CONFERENCE DE PRESSE RCD TIZI-OUZOU : DECLARATION LIMINAIRE

Posté par rcdbrto le 22 mai 2013

BUREAU REGIONAL DE TIZI OUZOU

CONFERENCE DE PRESSE

DECLARATION LIMINAIRE

Chers amis de la presse, bonjour et merci  de répondre, comme d’habitude, à notre invitation !

Fidèle à ses engagements, le Bureau Régional du RCD, à l’instar de la Direction Nationale, se bat aussi pour que le citoyen soit informé, sans tabou ni préjugé, de tout ce qui se passe dans le pays en général et en Kabylie en particulier.

Le RCD, force de proposition, s’est résolument engagé  dans le projet d’un grand chantier qui se veut « une proposition pour une constitution pérenne ». Cette initiative, soumise à un large débat interne, est reprise, sous forme de sept (07) conventions régionales. Tous les segments de la société sont invités à en débattre franchement Tous ceux qui ont un point de vue sont invités à l’exprimer librement.

La convention régionale de Tizi Ouzou aura lieu samedi 25 mai, à partir de 09 h, à la salle des sports, sise à l’ex marché de gros (fruits et légumes), Tizi Ouzou.

Une convention nationale  couronnera les 07 conventions régionales et sera organisée au courant du mois de juin à ALGER.

Le projet de constitution que propose le RCD ne sera pas élaboré en catimini, par un cabinet noir et ne s’inscrit nullement dans la manœuvre en cours, appelée pompeusement « révision constitutionnelle ». Ce projet sera constitué des propositions émanant de toutes les franges de la société, après un débat aussi large que fructueux. Nos amis de la presse sont naturellement invités à couvrir l’événement et à apporter leurs contributions.

Le RCD, à l’écoute des citoyens, a introduit, auprès du président de l’APW, une demande réclamant la tenue d’une session extraordinaire consacrée à l’insécurité sous toutes ses formes, conformément à la loi N° 12-07 art.15  du 21 février 2012  Nous ne pouvions rester indifférents face à la généralisation de l’insécurité en Kabylie et surtout suite au lâche et odieux assassinat du regretté Ali LACEUK, Pour mémoire, l’APW d’obédience RCD  avait pris cette initiative que les élus  FFS avaient boycottée et à laquelle les pouvoirs publics n’avaient pas jugé utile de donner suite. Mais comme ce parti semble revenir à de meilleurs sentiments (vote du FCCL, après 20 ans de rejet, visites aux victimes du banditisme et /ou du terrorisme…) nous ne désespérons pas de le voir s’impliquer dans la proposition du RCD,

Ces derniers temps, les événements se précipitent et s’entrechoquent, trop souvent dans l’opacité et l’omerta, sans que cela n’émeuve les tenants du pouvoir qui ne se sentent pas en devoir d’informer le citoyen. Le silence  relatif à la maladie du Président, en est une illustration. Et en plus de l’érosion du pouvoir d’achat, l’augmentation récente du prix du pain malgré et contre les affirmations du ministre du commerce, les parkings sauvages, la violence aux personnes, les vols, les kidnappings, les nombreux fléaux sociaux… sont l’expression même de l’inexistence de l’état ! Les services de sécurité, chargés de la protection des biens et des personnes, s’y mettent aussi et sont de plus en plus à l’origine d’un certain nombre de dépassements comme au pire moment des années de plomb.

La radio de Tizi Ouzou, réalisée pourtant sur budget de Wilaya, vient s’additionner à toutes les calamités qui touchent la région et se transforme, de plus en plus, en instrument de propagande de l’islamisme, du salafisme et du baathisme, plutôt que de participer au rayonnement de la culture amazigh. Et cette « radio Tizi Ouzou fi kalb djurdjura » oblige même les pauvres correspondants des localités les plus reculées, à intervenir  dans un « arabe atomique » ! Que les uns et les autres écoutent cette radio et vous serez effarés du programme véhiculé par « ce machin » chez qui la culture amazigh n’est qu’un habillage grotesque.

