Radio Tizi Ouzou:Désinformation et langue de bois.

Posté par rcdbrto le 9 février 2012

BUREAU RÉGIONAL DE TIZI OUZOU

DÉCLARATION

Suite à l’inhabituelle tempête de neige et à la brutale vague de froid, la Kabylie vit,  depuis quelques jours, un véritable désastre humain.
Cette situation, ordinaire dans tous les pays qui se respectent, montre  chez nous les limites, l’incompétence et la démission du pouvoir algérien, malgré la disponibilité, dit-on, de milliards de dollars.
Les citoyens de notre région vivent, depuis le début de ces intempéries, un véritable enfer. Les honteux  mensonges ressassés à longueur de journée dans notre pseudo radio, par des chefs au chaud avec leurs enfants, ne changeront rien. Personne n’est dupe ! La catastrophe que vivent au quotidien les Kabyles ne suscitera  aucune réaction effective des décideurs qui se contenteront, pour la galerie, de pieuses générosités lancées sur des ondes complices.
La réalité, il faut bien la dire, est que les Kabyles grelottent de froid, qu’ils ont faim, qu’ils vivent à la bougie et qu’ils sont coupés du reste du monde et souvent sans possibilité de soins. Pendant ce temps les spéculateurs de tous bords  s’en donnent à cœur joie, sous l’œil indifférent ou indulgent des pouvoirs publics qui préfèrent jacasser à longueur de journée sur les ondes d’une radio aux ordres. Voici la réalité ! Tous le reste n’est que littérature pour  continuer à endormir le peuple !
La radio locale, appelée pompeusement « RADIO  TIZI OUZOU »,  bat tous les records de  désinformation et de langue de bois. Toute honte bue, inlassablement et à longueur de journée,  louanges,  bénédictions et  remerciements sont distribués  à tous les responsables de la wilaya pour « leur dévouement,  courage, abnégation… » !
Cette radio invite, à tour de bras ,les innombrables responsables qui se congratulent et se jettent des fleurs les uns aux autres, heureux de l’excellent travail fait au bénéfice des «  indigènes », même  si au 6ème  jour,  la majorité des  routes demeurent bloquées, l’électricité non rétablie dans beaucoup de villages, le gaz butane  introuvable, le gasoil, malgré sa disponibilité, n’est pas  toujours acheminé vers beaucoup de localités, les denrées alimentaires manquent cruellement dans tous les magasins…
« Radio Tizi Ouzou » qui n’a de Tizi Ouzou que le nom,  fait intervenir, en boucle, entre autres et en particulier, les chefs de daïra  qui se félicitent en direct et remercient  la DUCH, la DLEP, la SONELGAZ, NAFTAL, la DMI, la DTP …pour tous les miracles qu’ils font au quotidien. Grace à la générosité de tout ce beau monde, les « indigènes de Kabylie » ne manquent de rien en ces temps pénibles de neige et de froid .Tous ces « gens d’en haut » semblent dire aux milliers de citoyens qui souffrent : « N’ayez crainte, BOUTEFLIKA veille sur vous ! ».
Le RCD de Tizi Ouzou qui, depuis les BMS annonçant les  grandes intempéries, a instruit  l’ensemble de ses élus pour assister effectivement la population dans tous ses besoins, dénonce avec vigueur les pouvoirs publics qui ont abandonné les citoyens à leur sort, comme il condamne la désinformation orchestrée  avec la complicité de la radio locale qui s’est prêtée au jeu avec zèle.
Le RCD, tout en exprimant sa disponibilité sans faille, appelle la population à continuer à agir avec son sens  légendaire de la solidarité, pour   faire face à l’urgence et à la gravité de la situation.

Tizi Ouzou le 08/02/2012
Le Président du Bureau Régional

Publié dans Communiqués | Commentaires fermés

Conseil National : Session ordinaire, le 10 février 2012

Posté par rcdbrto le 1 février 2012

Le RCD réunira son conseil national ce vendredi 10 février 2012 à Alger. A cet effet et pour mieux préparer cette session, le bureau régional  informe l’ensemble des sections locales du report de toutes les réunions et assemblées générales programmées pour le vendredi 10/02/2012,au week end du 17/18 février prochain.

  •  Le programme engagé par le BR est modifié comme suit :

Dimanche 05/02/2012 à 10h00 au BR : Réunion avec les membres du conseil national de Tizi Ouzou.

Dimanche 05/02/2012 à 14h00 au BR : Réunion avec les présidents de section.

Mardi 07/02/2012 à 14h00 au BR :Réunion avec l’ensemble des présidents d’APC et élus APW.

