra le mardi 9 juillet à partir de 10 heures, à la cité administrative de la wilaya (Siege de la wilaya de Tizi Ouzou).

Ce rassemblement sera suivi d’une marche vers la cour de justice de Tizi Ouzou.

Nous exigerons la libération immédiate et inconditionnelle de Samira Messouci et de tous les détenus d’opinion et l’arrêt des poursuites judiciaires

Nous exprimerons ainsi notre soutien et solidarité aux détenus d’opinion et à leurs familles.

L’union fait la force, restons mobilisés.

Tizi Ouzou, le dimanche 7 juillet 2019 ; 
Les élus RCD à l’APW de Tizi Ouzou.

66632447_2294282154021491_8997096413624008704_n

Publié dans GROUPE APW Tizi-Ouzou | Commentaires fermés

Communiqué

Posté par rcdbrto le 7 juillet 2019

Communiqué :

L’Algérie vit, depuis le 22 février, un moment Historique avec un mouvement populaire qui rejette le système en place.

Une nouvelle page, pour une Algérie de paix, de progrès et de libertés, s’ouvre incontestablement pour peu que nous soyons à la hauteur de ces immenses enjeux.

Seulement, parce qu’il y a un seulement, des forces obscurantistes , rétrogrades, oligarques et prédatrices résistent et s’accrochent avec férocité au pouvoir.

A cause de son caractère révolutionnaire, pacifique et unificateur les forces vives et patriotiques conscientisées, connaissent , particulièrement depuis quelques jours, une série d’intimidations et d’attaques identifiées et ciblées, du pouvoir en panique chez qui la lutte clanique a atteint sa limite.

Les nombreux dégâts qui en découlent ne sont que son expression visible et publique. Les nombreuses et arbitraires arrestations de citoyens- manifestants de ces derniers temps expriment aussi, entre autres, leur panique.

Cette vague d’arrestations a touché même un résistant, Lakhdar Bouregaa, commandant de l’ALN de la wilaya 4 historique. Il serait emprisonné pour ses prises de positions politiques et déclarations où il rejette l’injustice et refuse la soumission. Il est lynché, sans état d’âme par une télévision publique qui salit même son glorieux passé.

Et notre jeune élue RCD à l’APW de Tizi Ouzou, Samira Messouci, n’est elle pas aussi mise sous mandat de dépôt pour de fallacieuses raisons, ce dimanche 30 juin ? 
Et tous les autres nombreux manifestants arrêtés aussi, avec des accusations aussi farfelues les unes que les autres ?

La justice est prisonnière ! Elle est sous les bottes de Gaid Salah. 
Elle sème aux vents « des atteintes à l’unité nationale et aux troupes», des drapeaux « étrangers » dans les marches, surtout ce vendredi 28 juin, à Alger.

Le groupe des élus RCD à l’APW de Tizi Ouzou, réitère son soutien indéfectible à tous les détenus d’opinion et politiques ainsi qu’à leurs familles, et exige leur libération immédiate et inconditionnelle ainsi que l’arrêt de toutes les poursuites judiciaires.

Le système, dans une impasse Historique, isolé par les Algériens , en état de décomposition avancé, tente de se régénérer en appliquant la politique de la terre brûlée.
Il cherche à installer une dictature militaire sous les ordres du chef d’Etat-major, Ahmed Gaid Salah.

Le groupe des élus RCD à l’APW de Tizi Ouzou, appelle tous leurs collègues, élus APC et APW de la wilaya de Tizi Ouzou, à rejoindre la marche populaire du vendredi 5 juillet à Alger, pour exiger la libération immédiate de la jeune élue APW, Samira Messouci, et tous les détenus d’opinion.

L’union fait la force.

Tizi Ouzou, le mercredi 3 juillet 2019.
Les élus RCD à l’APW de Tizi Ouzou.

