Réserves de change : le choix de non développement

Posté par rcdbrto le 5 septembre 2011

changes.jpegDepuis deux semaines, le placement des réserves de change du pays fait, enfin, débat dans les colonnes de la presse écrite. Les officiels en poste ont qualifié de judicieux les choix opérés en la matière par les pouvoirs publics; par contre les experts se sont montrés plus circonspects. Ces derniers ont mis en doute et la fiabilité des informations délivrées et l’option prudentielle qui aurait présidé aux différents placements.

En effet, les réserves de change sont-elles de 160 milliards de dollars (ministre des Finances, fin 2010) ? 162 milliards (bulletin n° 13 de la Banque d’Algérie) ? 173,63 milliards (presse financière internationale 2011) ? Une différence de plus de 13 milliards ne pouvant relever d’une simple erreur statistique, c’est à se demander de quelle manière sont gérés ces placements, puisque leur montant exact n’est même pas maitrisé.

Lire la suite… »

Publié dans Economie et Finance | Commentaires fermés

 

les pensées doubles de Caleb |
Mareil Autrement |
Etudiants du lycée Bertran ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Section du Parti socialiste...
| Le Nouveau Centre Montbard
| MARS Centrafrique