Publié dans Communiqués | Commentaires fermés

Conflit laiterie de DBK; Nationaliser ou renationaliser ? commençant par vos biens madame Hanoune

Posté par rcdbrto le 20 janvier 2012

Conflit laiterie de DBK; Nationaliser ou renationaliser ? commençant par vos biens madame Hanoune dans Communiqués

Déclaration

Le conflit de la laiterie de DBK entame son 4ème mois d’une grève où il est désormais établi que les revendications ne sont nullement syndicales mais politiques.

Une soixantaine d’activistes dont certains sont pris en charge politiquement et matériellement par l’internationale trotskiste, anime cette grève  et prend en otages les centaines d’ouvriers de l’usine pour polluer le combat pour un changement démocratique et vendre à leurs tuteurs une expérience pilote de renationalisation d’une unité, en allumant un foyer de type idéologique dans une région acquise à la démocratie et espérer engranger ,au passage, quelques dividendes aux prochaines échéances électorales.

Quant aux 300 autres ouvriers empêchés de travailler par la force, ils ne sont le souci de personne.

Et à ces nombreux chefs de famille sans salaire, s’ajoutent, ne l’oublions pas, le manque à gagner pour les éleveurs, les collecteurs de lait, les distributeurs, les petits commerçants…et en fin de chaîne, les consommateurs qui déboursent  jusqu’a 40 DA pour un sachet de lait, faisant au passage le bonheur de beaucoup de spéculateurs

Pour mener à terme leurs manipulations, ces agitateurs ne reculent devant rien. Les diffamations, l’intimidation, la désinformation…s’effectuent sous la bienveillance du portrait de Bouteflika.

Nationaliser ou renationaliser ? Ces archaïsmes chers à la représentante locale de l’international trotskiste gagneraient en crédibilité, si, comme évoqué par un bon nombre d’articles de presse qui fait état de son surprenant patrimoine  composé de chalutiers pêche, de biens immobiliers, d’entreprises dans l’agro alimentaire et de terres agricoles des ex-AEC. Elle devrait commencer par nationaliser « ses propres biens », sans spéculer sur les conditions dans lesquelles s’est fait cet immense patrimoine.  Alors la nationalisation ou renationalisation réclamée serait une action que chacun apprécierait !

Quant au chef de l’Etat qui semble s’accommoder de l’usage de son poster pour violer un bien privé et agresser, en toute impunité, l’écrasante majorité du collectif de travailleurs, il aurait du, lui aussi, enclencher ce mouvement de renationalisation dans sa wilaya d’origine où il ya a une des concentrations les plus importantes d’opérateurs privés.

Ce constat vaut, aussi, pour l’homme de Lausanne qui  s’est accaparé, en toute illégalité, un bien immobilier incessible et qui a été vendu récemment, à la sauvette. Remettre à la disposition de l’Etat cette structure relevant du patrimoine historique ne serait qu’une juste réparation d’une escroquerie.

Le RCD qui a toujours milité pour l’autonomie de la société civile et du monde du travail s’est, jusque là, interdit toute irruption dans ce dossier. Il a laissé le temps à la justice, aux services de la santé de la wilaya, aux instances syndicales régionales…d’étudier en toute impartialité et autonomie la situation. L’ensemble des investigations menées et les décisions de justice rendues confirment la nature politicienne de l’opération dont le gauchisme a fait un mode opératoire et un objectif.

Aujourd’hui le RCD ne peut plus se taire. Le conflit de DBK n’est qu’un chainon de la stratégie de déstabilisation menée contre la Kabylie, notamment par  le recours au désinvestissement. Cette occupation n’est qu’une autre facette de cette politique  à laquelle s’ajoutent les kidnappings souvent inexpliqués, la structuration de la délinquance, le terrorisme toujours renaissant, l’investissement torpillé par une administration aussi tatillonne en Kabylie qu’elle est  laxiste ailleurs.

Conflit politique, l’affaire de la laiterie de DBK doit recevoir une réponse politique !

Le Bureau Régional RCD de Tizi Ouzou qui combat sans relâche l’anti kabylisme sournois ou déclaré et assumé officiellement, assure les ouvriers de la laiterie de DBK de son soutient et de sa disponibilité pour démasquer et neutraliser tous les agents participant à l’étouffement de notre région et dont leur unité représente un facteur important de la sécurité et de l’autonomie alimentaire de la population.

Comme par hasard, les agents engagés dans cette perturbation sont associés par la clientélisation politique qui se manifeste par l’intégration électorale basée sur les quotas.

