Déclaration de la section communale RCD de Tizi-N’tléta

Posté par rcdbrto le 3 septembre 2013

Le pouvoir et la rente, motivent, ces jours-ci, les élus FFS ! Ils menent, avec rage et comme d’habitude, une compagne de dénigrement envers le RCD en général et l’exécutif de l’APC Tizi-N’tléta en particulier..

            L’installation de l’équipe RCD à l’APC, déjà Boycottée par les élus FFS, est relayée  par des écrits  partisans  signés par un pseudo-correspondant aux initiales A.G.

            Les Elus et la section RCD Tizi-Ntléta   se sont inscrits au service du citoyen et contre la Hogra, la corruption et l’humiliation qui ne sont que les conséquences du népotisme et de l’opacité irrigées en mode de gouvernance par les équipes sortantes du FFS.Ils dénoncent et condamnent  cette vulgaire compagne mensongère qui pue le tribalisme et la  vengeance..

            Par ailleurs les Elus et la section RCD Tizi-N’tléta tiennent par devoir de vérité à apporter des éclaircissements étayés par des preuves tangibles:

            L’opération de distribution du couffin de Ramadhan a été faite conformément à la réglementation en vigueur  (consultation, soumission, choix du produit, fournisseur), (voir délibération N°35 du 04/07/2013), comme il a été l’objet d’une concertation avec les comités de villages (voire PV de réunion du 04/07/2013);

            Contrairement aux accusations portées par ces élus sans scrupule, le remplacement de l’ancien avocat de l’APC que nous respectons, a été effectué par voie de délibération, en présence des élus FFS (voire délibération N°18 du 28/02/2013);

            Le clientélisme et la discrimination, ont  toujours été la seule  politique de recrutement pendant les nombreux mandats du FFS alors que le processus de recrutement mis en place par l’exécutif RCD est fondé sur des critères socio-économiques bien définis, chose qui a permis,par exemple, la titularisation des fonctionnaires opprimés pendant une décennie (revoir la liste des recrutés) Les citoyens  ont applaudi ces actes de justice .

            Il est à signaler que l’état de ruines hérité par l’équipe actuelle est caractérisé essentiellement par des dépenses communales irrationnelles  qui se sont répercutées négativement sur toute la commune ( pénuries d’eaux,  quartiers non électrifiés, maisons et foyers de jeunes non opérationnels, réseau routier lamentable, éclairage public défaillant…),

            La responsabilité incombe totalement aux équipes FFS sortantes, qui ont réussi le « sous-développement  » de Tizi-N’tléta.

            En revanche, le P/APC Monsieur ZERROUKI Mahfoud dit Amar, connu pour «  son courage de dire, sa force d’agir et sa volonté de construire » a réussi ,en si peu de temps, à redresser la situation ,pour le plus grand bien de la population qui commence à retrouver l’espoir.

            Quant au conseil consultatif, composé de comités de villages,c’est une initiative du RCD  conçue comme outil d’aide à la décision et un mécanisme de bonne gouvernance,,en opposition à un passé récent de la gestion opaque, clanique, chaotique.. des équipes FFS sortantes,.Ce conseil a géré le couffin de Ramadhan !!!

            Pour rappel, la gestion anarchique et douteuse du FFS, a poussé le P/APC RCD à adopter une stratégie de redressement, en commençant par le remplacement d’un véhicule touristique (volé), utilisé d’une manière irrationnelle et immorale  par un utilitaire 4×2 (délibération N°03 du 03/01/2013).

            Pour le RCD, porteur d’ambitions démocratiques et sociales héritées du congrès de la SOUMMAM, il est important que  P/APC et élus RCD  honorent  leurs engagements en, assumant dignement et loyalement leur mandat. Le dévouement et la performance existent bel et bien .Ils  doivent se traduire dans les faits. Nous croyons au RCD que chaque mandat local dignement honoré, représente au delà de son apport intrinsèque, un message d’espoir pour l’avenir et un acte de fidélité pour le combat libérateur.

NB : Nous défions les élus FFS à venir proposer et voter une commission d’enquête

        sur les 12 ans du bricolage  du FFS et les 08 mois de gestion du RCD. 

 

 

Nous ne cultivons pas les mêmes valeurs.

