Un nouveau départ pour l’Algérie (Partie 1)

Posté par rcdbrto le 16 février 2017

16730163_714629485381053_2767939734726963096_n

Un nouveau départ pour l’Algérie

Convaincu de l’opportunité et de l’urgence de donner un nouveau départ à l’Algérie, le RCD a décidé de présenter des candidats aux élections #législatives du 04 mai 2017. Nous n’avons aucun doute que par la mobilisation de tous, nous pouvons faire sortir le pays de l’impasse dans laquelle l’ont mené les gouvernants issus des partis de la fraude et de la corruption.

Le pessimisme ambiant et le désespoir semés et nourris par un régime en mal de légitimité doivent être partout combattus. Il est aux antipodes des intérêts du peuple et de la Nation. Le carburant du régime est le renoncement. Nous devons cesser de dire que l’action militante est vaine et que c’est perdu d’avance : les batailles perdues sont celles qui n’ont pas été engagées. Nous devons combattre le discours du pouvoir, et de ses relais médiatiques, qui proclame qu’il ne sert à rien d’aller voter ou qu’il ne sert à rien de s’impliquer et de surveiller les élections. Rien n’est plus faux que de croire que les choses sont écrites d’avance : le statuquo ne profite qu’au pouvoir dans sa démarche de rapine et de violation des lois qu’il a lui-même écrites.

Oui il faut susciter, semer et structurer l’espoir parce qu’il s’agit de sauver notre pays de l’abîme. Il s’agit de l’avenir de nos enfants.

Pour le RCD, il n’y a pas de situations désespérées ; il y a seulement des femmes et des hommes qui désespèrent des situations. Au RCD, nous sommes connus pour notre discours de vérité face aux falsifications et aux mensonges du pouvoir. Beaucoup nous ont reproché notre franchise et notre discours de vérité dans un système politique où l’essentiel des décisions se prend dans l’ombre. Nous revendiquons la franchise et la vérité comme point de départ de notre lucidité et de notre action.

Aujourd’hui, nous savons tous où nous ont menés le mensonge d’Etat et l’absence de transparence. La rente pétrolière, notamment dans ses années fastes, a pu voiler dans bien des circonstances les conséquences néfastes de la régression économique et de l’absence d’un projet de développement pour le pays. La chute actuelle des prix des hydrocarbures a révélé l’ampleur des déficiences et le contenu cosmétique des prétendues réformes annoncées.

Le constat est implacable :

• L’épargne nationale s’est atrophiée car affectée à la distribution des privilèges au lieu de financer la croissance,

• La productivité du travail est l’une des plus faibles au monde. Cette atonie participe aussi du blocage de l’économie en général,

• L’appareil de formation voit ses performances péricliter au point où la maitrise des technologies et des langues a cessé d’être à l’ordre du jour,

• L’insécurité s’étend à tous les domaines. A l’insécurité des lendemains se greffe l’insécurité physique avec l’extension de la violence dans les relations sociales, l’apathie de l’appareil judicaire et la prolifération des zones de non-droit,

• L’aggravation des disparités des revenus est telle qu’elle annihile toute perspective de cohésion sociale, fragilisant du même coup la souveraineté nationale.

Un tel délitement impose des solutions audacieuses, fermes et volontaristes.

L’ambition historique du RCD est de créer et de consolider des traditions éthiques et politiques qui réconcilient les Algériennes et les Algériens avec leurs institutions en œuvrant, sans relâche, au parachèvement de l’indépendance par la construction d’un Etat qui vise la consécration de la citoyenneté et le respect des droits de l’Homme, garantit l’égalité des chances et organise la solidarité. Le RCD estime qu’il est toujours possible de prendre le bon cap, de se ressaisir et d’entreprendre les changements salvateurs que requiert la situation. Car faute d’une mue rapide, c’est tout le pays qui va sombrer dans le chaos.

Cette mue aura pour support la mobilisation de l’ensemble des potentialités socio-économiques du pays, un planning rigoureux des opérations concrètes et un contrôle des états d’avancement à tous les niveaux. Une telle opération nécessite la réaffectation de la rente pour la destiner aux secteurs productifs. Elle impose des arbitrages qui ne peuvent être l’œuvre d’une administration sans légitimité. Elle exige des institutions issues de la volonté populaire ; c’est-à-dire exemptes de fraude électorale. Une mobilisation citoyenne peut changer la donne. Le refus et la contestation pacifiques des fraudes électorales peuvent être un point départ. Notre proposition d’une instance indépendante d’organisation des scrutins à tous les niveaux n’est pas une mesure administrative. Elle donne du sens au combat pour la consécration de la souveraineté populaire.

