Conférence de presse de Nordine Ait Hammouda à Tizi Ouzou

Posté par rcdbrto le 4 octobre 2011

Amrane AIT HAMOUDA dit Nordine 

Député RCD, circonscription de Tizi Ouzou. 

CONFERENCE DE PRESSE 

Salle Verte, Hôtel LALA KHEDIDJA-Tizi ouzou 

Mardi 04/10/2011 

Mesdames et Messieurs, journalistes et invités, BONJOUR et merci de votre présence ! 

En cette rentrée sociale des plus préoccupantes pour le pays, j’organise cette conférence de presse pour donner mon  appréciation sur la situation du pays et surtout de  notre région. 

Je n’aborderai pas ici les réponses que méritent les vitupérations récurrentes du caniche d’Ait Ahmed. Nous y reviendrons incessamment, non pas pour polémiquer avec l’aboyeur et liquidateur du FFS mais pour démasquer son chef, fossoyeur de la Kabylie et bradeur du combat démocratique. La supercherie qui veut imposer un touriste comme un combattant d’un front politique radicale est qui accuse des femmes et des hommes qui ont bravé les forces de répression pendant deux mois comme des « amateur de footing », recevra la réponse qu’elle mérite. Laisser cet homme attenter à notre honneur relèverait de la lâcheté et de la complicité. 

Mais aujourd’hui je m’adresse à vous pour démasquer un homme sans foi ni loi. Il ne vaut rien mais ses méfaits sont énormes puisqu’il a été chargé de souiller un des symboles de notre région ou de notre jeunesse s’est toujours rassemblée et exprimée avec courage et intelligence. 

Notre rôle, nous qui luttons chaque jour parmi nos concitoyens, et de combattre à la fois le notabilisme de Lausanne et la trahison de la JSK. D’ailleurs, la connexion entre les deux est une réalité. 

Pour revenir à la JSK, je dirais que malheureusement les dérives incessantes et dangereuses de certains harkis des temps modernes m’obligent à recentrer mon intervention sur ces nouveaux dangers fomentés d’en haut et qui ciblent la mort programmée de la JSK et le dénigrement systématique des élus de la région, de l’APW et particulièrement ceux du RCD. 

Malheureusement les dérives incessantes et dangereuses de certains harkis des temps modernes m’obligent à recentrer mon intervention sur ces nouveaux dangers fomentés d’en haut et qui ciblent la mort programmée de la JSK  et le dénigrement systématique des élus de la région, de l’APW et particulièrement ceux du RCD. 

C’est par le biais de la presse écrite, seul espace qui n’est pas encore totalement verrouillé par  Bouteflika, que je m’exprime  pour démasquer tous ces charognards et marionnettes actionnés d’Alger. 

Il est vrai qu’à la  dégradation de la situation sécuritaire qui fait de la Kabylie une région que fuient, chaque jour un peu plus , les forces vives, s’ajoute ce plan diabolique, minutieusement orchestré et mis en application par des sous traitants locaux à la solde du DRS. Je laisserai ces volets aux soins de mes amis : le Président de l’APW, le Président du Bureau Régional RCD de Tizi Ouzou  et le chef de groupe RCD à l’APW, pour intervenir chacun en ce qui le concerne et selon  son calendrier. Vous serez conviés, comme d’habitude, à toutes ces rencontres. 

Sur le seul plan économique, nous pouvons discourir sans limite, tellement les maigres budgets alloués à notre wilaya, sont pour l’essentiel renvoyés parce que non consommés par les différentes directions (transports, santé, culture, agriculture, tourisme…). 

Les élus de l’APW qui n’ont pas cessé de dénoncer cette situation, réclamant même le départ des directeurs défaillants, se voient accusés par un certain HANACHI Moh Cherif, un des sous traitants du régime, d’être  des saboteurs de l’économie de la région. Ce HANNACHI  exécute une feuille de route des antis kabyles, tapis dans le pouvoir. 

En président autoproclamé de la JSK, club mythique de la Kabylie ,il s’autorise l’insulte, l’invective ,le mensonge et la médisance à l’encontre des élus de la région et  particulièrement du Président de l’APW qui a osé lui reprocher la mauvaise gestion  et la dévitalisation du club si cher aux Kabyles. M.Hannachi ignore que ce responsable, élu démocratiquement, a le droit et le devoir de dénoncer et de recadrer toute structure ou organisation régionale défaillante à fortiori quand elle concerne notre jeunesse. La situation de la JSK ne laisse aucun doute ! 

Moh Cherif HANNACHI ose traiter le P/APW de Tizi Ouzou d’incompétent, lui qui est l’étalon de la bêtise et de l’ignorance, la risée connue et reconnue au point d’être devenu le clown de toutes les rédactions sportives… 

Moh Cherif HANNACHI  dit du premier élu de la région qu’il est «  un inconnu sur la place de TIZI OUZOU ». Tout dépend de quel milieu de Tizi Ouzou on parle. Par rapport à lui qui doit sa petite renommée aux nombreux groupes de délinquants qui l’entourent et qu’il a toujours entretenus avec l’argent de la JSK (de sa poche rien ne sort, c’est connu !), cela est vrai. 