 

65526894_2287468798036160_6705836124050292736_n

Publié dans GROUPE APW Tizi-Ouzou | Commentaires fermés

Communiqué

Posté par rcdbrto le 7 juillet 2019

Communiqué:

Le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed à Alger vient de placer sous mandat de dépôt seize citoyens arrêtés lors de la marche du vendredi 28 juin à Alger, dont notre jeune élue à l’APW de Tizi Ouzou, Samira Messouci.

Le même jour, en ce dimanche 30 juin, le moudjahid Lakhdar Bouragaa, ancien commandant de l’ALN de la wilaya 4 historique, a été placé sous mandat de dépôt pour «humiliation d’un corps constitué» et «participation à l’affaiblissement du moral de l’armée».

La justice algérienne, instrumentalisée par les Talkies walkies de Gaïd Salah, a inventé un délit «porter atteinte à l’unité nationale en brandissant le drapeau amazigh » ; c’est la confirmation de sa soumission à la dictature militaire.

Cette même justice, qui avait réhabilité le terroriste criminel Madani Mezreg en le désignant personnalité nationale et en lui réservant un accueil à la présidence de la République, juge des manifestants pacifiques et les accuse d’atteinte à l’unité nationale.

Le groupe des élus RCD à l’APW de Tizi Ouzou remercie l’ensemble des citoyens, militants et élus des différents partis politiques, des syndicalistes et du mouvement associatif, venus témoigner leur solidarité en faveur de notre élue Samira Messouci et de tous les détenus d’opinion.

Les élus RCD à l’APW de Tizi Ouzou rendent un vibrant hommage au collectif des avocats qui se sont constitués spontanément pour la défense de tous les détenus d’opinion ainsi qu’aux nombreux journalistes qui ont accompagné le mouvement et ont couvert cette forfaiture judiciaire.

Devant l’impasse historique dans laquelle s’est fait piéger le système, Ahmed Gaid Salah, nouveau maitre autoproclamé de la justice et chef de l’Etat par usurpation de fonctions, use de la politique de la terre brulée pour instaurer la terreur entre les Algériens. La vigilance et la mobilisation, dans l’union de tous les Algériens et le caractère pacifique du mouvement populaire sont plus que jamais nécessaires.

Pour faire barrage à la nouvelle stratégie du pouvoir en place qui vise à instaurer une dictature militaire, le groupe des élus RCD à l’APW de Tizi Ouzou appelle l’ensemble des Algériennes et Algériens à rester mobilisés et à l’élargissement de cet élan de solidarité avec tous les détenus d’opinion et leurs familles.

Le groupe des élus RCD à l’APW de Tizi Ouzou exige à nouveau, la libération immédiate et inconditionnelle de Samira Messouci et de tous les détenus de l’opinion et l’arrêt immédiat des poursuites judiciaires contre des citoyens pacifiques qui réclament le changement radical du système et une transition démocratique pour l’édification d’un véritable Etat de droit.

La justice soumise à la dictature militaire de Gaïd Salah peut mettre en prison des milliers de citoyens innocents, mais elle ne pourra jamais arrêter tout un peuple en marche vers la quête de sa liberté.

A vous le tribunal de Sidi M’hamed, à nous la rue et l’Histoire.

Tizi Ouzou, le 30 juin 2019,
Le groupe des élus RCD à l’APW de Tizi Ouzou.

65828946_2280687855380921_2682644209533452288_n

Publié dans GROUPE APW Tizi-Ouzou | Commentaires fermés

Communiqué:

Posté par rcdbrto le 7 juillet 2019

Communiqué:

Samira Messouci, jeune élue RCD à l’APW de Tizi Ouzou a été arrêtée, d’une façon violente, par cette police qui obéit aux seuls ordres du chef d’Etat-major, Ahmed Gaid Salah.

Le tort de cette jeune militante de conviction est d’avoir brandi le drapeau amazigh à la grandiose marche populaire du vendredi 28 juin, à Alger. 
Le groupe des élus RCD à l’APW de Tizi Ouzou condamne énergiquement toutes ces arrestations arbitraires de citoyens et de militants, particulièrement du RCD dont la jeune Samira Messouci, élue à l’APW de Tizi Ouzou.