Notre ambition est, en premier lieu, de libérer l’individu grâce à une citoyenneté pleine et entière matérialisée par l’égalité en droits et la promotion des libertés publiques et d’organisation. Il va de soi que la cohésion nationale passe inévitablement par l’effectivité de la reconnaissance de Tamazight, qui est à la fois un signe et un objectif démocratique, qui peut préfigurer de la fin de la falsification de l’histoire et du déni de l’identité culturelle du pays.

Parallèlement, notre ambition est de redynamiser l’activité économique, en particulier, dans l’industrie, l’agriculture, l’énergie et le tourisme avec ses pendants qui sont la promotion de la culture et de l’artisanat.

Cela implique de bâtir une école qui éveille les consciences, un enseignement ouvert sur la modernité et un système de formation qui assure une qualification à tous les jeunes de notre pays. Elle réside, aussi, dans la construction d’un système de santé où l’accès à des soins de qualité est garanti pour tous. Le RCD est convaincu que c’est par le travail et la solidarité envers toutes les couches fragiles de notre société que nous prendrons le chemin du progrès pour renouer avec l’ambition de nos ainés qui ont donné leur vie pour l’Algérie.

Publié dans Election Législative | Commentaires fermés

Information : Candidature à l’élection législative

Posté par rcdbrto le 5 février 2017

994107_404942872984251_1127619099_n

Le Bureau Régional RCD de Tizi Ouzou informe l’ensemble des militant(e)s que la campagne de collecte et dépôt des dossiers de candidature  pour l’élection législative du 04 Mai 2017, est ouverte à partir du dimanche 05 Février 2017 jusqu’au Samedi 18 Février 2017.

Les militantes et militants souhaitant déposer leurs dossiers sont priés de se rapprocher du Bureau Régional.

Il est demandé aux bureaux des sections d’assurer une large diffusion.

Salutations militantes.

Publié dans Invitation | Commentaires fermés

Note d’information

Posté par rcdbrto le 5 février 2017

994107_404942872984251_1127619099_n

Les membres du conseil national sont informés que la quatorzième session du conseil national se tiendra le vendredi 10 Février 2017 à 9h 00 au « Nadi El-Moudjahid », sis au Square Port Saïd, Alger.

ORDRE DU JOUR :

Situation politique générale;

Situation organique;

Divers.

A ce titre, une réunion des membres du conseil national de Tizi-Ouzou aura lieu ce Mardi 7 Février à 15h 00 au siège du Bureau Régional RCD de Tizi-Ouzou.

Salutations militantes.

Publié dans Conseil National, Invitation | Commentaires fermés

La justice aux ordres condamne un maire sans procès !

Posté par rcdbrto le 31 janvier 2017

Logo RCD

Encore une fois, la justice aux ordres s’illustre en Algérie. Avec une célérité expéditive, elle vient de condamner par défaut, et sans aucune autre forme de procès, le Président de l’APC d’Iferhounene, M. Hamid Ait Said, connu, pourtant, pour avoir une adresse fixe et publique.

En effet, le tribunal de Cheraga a statué sur une plainte, déposée par le sieur Nordine Ait Hamouda, excommunié par le RCD pour cause de haute trahison, sans avoir préalablement pris la peine de convoquer le présumé prévenu et s’assurer de la citation du concerné conformément aux règles et procédures pénales prévues par la loi.

Cette condamnation signe l’arbitraire et confirme tristement l’ampleur de l’instrumentalisation et de la manipulation de la fonction judiciaire en Algérie, d’autant plus qu’elle vise à intimider, voire tenter de porter atteinte à l’honneur des citoyennes et citoyens gênants le régime algérien et les appétits clientélistes de ses affidés. 

Ne pouvant trouver des failles dans la gestion exemplaire du maire d’Iferhounen, la justice soumise saisit le fallacieux prétexte « d’atteinte aux symboles de la révolution » pour condamner, ironie de l’histoire, un fils de chahid, patriote, de surcroit, dans la lutte antiterroriste. 

Personne n’est dupe, le choix du tribunal de Cheraga dont la compétence territoriale recouvre le Club des Pins, lieu de résidence du sinistre plaignant, connu pour ses nombreuses affaires scabreuses, pour condamner un honnête citoyen et maire, n’est pas fortuit. En assurant l’exécution de cette sale besogne, le tribunal en question se spécialise, apparemment, dans la fonction répressive à l’encontre de celles et ceux qui militent pour l’avènement de la démocratie et d’un Etat de droit dans notre pays.