Pour notre part, nous sommes certains que des forces occultes cherchent à niveler par le bas, cette région qui résiste.

Le RCD, bien que conscient des difficultés et des nombreuses forces occultes qui cherchent à déstabiliser la Kabylie, ne baissera jamais les bras  et se dit disponible à conjuguer ses efforts, avec toutes les forces saines qui veulent  du bien à la région et qui agissent.

Nous sommes à votre disposition pour répondre avec la franchise que vous nous connaissez, à toutes vos questions.

 Merci de nous avoir écoutés.

Fait à Tizi Ouzou LE 21/05/2013

Publié dans Actualités. | Commentaires fermés

Invitation à la convention régionale pour une constitution pérenne.

Posté par rcdbrto le 16 mai 2013

BUREAU REGIONAL (TIZI OUZOU/ BOUMERDES)

                A Mme, Mlle, M…………………………………….

 

 

J’ai l’honneur de vous faire parvenir ci-joint, pour analyse et critique, les propositions de notre Rassemblement pour une constitution pérenne.

 

Fidèle à sa tradition de force de proposition, le RCD ne s’inscrit aucunement dans le commentaire de la manœuvre en cours. Il refuse d’entretenir l’illusion d’une révision constitutionnelle qui ne vise une fois de plus, rien d’autre que le statuquo.

 

Le RCD s’attelle à organiser, au cours des mois de mai et juin prochains, sept conventions régionales et une nationale ouvertes aux acteurs sociaux et politiques.

 

Les débats libres et ouverts devront porter nécessairement sur la nature des cadres à mettre en place pour répondre aux exigences du changement démocratique.

Il revient à tout un chacun d’appréhender l’impératif de mettre en place une constitution pérenne et chercher enfin les voies et moyens ainsi que la quintessence d’un texte constitutionnel qui installe l’Algérie nouvelle dans l’harmonie, la stabilité et le progrès.

 

Je vous en souhaite bonne réception et vous prie de croire, Monsieur, en l’expression de ma parfaite considération. 

 

                                                                                                                      Le Président  du BR

                                                                                                                               B.Boudiaf

 IMPORTANT : l’accès  à la salle se fera sur présentation de l’invitation

Publié dans Actualités., Invitation | Commentaires fermés

invitation à la convention régionale

Posté par rcdbrto le 16 mai 2013

BUREAU REGIONAL (TIZI OUZOU/ BOUMERDES)

Mme – Mlle – M_____________________________________________

 Nous vous invitons à prendre  part aux travaux de la convention régionale qui se tiendra :

Le samedi 25 mai 2013  à  09   heures

à la salle des sports  du lycée

 (Ex marché de gros fruits et légumes)  

Tizi Ouzou.

Nous souhaitons vivement votre présence à ce rendez-vous.

IMPORTANT : Cette invitation sera exigée à l’entrée.

                                                                                                                    Tizi-Ouzou le 13 mai 2013

                                                                                                                 Le Président du Bureau Régional

                                                                                                                             B. BOUDIAF


Publié dans Actualités., Invitation | Commentaires fermés

La recette du RCD

Posté par rcdbrto le 27 avril 2013

Annoncé, lundi dernier, par son président, Mohcen Belabès, le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) a rendu public, hier, lors de la tenue de son conseil national à Alger, son avant-projet de Constitution. Des prérogatives du président de la République aux modalités de nomination du Premier ministre en passant par l’organisation et le fonctionnement des institutions, le nombre de mandats et bien d’autres questions aussi vitales qu’essentielles, le RCD a étalé ses propositions soumises à débat dans un document de 13 pages. Mais avant, le parti avait pris soin de préciser que c’est autant « par devoir civique qu’engagement patriotique que le RCD a soumis cet avant-projet de Constitution à débat dans ses structures avant de le proposer à tous les Algériens ».