Elle a été arrêtée par une armada de policiers qui avaient encerclé le siège du Bureau régional RCD d’Alger.

Le groupe des élus RCD à l’APW de Tizi Ouzou, fidèle à la ligne du mouvement populaire, exige la libération immédiate et inconditionnelle de Samira Messouci et de tous les détenus d’opinion, arbitrairement arrêtés depuis le début du mouvement populaire.

L’engagement et la détermination des Algériennes et Algériens pour le changement radical du système et la construction d’une Algérie de progrès et de justice, qui reste l’essence même de ce mouvement populaire et pacifique.

Le groupe des élus RCD à l’APW de Tizi Ouzou, qui remercie cet immense élan de solidarité citoyenne, venu de partout depuis hier soir, appelle la société civile et l’ensemble des Algériens à se mobiliser dimanche 30 juin, devant le tribunal de Sidi M’hamed –Alger-, par solidarité avec Samira Messouci et tous les citoyens qui passeront devant le procureur de la République.

Ensemble, nous exigerons leur libération.

Tizi Ouzou, le 29 Juin 2019,
Les Elus RCD à l’APW de Tizi Ouzou

 

65828946_2280687855380921_2682644209533452288_n

Publié dans GROUPE APW Tizi-Ouzou | Commentaires fermés

Adhésion et ré-adhésion 2019

Posté par rcdbrto le 8 janvier 2019

Le Bureau Régional de Tizi Ouzou  informe l’ensemble des militant(e)s et sympathisant(e)s que la campagne d’adhésion et ré-adhésion pour l’année 2019 est ouverte depuis le début de mois de janvier, conformément aux  statuts et règlement intérieur du RCD.

Veuillez vous rapprocher des structures locales ou du Bureau Régional (Le bulletin d’adhésion 2019 est disponible et téléchargeable).
Salutations militantes.

Adhésion 2019 fichier pdf Bulletin Adhésion-2019

Publié dans Organique | Commentaires fermés

INVITATION :

Posté par rcdbrto le 3 décembre 2018

Le collectif des femmes élues RCD aux APC et APW de la wilaya de Tizi Ouzou est invité à prendre part à une réunion de travail organique avec le Bureau régional, qui aura lieu le samedi 8 Décembre 2018, à 10 h, au siège du Bureau régional de Tizi Ouzou, sis à la nouvelle ville.
 
Votre présence est plus qu’indispensable.
 
Salutations militantes.
logo-rcd

Publié dans Invitation | Commentaires fermés

Activités du RCD Tizi Ouzou programmées pour la semaine :

Posté par rcdbrto le 14 novembre 2018

Activités du RCD Tizi Ouzou programmées pour la semaine :

* Mardi 13/11/2018: Réunion de la commission communication à 14 h , au Bureau régional;
* Jeudi 15/11/2018: Réunion de la commission régionale préparatoire du 1 er congrès des femmes progressistes (23/24 novembre à la mutuelle des matériaux de construction de Zéralda), à 10 h au Bureau régional;
* Vendredi 16/11/2018: Assemblée générale ordinaire des militants du Conseil communal RCD Azazga, au siège du parti Azazga à 16 h 30.
* Samedi 17/11/2018: Réunion du groupe des élus APW à 13h 30, au siège du BR.

logo-rcd

Publié dans Actualités. | Commentaires fermés

Malik Hessas, élu APW, candidat du RCD pour l’élection du renouvellement des membres du Conseil de la Nation pour la wilaya de Tizi Ouzou .

Posté par rcdbrto le 14 novembre 2018

Malik Hessas, élu APW, candidat du RCD pour l’élection du renouvellement des membres du Conseil de la Nation pour la wilaya de Tizi Ouzou .

Les élus locaux du RCD Tizi Ouzou ont choisi, à l’issue d’une élection primaire tenue ce samedi 20 octobre, leur candidat à l’élection du renouvellement du membre du Conseil de la Nation de la wilaya.