Le RCD qui, depuis sa création, n’a cessé de militer en faveur d’une justice indépendante n’acceptera pas de laisser l’un de ses membres injustement condamné, pendant que le plaignant qui devrait, lui-même, être poursuivi pour insultes, diffamation et menaces est traité en privilégié du régime.

En prenant à témoin le peuple algérien, le RCD met en garde le pouvoir et son bras agissant dans cette affaire, la justice, quant aux représailles qu’une telle injustice provoquerait, et leur endosse la responsabilité de tout ce qui adviendra.    

Tizi Ouzou le 29/01/2017

Le Bureau Régional  de Tizi Ouzou

Publié dans Communiqués | Commentaires fermés

Ecole de formation des jeunes du RCD.

Posté par rcdbrto le 28 janvier 2017

La jeunesse libre du RCD Tizi Ouzou a organisé son deuxième cours de formation, dans la soirée de ce samedi 28 janvier 2017, au niveau du Bureau Régional de Tizi Ouzou.

Animateur : Dr Mouloud Lounaouci.

Thème : Typologie de l’Etat.

1 2 3 6 7 16295188_10208491308942810_162193825_n 16343538_10208491302782656_485073243_n 16343650_10208491297542525_789959288_n 16343706_10208491295462473_1596770481_n 16343768_10208491305222717_1383864197_n 16343803_10208491308222792_2065657215_n 16343832_10208491312862908_1156273220_n 16344089_10208491310302844_403644455_n 16344226_10208491311302869_81962945_n 16344242_10208491314062938_1142926579_n 16344317_10208491313182916_398930756_n 16344466_10208491296542500_843328544_n 16358648_10208491304662703_879717254_n 16358656_10208491300582601_462356115_n 16358765_10208491300302594_312505103_n 16358991_10208491304182691_800458805_n 16359254_10208491298182541_1665267755_n 16395630_10208491301862633_1567886465_n 16402015_10208491312342895_1497514228_n 16402239_10208491302302644_1044363960_n 16402253_10208491301302619_2087078252_n 7 4 5

Publié dans Formation, formation et jeunesse, Jeunesse RCD, PHOTOS Activités | Commentaires fermés

Rencontre du Président du BR Tizi Ouzou avec l’encadrement à Ain El-hammam

Posté par rcdbrto le 28 janvier 2017

Rencontre du président du Bureau Régional RCD Tizi-Ouzou avec l’encadrement du parti des daïras de AEH, Beni Yenni, Iferhounen, Ouacifs, Larbaa Nath Iratene, à la bibliothèque communale de Ain El-Hammam, le 28 Janvier 2017.

Le Président du Bureau Régional RCD de Tizi-Ouzou, M Hamdous Mohand Arezki, accompagné des membres du BR, dont Allik Mohand (Chargé à l’animation des sections), Ouali Hacène (Chargé aux élus) et Mlle Messouci Samira (Chargée à la jeunesse), a clôturé son programme de rencontres organiques avec l’encadrement des différentes régions de la wilaya.

Cette quatrième et dernière réunion, tenue aujourd’hui à Ain El-Hammam a vu un large et franc débat.16344106_1361245653920520_1098963155_n 16343700_1361245160587236_1191804625_n 16344140_1361245070587245_555480227_n 16344430_1361244983920587_705724720_n 16358405_1361244950587257_32565241_n 16358719_1361245137253905_1165877597_n 16358924_1361244967253922_1695091343_n 16359163_1361246117253807_1967966331_n 16359272_1361245877253831_922240051_n 16402080_1361245383920547_2095582777_n 16402430_1361245827253836_1722822412_n 1 2 3 4 5 6

Publié dans Organique, PHOTOS Activités | Commentaires fermés

Rencontre du Président du BR Tizi Ouzou avec l’encadrement à Tizi Rached.

Posté par rcdbrto le 27 janvier 2017

Le Président du Bureau Régional RCD de Tizi-Ouzou, M Hamdous Mohand Arezki, accompagné des membres du BR, dont Allik Mohand (Chargé à l’animation des sections), Ouali Hacene (Chargé aux élus) et Mlle Messouci Samira (Chargée à la jeunesse), a effectué la troisième rencontre organique avec l’encadrement des daïras de Tizi Rached, Azazga, Bouzeguene, Tizi-Ouzou, Mekla et Béni Douala.