Nous ne partageons pas les mêmes opinions.

Nous n’avons pas le même vécu.

Nous n’aspirons pas au même avenir.

Tizi-N’tléta le : 02-09-2013

La section communale

Publié dans Actualités., Communiqués | Commentaires fermés

MISE AU POINT

Posté par rcdbrto le 29 juin 2013

Une des télévisions « tolérées » a commis, ce jour, une information alléguant que la salle des conférences de l’hôtel Riadh est sous scellés.
Le RCD dément catégoriquement cette annonce et informe ses invités que l’espace réservé à la convention nationale est disponible et que les travaux débuteront aux lieu et heure prévus.

Publié dans Actualités., Communiqués | Commentaires fermés

Déclaration des élus RCD de l’APC de Beni Zikki

Posté par rcdbrto le 30 avril 2013

Nous, élus RCD de l’APC de Beni Zikki tenons par la présente à  informer  la population de la situation alarmante de notre commune.

En effet, depuis notre installation à ce jour (05mois), le Président de l’APC s’est distingué par son entêtement à bloquer toute initiative visant à améliorer la situation de nos concitoyens et le bon fonctionnement de notre collectivité :

-          Remise en cause par le maire(ou DEC) de la liste des bénéficiaires  de l’aide aux sinistrés des intempéries de 2012 parce que ses proches et ses amis n’y figurent pas ;

-          Aucun Plan d’action n’est élaboré à ce jour ;

-          Aucune réunion de l’exécutif n’a eu lieu à ce jour ;

-          Aucune participation, à ce jour, aux réunions de l’APW.  Les élus ne sont pas informés pour prendre  part éventuellement ;

-          Pour le Gaz naturel : alors que l’étude technique a été achevée depuis longtemps, le maire (DEC) n’a entrepris aucune démarche pour  sa mise en œuvre rapide et expliquer aux citoyens  l’état d’avancement du projet ;

-          Il est passé maitre dans les manipulations permanentes entre  citoyens,  et l’histoire avec les transporteurs et les usagers, puis celle du stade d’ASWEL sont édifiantes ;

-          Les prochains recrutements, attendus par les citoyens, feraient l’objet de tractations qui aideraient le Maire (DEC) à se  confectionner  une majorité sur mesure, « même contre nature ».

Devant ces blocages récurrents et cette dérive flagrante des affaires de notre APC, nous avons décidé de dénoncer ce pseudo- président/chômeur / demandeur d’emploi  et solliciter l’implication des citoyens  afin de peser dans le rétablissement du bon fonctionnement de l’institution.

Les élus RCD/ APC de Béni Zikki :

-BOUDJEMAI Belkacem

-ARRAR Larbi

-BAKKOUCHE Samir

Publié dans Communiqués | Commentaires fermés

COMMUNIQUE

Posté par rcdbrto le 10 mars 2013

A l’appel du MAK (Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie), un rassemblement pacifique était  organisé à Tizi Ouzou, à l’occasion de la journée du 10 mars.

Les services de sécurité, certainement instruits, ont violemment réprimé les participants venus prendre part à cette initiative.

Cette violence, utilisée de plus en plus comme mode de gestion de toute  action  citoyenne, interpelle les consciences éprises de paix et de liberté, de ne pas rester passives, face à des dépassements que nous croyons révolus, surtout  en Kabylie, bastion jusque là infranchissable pour les pouvoirs algériens.

Le RCD qui s’est inscrit, depuis sa création, dans toutes les luttes citoyennes  dont, entre autres, le droit à la liberté d’expression et  les revendications démocratiques, dénonce avec vigueur ce fascisme rampant  et de plus en plus visible et cet anti Kabylisme récurrent. Il exprime aussi sa solidarité agissante aux militants du MAK qui ont fait l’objet de violences abjectes  et d’arrestations arbitraires.

Le RCD exige la cessation  de toutes les exactions et la libération immédiate des citoyens arbitrairement arrêtés.

Par ailleurs, le RCD fait appel à toutes les forces vives de la région pour faire du 20 avril prochain la journée de démonstration contre le pouvoir et ses relais qui confisquent, tous les jours, un peu plus, les maigres acquis, arrachés de haute lutte et au prix de nombreux sacrifices.