Après une période de dépôt de candidatures ouverte du 1er au 14 octobre, deux élus se sont portés candidats ; il s’agit de Malik Hessas (élu APW Tizi Ouzou) et Smail Boukharoub (Président de l’APC de Boudjima).

L’élection qui a connu une forte participation s’est déroulée dans une ambiance sereine en présence de nombreux militants et cadres du parti. A la fin de l’élection, les élus ont porté leur choix sur la personne de Malik Hessas pour les représenter en décembre prochain face aux concurrents des autres formations politiques en lice pour le siège à pourvoir pour la wilaya au niveau du Conseil de la Nation.

Après la proclamation des résultats officiels, Smail Boukharoub a tenu à féliciter Malik Hessas pour sa victoire et a demandé à tous les élus et militants de se mobiliser pour remporter l’échéance de décembre.

Pour sa part, Mouloud Haroun, Président du Bureau régional RCD Tizi Ouzou, a remercié l’ensemble des élus qui se sont mobilisés fortement et tout l’encadrement pour la réussite de cette élection primaire qui s’est déroulée dans une sérénité totale, tout en renouvelant l’appel partagé par tous les militants pour se mobiliser et faire triompher le candidat du RCD face aux candidats des partis.

Enfin, un Conseil régional élargi à tous les élus locaux RCD Tizi Ouzou est, d’ores et déjà, programmé pour début novembre pour lancer la campagne officielle pour cette élection.

Tizi Ouzou, le samedi 20 octobre 2018.

44557258_895498513973097_1470004040828977152_n

Publié dans Actualités. | Commentaires fermés

Draâ El Mizan : Un P/APC voyou et un député gangster

Posté par rcdbrto le 6 avril 2018

DECLARATION

 

Draâ El Mizan : Un P/APC voyou et un député gangster

 

Dans la soirée du jeudi 29 mars, un escadron d’une cinquantaine d’énergumènes, la plupart en état d’ébriété, emmené par le P/APC FFS de Draâ El Mizan, ISOULAH Abdelghani, et le député du même parti, MANSOURI Ahcène, a séquestré une délégation d’élus et de militants du RCD venue s’enquérir de la situation de notre élue à l’APC victime, depuis plusieurs jours, d’harcèlements et d’intimidations de la part du P/APC pour la contraindre à voter de force en faveur de l’exécutif choisi par le P/APC.

La délégation constituée de 2 élus à l’APW, dont une jeune femme, et de 5 militants, dont un avocat, n’a du son salut qu’à l’intervention de la police alertée par un groupe de militants du RCD de la localité. Réfugiés au commissariat, ils seront encerclés plusieurs heures durant par le gang en question.

Il y a lieu de signaler que malgré l’acte gravissime dont ils ont été témoins, les agents de police de permanence refusèrent d’enregistrer la plainte suggérant aux victimes de saisir le procureur de la République. Ce n’est qu’après une longue insistance et le refus catégorique des élus de quitter le commissariat que les policiers acceptèrent d’enregistrer une plainte contre ISOULAH Abdelghani, P/APC de Draâ El Mizan.

Les victimes quitteront le commissariat vers 3h du matin exigeant une escorte policière qui leur a été accordée jusqu’à la limite territoriale avec la commune de Aïn Zaouia.

Le RCD dénonce avec force cet acte maffieux et ses commanditaires : le P/APC voyou et le député gangster. Comme il condamne avec la plus grande vigueur le comportement des agents de police dont le refus d’enregistrer une simple plainte nous autorise à nous interroger sur leurs accointances avec le milieu de la pègre locale.

A ces criminels, à fortiori quand ils sont élus, nous leur réservons la réponse qui leur sied.

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     Tizi Ouzou, le 05 avril 2018

Le Bureau régional de Tizi Ouzou

logo-rcd

Publié dans Communiqués | Commentaires fermés

12345...29
 

les pensées doubles de Caleb |
Mareil Autrement |
Etudiants du lycée Bertran ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Section du Parti socialiste...
| Le Nouveau Centre Montbard
| MARS Centrafrique