Courriers des lecteurs

Le  blog du Bureau Régional avoisine actuellement les dix milles (10 000) visites mensuelles. Nous recevons beaucoup de courrier via vos mails et par la rubrique « contact ».

Dans le but de donner suite à vos courriers, nous avons crée cette page qui constituera un espace d’échange, d’information et de solidarité.
 

27 Réponses à “Courriers des lecteurs”

1 2
  1. umerinagh aitumkran dit :

    Je crois, en mon humble avis, que ce n’est pas encore le moment de décider si nous devons participer ou non aux prochaines élections législatives. Nous nous devons d’abord de cerner dans des débats internes la situation arriver à une analyse objective tenant compte de la réalité du terrain.
    Nous nous devons de faire une analyse minutieuse du climat qui prévaut pour ces élections, de prévoir tous les scénarios logiquement possibles compte tenu :
    1)De la situation politique en vogue depuis quelques
    mois dans le monde arabe et chez nous voisins, la Tunisie, la Libye, l’Egypte et le Maroc
    2)Du caractère versatile de nos dirigeants, qui ne manqueraient pas de s’allier pour une éventuelle cohabitation avec les islamistes.
    3)De la stratégie de l’éparpillement politique voulu de contre poids à une éventuelle ruée de la mouvance islamiste, le spectre du fis est plus que présent.
    4)Enfin nous devons avoir une conduite à tenir dans tousles cas de figure.
    5)Eviter les alliances contre nature, qui nous dégrossiraient nos rangs.
    6)Après avoir cerné la situation et si nous venons à opter pour la participation et que nous soyons tenus de faire des alliances, quels seraient nos partenaires ?
    7)Aussi se poser la question du choix des hommes, ne pas refaire les mêmes erreurs.
    Joyeux Noël à toutes et à tous, mes camarades du RCD.

    Salutations militantes.

  2. umerinagh aitumkran dit :

    Asgwas Amgaz imaghnasen l’RCD anda malen. Daw ubrid nig ubrid laqrar is dabrid. Analhu akan nufa skud nella. idul sanga nebgha anruh. Tugdudt i Dzair. Afud i tamazight. Gloire à nos martyrs tous nos martyrs, je n’oubie pas Mustapha Bacha (les 50% du RCD) paix à son âme. Les tonneaux vides, font beaucoup de bruit, les fanfarons font beaucoup de dégâts. Sif aya gharbal sif. Yetfagh lahkum in becif.
    Salutations militantes.

  3. umerinagh aitumkran dit :

    Said Sadi serait cet épice d’assaisonnement indispensable à tous les mets. Que dit Said Sadi qui serait anticonstitutionnel? Antirévolutionnaire? Antinovembriste? Antisoummamiste? Antireligieux? Soyons sérieux, vous avez peur des vérités sociales, historiques. Said Sadi via le RCD n’a fait que réclamer l’abolition de l’esclavage de la femme. Oui vous lui reprocher de vous avoir dévoiler, « Icmrawen » Alors en huis clos vous annoncer l’islam est religion de l’Etat et vos agissements sont contraires à l’islam, vous parlez de liberté alors que ne cessez d’ouvrir des prisons aux lieux et places d’Ecoles. Et,quand il vous arrive d’ouvrir une Ecole, vous la surchargée de vos proches est amis. vous nous parlez d’un enseignement national et vous envoyez vos enfants étudier chez vos maîtres, vous prônez la généralisation de la langue Arabe et vos enfants sont ailleurs. L’éveil est là, il risque de faire mal, mais il réglera bien des problème. Nous voulons le changement et nous l’aurons. Allumer la mèche pour jouer au modérateurs, le jeu est connu. Mettre le feu à la baraque et crier au secours, faire venir devant les caméras vos gens pour tromper le peuple c’est aussi connu, tous vos subterfuges sont connus. Le peuple est appelé à prendre ses responsabliités et il les prendra. Vous avez divisé le peuple et vous crier à la division et vous nous traitez de diviseurs, c’est aussi connu. Said Sadi vous ne l’acceptez pas parce qu’il ne se vend pas. Said Sadi vous ne le gobez pas parce il est le président d’une formation politique qui vous met à nu. Vous avez trouvé il est laïc et vous criez victoire! Rappelez vous le premier à avoir parler de laïco-assimilationnistes est un Kabyle, un Kabyle asservi de service, qui voulait jeter le discrédit sur une jeune formation politique qui le dépassait déjà, qui lui tenait tête alors qu’il était chef de gouvernement. Après quoi sans chercher à comprendre le sens donné dans le programme politique de cette jeune formation au terme la laïcité, vous l’avez transformée en un péché, un Kuffr. C’était le mot qui vous manquait, vous l’avez trouvé, c’est la clef qui vous ouvre toute les portes pour les prêches d’endoctrinement. Vous sous estimez le peuple. Le peuple vous échappera et vous demandera des comptes, et c’est dans bientôt.