Un chef de gouvernement issu de la majorité parlementaire

Pour ce qui est du pouvoir exécutif, le parti a mis l’accent sur la nécessité de voir le chef de gouvernement issu de la majorité parlementaire et qui doit avoir des responsabilités constitutionnelles au lieu d’être confiné « dans la délégation des pouvoirs du président de la République ». Il doit être libre dans l’élaboration et la mise en œuvre de son programme politique et jouir d’un véritable pouvoir réglementaire indispensable à l’exécution de la loi. Le président de la République est rééligible une seule fois pour un mandat de cinq ans. Pour le RCD, la limitation du nombre de mandats constitue un véritable « antidote » à la réélection systématique et « de la présidence » et favorise « corrélativement » une compétition politique « ouverte » et « saine ». Les missions du chef de l’Etat, selon le document, consistent à incarner l’unité de la nation et à être le garant des équilibres institutionnels. Dans sa relation avec le parlement, le Président « peut être convoqué » pour une session extraordinaire afin de débattre de la politique étrangère. Le président de la République, selon le projet du RCD, ne peut décréter l’état d’urgence, l’état de siège ni même l’état d’exception ou la guerre qu’après consultation préalable des présidents des deux Chambres du Parlement, du président du Conseil constitutionnel et du chef de gouvernement. Son pouvoir de légiférer par voie d’ordonnances doit être abrogé et ses attributions exécutives doivent être limitées aux seules questions stratégiques liées à la politique étrangère et à la sécurité nationale.  (… Lire la suite …)  http://www.horizons-dz.com/?La-recette-du-RCD

Publié dans Actualités. | Commentaires fermés

Le RCD rend public son avant-projet de constitution

Posté par rcdbrto le 27 avril 2013

Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) a tenu vendredi à Alger une session ordinaire de son Conseil national consacrée notamment à la présentation de l’avant-projet de constitution élaboré par le parti et à l’analyse de lasituation politique générale de l’Algérie.

Conduite par le président du RCD, Mohcine Belabbes, la session a été une occasion pour expliquer le contenu de l’avant-projet de constitution, conçu par une commission de réflexion, avant de faire l’objet de débats à travers un programme de rencontres nationales en association avec d’autres acteurs de la société civile et de la scène politique.

“Imprégné de la mémoire algérienne, inscrit dans l’universalité et répondant aux caractéristiques nationales sociologiques et aux référents culturels de la nation algérienne, l’avant-projet de constitution comporte trois principaux axes autour de la définition des principes généraux devant régir la société algérienne, l’équilibre des pouvoirs et la clarification du rôle des organes consultatifs”, selon l’avant-projet de constitution du RCD.

A propos des principes généraux régissant la société algérienne, appelés à “consacrer les fondements d’un Etat démocratique et social”, le RCD plaide pour l’installation “formelle” dans la vie publique des principes de la justice sociale, la citoyenneté, l’égalité des droits entre l’homme et la femme, l’organisation d’élection libres et transparentes, l’indépendance de la justice et la promotion des droits de l’Homme.

(…Lire la suite…) http://www.algerie1.com/actualite/le-rcd-rend-public-son-avant-projet-de-constitution/

Publié dans Actualités. | Commentaires fermés

Le RCD rend public son avant-projet de constitution

Posté par rcdbrto le 27 avril 2013

Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) a tenu vendredi à Alger une session ordinaire de son Conseil national consacrée notamment à la présentation de l’avant-projet de constitution élaboré par le parti et à l’analyse de lasituation politique générale de l’Algérie. 

Conduite par le président du RCD, Mohcine Belabbes, la session a été une occasion pour expliquer le contenu de l’avant-projet de constitution, conçu par une commission de réflexion, avant de faire l’objet de débats à travers un programme de rencontres nationales en association avec d’autres acteurs de la société civile et de la scène politique. 