Ce cycle de rencontres et sorties organiques à travers la wilaya a été tracé par le BR de Tizi-Ouzou au lendemain de la réunion ordinaire du secrétariat national du RCD, tenue le 11 Novembre 2016.

Comme fut le cas lors des deux rencontres des Ouadhias et de Tigzirt, les animateurs de cette assemblée générale ont insisté sur l’animation des sections au niveau local (Sections Communales) et la mobilisation de tout le collectif militant pour la réussite des rendez-vous auxquels le parti a annoncé sa participation, à savoir les élections législatives et locales.

L’Assemblée générale des militants, tenue aujourd’hui vendredi 27 Janvier 2017 à la bibliothèque municipale de Tizi Rached, a été encore une fois, une autre occasion de débattre sur les questions organiques et des élus, surtout que le RCD prépare son 28ème anniversaire et son 5ème congrès ordinaire annoncé pour le 30 juin et 1 juillet de l’année en cours.

16344277_1360047864040299_1334536142_n 16296064_10208481875186972_1413991728_n 16343590_1360047950706957_1972282886_n 16343671_10208481872306900_699800036_n 16343861_1360048067373612_1773774974_n 16343916_1360046824040403_321890429_n 16343958_10208481873066919_1601676557_n 16344041_10208481867106770_1127858309_n 16344277_1360047864040299_1334536142_n 16344371_1360047824040303_1843176828_n 16358482_1360047840706968_135618382_n 16358513_1360046910707061_439339117_n 16358783_1360048004040285_229984900_n 16358904_1360048190706933_322280973_n 16359269_1360047790706973_1841127945_n 16359284_1360046394040446_1045066976_n 16359307_10208481877867039_1534388596_n 16395795_1360047900706962_201249529_n 16395901_1360047120707040_292331298_n

Publié dans Organique, PHOTOS Activités | Commentaires fermés

Le RCD relance son école de formation

Posté par rcdbrto le 22 janvier 2017

La Jeunesse Libre RCD de Tizi-Ouzou vient de relancer l’école de formation du parti.

La première séance de son programme, qui a été assurée par Dr Mouloud Lounaouci, pour les jeunes étudiants militants, a eu lieu dans la soirée du samedi 21 Janvier au niveau du Bureau Régional de Tizi-Ouzou, sis à la nouvelle ville.

16215563_1353839027994516_1923736667_n 16176073_1353839327994486_501957184_n 16176753_1353839411327811_776259232_n 16176780_1353759674669118_1307011225_n 16176857_1353839361327816_102551045_n 16215563_1353839027994516_1923736667_n 16215686_1353839394661146_109578125_n 16216057_1353759718002447_147882053_n 16237142_1353759584669127_1160875740_n 16176055_1353759561335796_1476509105_n 16176073_1353839327994486_501957184_n 16176103_1353839091327843_1073133763_n 16176743_1353759421335810_1953868741_n 16176753_1353839411327811_776259232_n 16176780_1353759674669118_1307011225_n 16176857_1353839361327816_102551045_n 16215563_1353839027994516_1923736667_n 16215594_1353759384669147_1484477392_n 16215686_1353839394661146_109578125_n 16216057_1353759718002447_147882053_n 16216147_1353759744669111_2017122971_n 16216456_1353759761335776_54222262_n 16237142_1353759584669127_1160875740_n 16237538_1353839277994491_1965474160_n 16237938_1353759638002455_1845537256_n 16237950_1353839634661122_933958490_n 16238005_1353839461327806_1669278393_n 16238030_1353839584661127_344078372_n

Publié dans Formation, formation et jeunesse, Jeunesse RCD | Commentaires fermés

Rencontre du Président du BR Tizi-Ouzou avec l’encadrement à Tigzirt :

Posté par rcdbrto le 14 janvier 2017

Poursuivant son cycle de rencontres et sorties organiques à travers la wilaya, le Président du Bureau Régional RCD de Tizi-Ouzou, M Hamdous Mohand Arezki, accompagné des membres du BR, dont Allik Mohand (Chargé à l’animation des sections), de Melle Fecih Lydia (Chargée à la condition féminine au BR et coordinatrice régionale des femmes démocrates ) et de Ouali Hacene (Chargé aux élus), a effectué la deuxième rencontre avec l’encadrement des daïras de Tigzirt, Makouda, DBK, Ouaguenoune et Azeffoun.