  4. DELYB dit :

    Le FFS en phase de normalisation ou l’opposition de facade
    Le FFS doit se démocratiser préalable de sa revendication de la démocratie Le FFS ,un parti qui prônent la démocratie a confectionné ses listes aux législatives surtout pour les wilayat d’Alger – Boumerdes – Bouira – Bedjaia – Tizi ouzou dans les laboratoires de son siège national entre Alger et Tizi ouzou ,par une commission composée de secrétaires nationaux et de présidents des commissions du conseil national dont toute la composition été candidate aux élections au même titre que les militants et des figures du parti , ou est l’impartialité et la neutralité dans tout cela ???? Le résultat qui a donné des listes décriées et contestées par l’ensemble des militants dont les candidatures ont été rejetés par la ladite commission, en exemple celle de Ahmed Djeddai – Ahmed Cherifi – Hamid Ferhati – Hakim belacel – Ali lemdani, des cadres du parti et d’autres candidats déclassées pour les rabaisser et faire un toilettage du parti. Les critères retenues pour le conseil national du parti été autres que celles sur lesquelles la commission LASKRI s’est basées, dont la priorité été donné aux secrétaires nationaux pour être aux premiers rangs des listes de ce parti démocratique vu leurs qualités de militants suprêmes et pour les autres militants ils relégués au second plan. L’exemple : • Ali Laskri, Premier secrétaire national – Tête de liste W.BOUMERDES • Hakim Addad, Coordination avec les mouvements sociaux – 6e de la liste W.ALGER • Chafaâ Bouaiche, Communication – 2e de la liste W.BEDJAIA • Karim Baloul, Relations internationales et chef de cabinet du président – 2e de la liste W.ALGER • Nora Mahiout, Promotion de la femme – 4e de la liste W.ALGER • Djamel Bahloul, Droits de l’Homme – 2e de la liste W.BOUIRA • Ahmed Betatache, Affaires maghrébines et régionales- Tête de la liste W.BOUIRA • Madjid Lemdani, Finances et administration- 7e de la liste W.ALGER • Nassim Sadeg, Suivi des fédérations- 6e de la liste W.TIZI OUZOU • Belkacem Benameur, Élus locaux – 2e de la liste W.BOUMERDES • Nabila Adjlout, Culture- 4e de la liste W.TIZI OUZOU – ex standardiste du siège du parti.

  5. MECHERRI Hachimi dit :

    Moi enseignant à l’école de formation paramédicale de Tizi-Ouzou, vient par cette présente, attirer solennellement votre attention sur la « fermeture » de l’école de formation paramédicale de Tizi-Ouzou, suite à la promulgation du décret exécutif 11.94 du 26 Février 2011érigeant les écoles de formation en institut de formation supérieure de sages-femmes, sise à Tizi-Ouzou.
    Pour rappel, cette école a ouvert ses portes depuis 1983, alors que l’origine de sa création remonte à 1973, voire le décret 73.79 du 5 juin 1973.
    Il est à rappeler, également, que cette structure, depuis sa création à ce jour, a formé des milliers de paramédicaux, toutes spécialités confondues, à savoir : laboratoire-anesthésie-radiologie-soins généraux-sages femmes etc…et autant pour les besoins de notre wilaya que des wilayas limitrophes.
    Ces mêmes besoins se sont vus accentués avec la création de nouvelles structures dans notre région, mais malheureusement non résorbés du fait de l’arrêt de la formation des spécialités suscitées, et pour des raisons occultes, ce qui a engendré de fait un déficit important en personnel qualifié.
    Monsieur le ministre, vous n’êtes pas sans savoir que ce déficit en paramédicaux a une incidence directe sur la qualité des soins prodigués à nos concitoyens et ceci est d’autant plus vrai que nos structures font face chaque jour à un flux important de malades, y compris des wilayas voisines.
    L’arrêt de la formation paramédicale au niveau de la région pénalisera inéluctablement toutes les structures de santé, faute justement de couverture sanitaire convenable et suffisante.
    Soucieux de préserver cet acquis de formation pour notre région, je réfute l’élévation de notre école au rang d’institut et ceci est motivé par des raisons d’absence de plateau technique adéquat et indubitable.
    La population de la wilaya de Tizi-Ouzou ne saura rester indifférente à cette décision des autorités centrales s’agissant de la désignation de l’école de Tizi-Ouzou pour abriter une formation spécialisée à grande échelle, pendant que les enfants de la région iront quémander quelques places pédagogiques ailleurs, nonobstant le contexte sociologique particulier à notre région.
    En tout état de causes, et pour les motifs invoqués ci-dessus, je vous implore d’user de votre autorité afin de sursoir à cette implacable décision ou, à défaut, engager une concertation la plus large possible afin de trouver les voies et moyens à même de conserver le bénéfice de cette formation pour la population de notre région.