La renommée du sieur HANNACHI viendrait  aussi des nombreux biens qu’il a acquis dans différentes wilaya du pays en récompense de ses allégeances et ce d’Avril 1980 à ce jour. Sa tentative vaine de vendre l’image de Bouteflika aux Kabyles, les petits sous offerts par les torchons « Chourouk », la « débauche » «Nahar »…qui salissent la JSK, sont les quelques actions commandées par le haut et que Moh cherif exécute pour continuer à exister dans ces petites magouilles. N’abordons pas, pour l’instant, les commissions encaissées sous table sur les joueurs vendus, celles des sponsors, des logements, propriétés de HANNACHI et loués aux joueurs de la  JSK, ni même les luxueuses suites réservées en permanence dans les hôtels à Alger… 

Moh Cherif sait-il que le Président de l’APW de TIZI OUZOU est issu d’une grande famille révolutionnaire et dont les  parents ont toujours été dignes durant la guerre de libération ? M. BELLABAS Président de l’APW de TIZI OUZOU peut être fier de ses parents et il n’a nullement besoin d’être un sous traitant du régime, un vendu, un harki… pour exister et être reconnu. 

Et si aujourd’hui des gens acceptent d’être des harkis contemporains, c’est surement parce qu’ils ont de qui tenir ! Ce n’est pas le cas du P/APW de TIZI OUZOU, M.BELLABAS, mais quand on traine un lourd déficit patriotique, héritage de la guerre d’Algérie, la formule est connue : « se soumettre ou disparaître » ! 

Moh cherif et ses acolytes de vendus continueront pour quelque temps à polluer
la Kabylie avec l’aide des « Chourouk, la débauche, Nahar… » Mais ils nous trouveront toujours sur leur chemin. 

Nous avons dit que notre absence au parlement sera compensée par une plus grande présence sur le terrain pour dénoncer, alerter et proposer. 

La Kabylie belle, rebelle et vigilante existera toujours ! 

Aux traitres de tous bords, nous disons : « faites vite, les changements arrivent ! ». 

Merci de nous avoir écouté .Nous restons à votre disposition pour toutes vos questions ! 

Publié dans Groupe parlementaire | Commentaires fermés

Des élèves d’Azeffoun, Azazga et Bouzguene à l’APN

Posté par rcdbrto le 11 juin 2010

photoapn.jpgDes élèves des établissements (lycées, CEM) de trois daïras à savoir Azeffoun, Azazga et Bouzguene, ont fait une visite à l’Assemblée populaire nationale à l’initiative du député de Tizi Ouzou, Arezki Aider. Les élèves  qui ont brillé durant l’année scolaire ont eu l’occasion de découvrir l’APN et d’endosser le rôle des parlementaires durant une séance de  travail.
Un assistant parlementaire a fait un exposé sur le rôle de l’Assemblée, ses attributions et son fonctionnement. Les « petits parlementaires » d’un jour ont animé un débat riche, fructueux et pertinent sur le sujet, surprenant ainsi l’assistant parlementaire. Ils ont par ailleurs visité la bibliothèque ainsi que la régie.
Malgré la fatigue, les élèves ont manifesté un intérêt particulier à cette institution  qui à leurs yeux doit brillé et assumer véritablement son rôle. En fin de journée, ils exprimeront leur joie et leur satisfaction et leurs vifs remerciements au député du RCD qui a parrainé la visite.
Le député  de Tizi-ouzou, Arezki Aider a promis aux élèves d’autres initiatives du genre par le groupe parlementaire du RCD. 

Publié dans Groupe parlementaire | Commentaires fermés

Si Affif censure des députés RCD

Posté par rcdbrto le 8 mai 2010

Source: El Watan 

Polémique en présence d’ambassadeurs européens : Si Affif censure des députés RCD Gravissime ! Le mot est moins fort pour qualifier l’attitude du président de la commission des affaires étrangères de l’APN et député du FLN, Abdelhamid Si Affif. 

En organisant, jeudi dernier, une rencontre-débat sur « Les relations entre l’Algérie et l’Union européenne » qui se voulait, comme il l’a affirmé, « un espace de libre débat », l’élu du FLN défraye la chronique en transformant la conférence en « un espace de débat orienté ». Pis encore, M. Si Affif s’érige en « censeur ». Et la censure est dirigée contre les députés du RCD qui sont parmi les rares élus à faire de l’opposition dans l’Assemblée dominée par « la pensée unique ».

Lire la suite… »

Publié dans Groupe parlementaire | Commentaires fermés

 

les pensées doubles de Caleb |
Mareil Autrement |
Etudiants du lycée Bertran ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Section du Parti socialiste...
| Le Nouveau Centre Montbard
| MARS Centrafrique