Les animateurs ont insisté sur l’animation des sections communales pour une mobilisation de tous les militants, pour les rendez-vous programmé par le Rassemblement, en cette année 2017, à savoir les élections législatives, le 5ème congrès (30 juin et 1 juillet) ainsi que les élections locales.

L’assemblée générale des militants de cette région, organisée à la salle cinéma de Tigzirt en ce samedi 14 janvier, a vu un franc débat et serein entre les militants.

Publié dans Organique, Rencontres de proximité | Commentaires fermés

Communiqué du secrétariat national du RCD du 06 janvier 2017

Posté par rcdbrto le 7 janvier 2017

Le secrétariat national du RCD s’est réuni en session mensuelle ordinaire, le 06 janvier 2017, à Alger. Il a évalué l’activité de ses membres et des structures organiques du parti. Il a enregistré la disponibilité du collectif militant et l’engouement des citoyens à débattre dans les réunions publiques et à se rapprocher des sections du RCD. Sur ce plan, le Secrétariat national se félicite des résultats de la campagne de ré adhésions et d’adhésions pour l’année 2017, lancée exceptionnellement en décembre 2016.

Par ailleurs, le secrétaire national aux relations avec les institutions a rendu compte des suites données au dépôt de la demande de réservation de la salle du complexe olympique Mohamed Boudiaf (La Coupole), le 04 décembre 2016, à l’effet de l’organisation du congrès ordinaire du parti, les 30 juin et 01 juillet 2017. A ce jour, aucune réponse ne lui a été communiquée. Selon la direction du Complexe, la demande est toujours à l’étude au niveau du Cabinet du Ministre de tutelle.

Au plan politique, l’échec de la gouvernance algérienne est patent. L’image « rassurante » d’un système politique qui distribue la rente à sa guise et nargue tous ses contradicteurs n’a pas survécu à la première embuche. La panique est générale. Les couacs récurrents dans les institutions et au sein du personnel politique témoignent de profondes luttes d’intérêts entre les différents segments du pouvoir. La preuve est, cette fois-ci, administrée par la volonté de certains d’impliquer et d’instrumentaliser la rue. Le recours à l’émeute, en particulier dans les wilayate de Bejaia et de Bouira, n’est pas une réaction spontanée à une injustice mais il relève d’un processus, certes initié par des appels anonymes mais relayé par d’autres sources parfaitement identifiables et nourri par des « défaillances » institutionnelles graves. Cette fois-ci on n’a pas mobilisé des Baltagui pour saborder des manifestations pacifiques, on a simplement intimé l’ordre d’allumer des mèches après avoir préparé le terrain à la violence. L’abandon de l’école à l’intégrisme que le peuple algérien a payé cash, une première fois, dans les années 90 n’a même pas servi de leçon à une gouvernance autiste. Aujourd’hui, la sphère commerciale est aux mains des barons du bazar et de l’informel et les orientations économiques sont en passe d’être dictées par une clientèle guidée par l’étendue du gâteau à partager.

Au-delà des incertitudes de la conjoncture économique et politique et des peurs légitimes que cela suscite au sein de larges couches de la population quant à maintenir un minimum de conditions de vie décente et les inquiétudes qui rongent les plus jeunes quant à leur avenir, les Algériennes et les Algériens vivent dans la peur que leur avenir ne sera pas déterminé par des décisions rationnelles mais par les soubresauts chaotiques d’un système politique que tout destine à la ruine.

Le RCD qui a, à maintes reprises, alerté sur l’exigence vitale de l’avènement d’un processus politique pacifique et démocratique qui redonne la souveraineté au peuple algérien considère que le pire n’est pas inévitable. Il revient en premier lieu au pouvoir de répondre aux nombreux appels et initiatives que les acteurs de l’opposition n’ont cessé de renouveler. A ce sujet les prochaines élections législatives peuvent constituer un signal à la condition de respecter le vote des électeurs. Cela peut ouvrir la voie au débat et à l’implication des citoyens pour décider de leur avenir.

Le Secrétariat National du RCD
Alger, le 06 janvier 2017

http://www.rcd-algerie.org/2017/01/07/communique-du-secretariat-national-du-rcd-du-06-janvier-2017/

Publié dans Communiqués | Commentaires fermés

12345...71
 

les pensées doubles de Caleb |
Mareil Autrement |
Etudiants du lycée Bertran ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Section du Parti socialiste...
| Le Nouveau Centre Montbard
| MARS Centrafrique