  6. tiziouzou dit :

    Bonjour ,tout d’abord je vous félicite monsieur ait menguellet pour votre réussite au élection du 29 novembre 2012 et l’obtention d’une majorité a l’APC de Tizi-Ouzou et a cette occasion je me permet de vous proposer comme une première décision a prendre en votre qualité du président d’APC ,la fermeture temporaire de la rue capitaine si Abdallah au niveau du marche de Tizi-Ouzou (ville)entre 7h00 et 11h00 pour permettre aux citoyenne de faire leur achat dans des bonne conditions .
    En fin je vous souhaite bonne réussite.
    Merci.

  7. misntzemourth dit :

    Bonjour a Tous.
    Mille mercis à tous ceux qui se sont donné la peine de s’exprimer et à ceux qui ont œuvré pour que l’expression soit diffusée pour créer un débat respectable à la hauteur des événements.
    Il s’en suit néanmoins qu’elle s’inscrit dans un registre démocratique.Une citation de Churchill restera d’actualité à tous les temps » La démocratie est la pire des choses, mais il n’y a pas mieux ». Une autre citation de d’Antoine de Saint Exupery doit l’accompagner dans toute sa philosophie. »Toi, mon frère, si tu diffère de moi, sans m’en nuire, tu m’enrichis ».
    Pour en revenir aux rassemblements des maires RCD est une bonne initiative pour se partager les expériences et consolider les formations dans les perspectives de la devise Nationale  » Par le peuple et pour le peuple. » Une orientation chargé de bon sens. Une bonne graine à semer et à entretenir dans toutes ses sagesses. La liste des imperfections est interminables et assujettie à une régulation constante car personne ne détient la vérité,d’où il y’a lieu de moraliser la politique.
    Moraliser la politique n’est pas un vain mot,c’est une philosophie dont ses acteurs se doivent un effort constant pour s’engager dans ce qui est juste sans discrimination, sans parti pris. Les lignes directrices de la politique RCD ne sont pas étrangères au bon sens du commun des mortels.
    Le RCD ose dire haut ce que les autres disent tout bas. Le combat est engagé depuis la nuit des temps.
    La victoire n’est que par la paix.Inutile de confronter fer contre fer, mais il y’a lieu de donner un exemple plus humaniste dans le respect de la constitution et des lois de la nature, que bien des hommes et femmes s’efforcent de comprendre. Jamais l’un sans l’autre. Une constitution écrite par le sang des braves pour créer un ciment de fraternités à travers tous les hommes de tous les continents.De ma fenêtre la base fondamentale de toutes politiques est dans sa philosophie. Optons pour une philosophie du juste. être juste est un bon sens qui par moment n’est pas commun. Au carrefour des influences des idées reçues, les rencontres des élus des communes est plus que souhaitables, elle doivent se multiplier, s’informer pour se former à une tache noble, celle de moraliser la politique  » la vie de la cité » du mieux qu’ils peuvent.
    Il m’a été donner de constater que cette vertu est en carence à quelques part ailleurs. Des maires ont tout les moyens de bien faire, des exemples ont été donnés par leurs prédécesseurs,au lendemain de l’indépendance, alors qu’il n’y avait pas de constitution, juste des citations en paraboles, qui se transmettent de pères en fils et de mères à filles  » Ne faites pas aux autres, ce que vous ne voulez pas qu’on vous fasse ». Après cinquante ans d’indépendance, il est aberrant de constater encore que certains P/APC se font des conseillés privés et au delà une force d’intervention spéciale,pour substituer l’ordre public.Il est incontestable que cette option tend à former les ennemis publics dont nous sommes pas encore définitivement résolus. Les blessures ne sont pas encore fermées.Ne cherchons plus le pourquoi du comment de l’insécurité et des perturbations qui secouent l’homme de la rue et qui font fuir les universitaires à travers tous les continents. Une avant garde qui reste encore en attente de conciliation.L’Etat et leurs parents ont payé très cher à leur formation.
    Saluts et respects aux maires qui se sont engagés dans la voix de conscience du juste et de la constitution. Protégeons nos valeurs et nos oliviers. Ne soyez de ceux qui abattent les oliviers pour ce se faire une route personnelle sans utilités publiques et sans arrêté d’expropriations et ne soyez pas non plus de ces P/APC qui couvrent ces obscurantismes rampants et qui trahissent ceux qui les ont élus.
    … Toutes mes Amitiés pour Maître D. Benyoub
    Misntzemourth.

1 2

Laisser un commentaire

 

les pensées doubles de Caleb |
Mareil Autrement |
Etudiants du lycée Bertran ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Section du Parti socialiste...
| Le Nouveau Centre Montbard
| MARS Centrafrique