Tizi ouzou le 10/03/2013

Publié dans Communiqués | Commentaires fermés

Droit des Algériens à un traitement digne

Posté par rcdbrto le 12 mai 2012

Le gouvernement algérien vient de déclarer un taux de participation national de 42,36%, ce qui représente plus du double de celui établi sur le terrain par les commissions communales.
Cette annonce pérennise une tradition de manipulation et de falsification des résultats des élections qui dure depuis l’indépendance. Le RCD, dont les militants, ont suivi la préparation, le déroulement et l’exploitation du vote confirme le chiffre des commissions communales  qui donne un taux de participation de 18%.
Sur le fond, le dopage officiel de la participation n’est que le prolongement  des lois liberticides produites par le gouvernement et validées par son assemblée à la fin 2011. Du reste, les grandes capitales occidentales, si elles se félicitent du calme relatif qui a entouré le vote du 10 mai, préfèrent ignorer les résultats du gouvernement algérien et disent, à l’instar de Paris et de Washington, attendre les conclusions des ONG comme le NDI (National democratic Institute) ou la mission de l’Union Européenne. S’agissant de cette dernière, le RCD qui a été et demeure à ce jour le seul parti politique à exiger et œuvrer pour une surveillance internationale massive et qualifiée, considère qu’il est de sa responsabilité d’attirer  l’attention sur les conséquences et les répercussions dommageables que peuvent induire les déclarations de M. Jose Ignacio Salafranca auprès d’une opinion publique algérienne légitimement échaudée par les attitudes antérieures d’Etats ou d’ONG, qui se sont laissés aller, en diverses occasions, à des facilités, des approximations, des silences voire des complicités devant les abus du pouvoir algérien qui ont laissé des traces dans la mémoire collective. 
La précipitation avec laquelle le chef de la mission européenne a validé, dès le début de la soirée du 10 mai, le déroulement du vote laisse perplexe. Ni les pressions directes ou indirectes exercées par les autorités algériennes sur certains observateurs de l’Union Européenne ni les injonctions du ministère des Affaires étrangères algérien appelant M. Salafranca à la réserve et la retenue ne peuvent justifier autant de promptitude avant même le retour d’écoute de l’ensemble des observateurs de l’Union Européenne déployés sur le terrain.
A Alger même, au centre de vote les Palmiers (Mohammadia), des militants du RCD ont constaté, en présence des observateurs de l’Union Européenne, de graves dépassements qui ont directement et lourdement influé sur le résultat du vote. Dans plusieurs régions, les observateurs de la mission européenne ont assisté à des distorsions  ayant porté sur plusieurs aspects des opérations de vote.
Par ailleurs, M. Salafranca qui avait, jusque-là, assuré un management crédible et courageux de sa mission, ne peut pas ignorer – même si cela n’est pas de son fait – que la position tranchée du gouvernement de son pays, qui a tenu à être le premier à « féliciter le gouvernement et le peuple algérien », risque de faire échos à son propre empressement.

Alger, le 12 mai 2012

Publié dans Communiqués | Commentaires fermés

AZEFFOUN; Le Bureau Régional et la section repliquent aux cinq mercenaires de Bouteflika

Posté par rcdbrto le 19 avril 2012

AZEFFOUN; Le Bureau Régional et la section repliquent aux cinq mercenaires de Bouteflika dans Actualités. ban

Cinq exclus du RCD depuis 2007, viennent de reprendre du service à Azeffoun à la faveur des élections législatives du 10 mai. Il faut bien gagner sa vie et cette période est la plus propice, élections « CHKARA » oblige. C’est à travers la «débauche de Kabylie» qu’ils se sont manifestés en date du 09/04/2012.

N’arrivant pas à faire décoller une campagne électorale rejetée par toute la Kabylie, les services du DRS nous sortent de leurs tiroirs leurs marionnettes, d’ailleurs fossilisées, que la population n’arrive pas à identifier même au carbone 14. Lire la suite… »

Publié dans Actualités., Communiqués | Commentaires fermés

Première session du conseil national ce vendredi 13 au Nadi El Moudjahed

Posté par rcdbrto le 11 avril 2012

Les travaux de la  première session du conseil national se dérouleront ce vendredi 13 avril 2012 à 09h00 au Nadi El Moudjahed (square port  Said), Alger.