« Imprégné de la mémoire algérienne, inscrit dans l’universalité et répondant aux caractéristiques nationales sociologiques et aux référents culturels de la nation algérienne, l’avant-projet de constitution comporte trois principaux axes autour de la définition des principes généraux devant régir la société algérienne, l’équilibre des pouvoirs et la clarification du rôle des organes consultatifs », selon l’avant-projet de constitution du RCD.

(… Lire la suite…)  http://www.elwatan.com/actualite/le-rcd-rend-public-son-avant-projet-de-constitution-26-04-2013-211688_109.php

Publié dans Actualités. | Commentaires fermés

CONSEIL NATIONAL DU RCD « Il faut un référendum pour la nouvelle Constitution »

Posté par rcdbrto le 27 avril 2013

Le parti de Mohcine Belabbès a présenté hier «sa Constitution» dans un document de 13 pages.
Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) a tenu ven-dredi à Alger, une session ordinaire de son conseil national consacrée, notamment à la présentation de l’avan-projet de Constitution élaboré par le parti et à l’analyse de la situation politique générale de l’Algérie. Conduite par le président du RCD, Mohcine Belabbès, la session a été une occasion pour expliquer le contenu de l’avant-projet de Constitution, conçu par une commission de réflexion, avant de faire l’objet de débats à travers un programme de rencon-tres nationales en association avec d’autres acteurs de la société civile et de la scène politique. «Imprégné de la mémoire algérienne, inscrit dans l’universalité et répondant aux caractéristiques nationales sociologiques et aux référents culturels de la nation algérienne, l’avant-projet de Constitution comporte trois principaux axes autour de la définition des principes généraux devant régir la société algérienne, l’équilibre des pouvoirs et la clarification du rôle des organes consultatifs», selon l’avant-projet de Constitution du RCD. A propos des principes généraux régissant la société algérienne, appelés à «consacrer les fondements d’un Etat démocratique et social», le RCD plaide pour l’installation «formelle» dans la vie publique des principes de la justice sociale, la citoyenneté, l’égalité des droits entre l’homme et la femme, l’organisation d’élections libres et transparentes, l’indépendance de la justice et la promotion des droits de l’homme.

(… Lire la suite…)  http://www.lexpressiondz.com/actualite/173061-il-faut-un-referendum-pour-la-nouvelle-constitution.html

Publié dans Actualités. | Commentaires fermés

Actualités : RÉVISION DE LA CONSTITUTION Les contre-propositions du RCD

Posté par rcdbrto le 27 avril 2013

Alors que la classe politique, dans sa majorité, demeure rivée aux conclusions de la commission installée à cet effet pour se déterminer par rapport à la substance de la révision constitutionnelle, le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) formule d’ores et déjà des propositions pour une Constitution pérenne. Le parti, dont le conseil national a débattu hier d’un projet de Constitution, élaboré par une commission interne, prône, outre la séparation véritable des pouvoirs, la limitation des mandats présidentiels, une restructuration politique et administrative de l’Etat. (… Lire la suite…)

http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2013/04/27/article.php?sid=148357&cid=2

Publié dans Actualités. | Commentaires fermés

PROPOSITIONS POUR UNE CONSTITUTION PERENNE

Posté par rcdbrto le 26 avril 2013

Depuis l’indépendance, l’Algérie a vécu sous 8 constitutions. Cette multitude témoigne des intrusions des intérêts de groupes dominants dans la conception des référents constitutionnels du pays. Avant d’être un texte de loi, une constitution est l’affirmation d’une vision générale et de l’esprit qui président à la confection des instruments permettant aux différentes catégories sociales et aux sensibilités politiques composant la Nation de communiquer, de proposer et de concourir pour dégager le meilleur compromis prenant en charge la demande nationale. Eternel recommencement, et pour la 9ème fois, des contraintes de pouvoir acculent les dirigeants à une autre réforme de la constitution par des méthodes et pour des objectifs qui sont à l’origine d’une indépendance confisquée. Confiés à une commission sans prérogatives, les amendements restent confidentiels et leur substitution dépendra exclusivement du bon vouloir du chef de l’Etat. Mais au-delà de la procédure, toujours dominée par l’opacité et les luttes des clans, cette opération interpelle autant la classe politique que l’ensemble des citoyens algériens car elle dévoie, une fois de plus, un dossier essentiel à la renaissance algérienne. ( Lire la suite…)

http://www.rcd-algerie.org/details_article.php?Rid=167&Aid=1600&titre=PROPOSITIONS+POUR+UNE+CONSTITUTION+PERENNE