Le RCD a toujours assumé ses responsabilités. Protéger la Kabylie des provocations et des manipulations est à la fois un devoir et une solution à une agression qui vient de se dévoiler à DBK, dans l’impudeur et l’impunité !

Tizi Ouzou le 19/01/2012

Le Bureau Régional

 

Publié dans Communiqués | Commentaires fermés

Communiqué

Posté par rcdbrto le 17 janvier 2012

Le Bureau Régional RCD de Tizi-Ouzou informe l’ensemble des membres du Conseil National, les présidents d’APC et les élus APW qu’une réunion de travail aura lieu le samedi 21 janvier 2012 à 10 h au Bureau Régional de Tizi-Ouzou.
Ordre du jour : Préparation du IV congrès.

Publié dans Communiqués | Commentaires fermés

Le RCD prépare son IV ème congrès ordinaire .

Posté par rcdbrto le 26 décembre 2011

Le RCD prépare son IV ème congrès ordinaire

Le RCD vient de décider de la tenue de son IV ème congrès ordinaire les 8,9 et 10 Mars 2012.

Après l’installation de la commission nationale préparatoire du congrès par le Président du parti, le bureau régional de Tizi-Ouzou s’est réuni ce jeudi 22 Décembre 2011, pour la mise en place de la commission régionale.

Au cours de cette réunion, les membres présents se sont penchés sur les différentes tâches qui les attendent en vue de la réussite de ce grand événement.

La  commission régionale préparatoire du congrès a été installée. Elle sera présidée par Mr Hamid  MAAKNI; président du bureau régional.

Monsieur IMAZATENE Achour aura la lourde tâche de coordonner la commission organique et organisation, la commission finance et logistique est confiée à Monsieur BOUDIAF Boussad, la commission texte sera présidée par Monsieur HESSAS Malik, quant à la commission communication et information elle sera sous la responsabilité de Monsieur IKARBANE Mohand.

Une assemblée générale des  militants de Tizi-Ouzou est convoquée  pour le vendredi 30 Décembre 2011 à 10 h au siège de la section  RCD de Tizi Ouzou «  Bâtiment Bleu »

L’ordre du jour de cette rencontre sera consacré à la préparation de ce congrès.

Publié dans Communiqués | Commentaires fermés

Conseil national extraordinaire.

Posté par rcdbrto le 12 décembre 2011

Bureau Régional de Tizi Ouzou

Communiqué

Les membres du conseil national sont informés qu’une session extraordinaire du conseil national aura lieu le vendredi 16 décembre 2011 à  9h00 au Nadi El Moudjahid, sis au port Saïd, Alger-centre.

Cet avis tient lieu de convocation.

N.B : A ce titre,une réunion des membres du conseil national de la région de Tizi Ouzou est prévue le mercredi 14 Décembre 2011 à 15h00, au siège du bureau régional de Tizi Ouzou.

Publié dans Communiqués | Commentaires fermés

Le projet de loi relative à l’information : la régression en marche

Posté par rcdbrto le 1 décembre 2011

L’APN s’attelle, à l’heure actuelle, à débattre du projet de loi organique relative à l’information pour son adoption. Les motivations, le contenu et les objectifs de ce texte alertent les professionnels, les algériens et les partenaires de l’Algérie. La régression est en mouvement. 

Cette nouvelle mouture, sans cesse différée, suscite légitimement, dans le monde de la presse et des professionnels, méfiance et scepticisme. C’est dire que le contexte général de repli, de verrouillage et de restriction des libertés individuelles et collectives, l’adoption à la hussarde d’autres lois aussi sensibles que le présent projet favorise toutes les appréhensions et incite à davantage de vigilance. 

Evoquer la liberté de la presse et le droit à l’information en Algérie, c’est à coup sûr revisiter l’un des rares acquis arrachés de hautes luttes après les émeutes sanglantes d’octobre 1988 et se rappeler le sacrifice des militants des droits de l’homme des années 80 et le lourd tribut payé par la corporation qui a perdu plus de 100 journalistes durant la décennie 90.

Publié dans Communiqués | Commentaires fermés

L’armée algérienne continue ses assassinats en Kabylie.

Posté par rcdbrto le 30 novembre 2011

L’armée algérienne continue ses assassinats en Kabylie. dans Communiqués RCD

DECLARATION

L’armée algérienne continue ses assassinats en Kabylie.

A l’attaque meurtrière contre de paisibles citoyens d’Azzazga, à l’ignoble meurtre d’une mère de famille à Fréha et aux nombreuses autres victimes innocentes des autres contrées, s’ajoutent les  derniers crimes commis, à AKEROU ,à proximité de Yakourene, contre deux paisibles citoyens dont le seul tord était d’aimer la cueillette des champignons et de pratiquer la chasse, à proximité de leur village.