Par ailleurs, le bureau régional de Tizi Ouzou réunira les élus locaux, les membres des bureaux de sections, les membres du conseil national, au siège du Bt Bleu, le  samedi 14 avril 2012 à 10h00.

Publié dans Communiqués | Commentaires fermés

APPEL AU BOYCOTT

Posté par rcdbrto le 11 avril 2012

Cinquante ans après son indépendance, l’Algérie, victime des fraudes électorales héritées de la nuit coloniale, se débat dans une crise morale, politique, sociale et culturelle sans fin. La liberté et la dignité, en plus de l’indépendance nationale, pour lesquelles des milliers de chouhada ont donné leur vie restent à recouvrer. Le déni de démocratie est le seul programme d’un système, exclusivement, préoccupé par son maintien depuis 1962.
Une génération de responsables a confisqué le pouvoir réduisant d’autres générations de cadres à la marginalisation, à la soumission clientéliste dans leur pays ou à l’exil où ils contribuent au développement et au bonheur d’autres Nations.
Humiliée par un code de la famille indigne, la femme algérienne est niée.
Exclue économiquement, déclassée socialement et manquant tragiquement de perspectives, la jeunesse est réduite à choisir entre l’immolation, la harga ou l’émeute.
Sur la scène internationale, le régime aux abois se commet avec les autocraties les plus violentes et les plus corrompues.

Publié dans Communiqués | Commentaires fermés

Nordine Ait Hammouda: le cauchemar du FFS

Posté par rcdbrto le 16 mars 2012

Nordine Ait Hammouda: le cauchemar du FFS dans Communiqués nordine

Le blog FFS 1963 qui essaye encore de sauver plutôt mal que bien le parti de Ait Ahmed d’une débâcle annoncée n’a rien trouvé d’autre à faire que de s’attaquer une nouvelle fois à Nordine Ait Hammouda en l’accusant d’avoir menacé et insulté des journalistes exerçant à Tizi Ouzou à travers un écrit signé El Mohtarem qui, apparemment, est l’exacte contraire du nom qu’il s’est attribué.

Cette énième calomnie à l’encontre du digne fils du colonel Amirouche nous renseigne sur le climat qui prévaut au sein de cette secte qui, comme elle a l’habitude de le faire, vient au secours du régime algérien en décidant de participer à une élection dont les quotas sont déjà affectés.

Au lieu d’invectiver les véritables opposants au régime algérien ce plumitif qui n’a de Mohtarem que le nom fera mieux de s’interroger sur les véritables raisons qui ont amené le Zaim du lac Leman à monnayer la participation du FFS à la prochaine forfaiture électorale en déshonorant la base de ce parti.

Ce n’est un secret pour personne, le FFS est sommé de montrer pate blanche,  pour cela il s’attaque au RCD et particulièrement à Nordine Ait Hammouda qui demeurera et pour longtemps encore le cauchemar du FFS.

Publié dans Communiqués, Y'en marre de ce pouvoir | Commentaires fermés

Le pré congrès Bouira,Boumerdes et Tizi Ouzou,le 03 mars 2012 à Ouadhias

Posté par rcdbrto le 27 février 2012

Le pré congrès Bouira,Boumerdes et Tizi Ouzou,le 03 mars 2012 à Ouadhias dans Communiqués Affiche-congr%C3%A9s-100x150                      IV Congrès du RCD

Le pré congrès  des  régions de Tizi Ouzou, Boumerdes et Bouira se déroulera le Samedi 03 Mars 2012, à la salle des fêtes communale de Ouadhias.

A cet effet, la commission régionale informe l’ensemble des congressistes de la wilaya de Tizi Ouzou que le délai pour le règlement des frais de participation est fixé pour le Mardi 28/02/2012.

Les frais sont arrêtés comme suit :

Homme : 5000,00 Da

Femme : 2500,00 Da

Etudiant(e) : 1000.00

 

 

Publié dans Communiqués | Commentaires fermés

12345...12
 

les pensées doubles de Caleb |
Mareil Autrement |
Etudiants du lycée Bertran ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Section du Parti socialiste...
| Le Nouveau Centre Montbard
| MARS Centrafrique