Publié dans Actualités. | Commentaires fermés

Mohcine Belabbes, président du RCD, au forum de “Liberté”

Posté par rcdbrto le 23 avril 2013

Mohcine Belabbes, président du RCD, au forum de “Liberté”

“Le système en place est la vraie menace”

Révision de la Constitution, présidentielle 2014, Tiguentourine, Mali, diplomatie, rôle du DRS et d’autres sujets encore ont été abordés par l’invité du forum qui estime que l’origine du malaise national permanent remonte à la crise de l’été 1962.

Sevré de parole publique, le leader du parti d’opposition a d’abord exprimé ses remerciements pour l’invitation au Forum de Liberté qui intervient, précise-t-il, dans “une période de grandes incertitudes politiques, de vives tensions sociales et, malheureusement pour notre pays, de grande régression morale”. Mohcine Belabbes s’est d’autant félicité de cette opportunité que son parti est “frappé d’ostracisme et que l’expression publique continue d’être refusée en Algérie à l’opposition dans les médias publics et parapublics”. Pour lui, l’expression politique étant quasiment interdite en Algérie, il a insisté sur “la présence effective” du RCD sur le Net où ses comptes-rendus et ses prises de position sont publiés “en toute transparence”. Ceci dit, malgré l’absence d’espaces d’expression et notamment d’autorisations de manifester ou de réunion, le leader du RCD promet des démonstrations d’éclat. “Croyez-moi, on n’en a pas fini avec les marches dans la capitale”, assure-t-il.
Interrogé sur l’agitation autour de la candidature de Bouteflika qui ne s’est toujours pas présenté, l’invité du Forum de Liberté estime que les acteurs politiques devraient plutôt s’inquiéter de la transparence qui, selon lui, fait cruellement défaut dans ce pays. Pour lui, “Bouteflika est malade et son état de santé ne lui permet pas de se présenter”. Il reconnaît, certes, que la loi lui permet de se porter candidat “à la condition de soumettre un dossier médical attestant qu’il est en bonne santé”. Mais il estime que le chef de l’État est incapable aujourd’hui de gérer le pays. “Ce n’est pas une affaire personnelle, il y va surtout de l’application de la loi et de la sauvegarde de la nation”, précise-t-il, regrettant toutefois que le pays soit devenu, à cause de cet état de fait, “la risée du monde”. Et de rappeler que le Président n’a procédé cette année ni à l’ouverture de l’année judiciaire ni universitaire. “Même des responsables étrangers ont dû reporter leur visite en Algérie”, regrette-t-il, mentionnant que des chancelleries se gaussent à Alger de cette situation. Questionné sur les chances de réussite de sa proposition de destitution du chef de l’État en vertu de l’article 88 de la Constitution, et ce, d’autant qu’il est toujours le premier magistrat du pays et même accusé récemment par un rapport du département d’État américain d’avoir la mainmise sur l’appareil judiciaire, Mohcine Belabbes ne désespère pas de voir certaines parties réussir “à le convaincre” de se retirer. Quelles parties seraient-elles assez influentes pour arriver à cette fin ? (Lire la suite…)

http://www.liberte-algerie.com/actualite/le-systeme-en-place-est-la-vraie-menace-mohcine-belabbes-president-du-rcd-au-forum-de-liberte-198508

Publié dans Actualités. | Commentaires fermés

1...34567...19
 

les pensées doubles de Caleb |
Mareil Autrement |
Etudiants du lycée Bertran ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Section du Parti socialiste...
| Le Nouveau Centre Montbard
| MARS Centrafrique