Ces assassinats, encouragés par  l’impunité, font de la Kabylie, une région livrée à tous les règlements de comptes et calcules politiques. Sinon comment expliquer qu’à la veille de chaque échéance électorale, la région fait l’objet de provocation de tous genres ?

Pour exemple, les  rares opérateurs économiques, exerçant encore en Kabylie, font l’objet de harcèlement, de kidnapping, de grèves vulgairement orchestrées…

 Personne n’est dupe ! Toutes ces manœuvres ne font que s’ajouter aux nombreuses liquidations physiques. Elles visent à vider la région de toutes ses forces vives.

Les partis politiques représentatifs et notamment le RCD, subissent, au quotidien, moult manipulations, dans l’espoir de les voir réduits au silence ou à la soumission, pour laisser libre voie à la clientèle corrompue du pouvoir.

Le RCD, plus que jamais conscient de ses responsabilités, réaffirme, une nouvelle fois, sa détermination à faire face aux manœuvres du système  et à ses pantins, en associant la population dans la mobilisation et en l’invitant à être plus que jamais vigilante et solidaire.

Les mémoires de MATOUB Med et HADDAD Khelifa, les deux dernières victimes, nous interpellent et exigent de nous  une condamnation ferme, à la mesure de l’ignominie commise.

Les terroristes qui doivent être la cible prioritaire des forces de sécurité ne semblent pas être inquiétés mais c’est la population désarmée qui subit les foudres de guerre de ceux qui sont sensés  la protéger !

Une nouvelle fois, le pouvoir algérien exprime, sans équivoque, son anti kabylisme récurrent à l’égard de toute cette région.Le RCD et les citoyens de Kabylie ne se laisseront pas faire !

TiziOuzou le 30/11/2011

Le bureau Régional

Publié dans Communiqués | Commentaires fermés

Le pouvoir et ses relais en Kabylie s’agitent

Posté par rcdbrto le 31 octobre 2011

logo1.jpg

Bureau Régional de Tizi Ouzou

 

Déclaration 

Comme de coutume, le pouvoir et ses relais en Kabylie s’agitent pour faire croire à la population qu’il veille au développement de la région. 

En effet, le CNES, soumis et domestiqué par le régime en place, s’attelle à organiser un simulacre d’assises  d’une prétendue société civile issue des wilayas de Tizi Ouzou, Bouira  et Boumerdes à  la maison de la culture de Tizi Ouzou. Il est évident que le but de ces  assises est de polluer davantage le débat public et se constituer une clientèle pour tenter de différer les perspectives de changement et permettre corrélativement au système corrompu et responsable du désastre sociopolitique du pays de perdurer. 

Les élus RCD rejettent cette mascarade et refusent de cautionner cette énième manipulation placée sous le générique et généreux thème de la bonne gouvernance, initié, de surcroit, par une institution alibi et disqualifiée par son silence sur le viol de la Constitution en novembre 2008 et la complaisance de ses rapports sur l’état économique et social de la nation, la corruption qui assèche les richesses nationales ainsi que sur la gestion chaotique du gouvernement et ce, à l’inverse de la pertinence et de l’audace qui ont caractérisés les évaluation de son ex-président feu M.S Mentouri. 

Fidèles à leurs engagements, les élus du RCD ne peuvent s’associer à une démarche politicienne avec une institution qui s’est rendue complice, par son silence notamment sur le blocage de la subvention accordée par le PNUD au profit de la wilaya de Tizi Ouzou et sur la stratégie d’isolement et de contre développement qui vise la Kabylie.   

Pour une société civile légitime forte et indépendante.

Pour une Algérie démocratique et sociale.

Le Bureau Régional

Tizi Ouzou, le 31/10/2011

Publié dans Communiqués | Commentaires fermés

13ème session du conseil national.

Posté par rcdbrto le 10 octobre 2011

 

Bureau Régional de Tizi Ouzou

Communiqué

Les membres du conseil national sont informés que les travaux de la 13ème session du conseil national se tiendront le vendredi 14 octobre 2011 à  9h00 au Nadi El Moudjahid, sis au port Saïd, Alger-centre.

Cet avis tient lieu de convocation.

Publié dans Communiqués | Commentaires fermés

123456...12
 

les pensées doubles de Caleb |
Mareil Autrement |
Etudiants du lycée Bertran ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Section du Parti socialiste...
| Le Nouveau Centre Montbard
| MARS Centrafrique