Célébration du 20 avril : Le RCD et le MAK marquent l’événement à Tizi Ouzou

Posté par rcdbrto le 22 avril 2013

Quelques minutes plus tard, la marche du RCD démarre du carrefour du 20 avril pour emprunter le même itinéraire. Dans un climat pacifique, la foule, à sa tête Mohcine Belabès, président du RCD et des élus locaux ainsi que le sénateur Mohamed Ikherbane, scandait, à gorge déployée, des slogans hostiles au pouvoir comme « Tamazight Thela , Thela » et  » Pouvoir assassin ».  ( Lire la suite…)

http://www.elwatan.com/actualite/celebration-du-20-avril-le-rcd-et-le-mak-marquent-l-evenement-a-tizi-ouzou-20-04-2013-210942_109.php

Publié dans 20 Avril | Commentaires fermés

Des milliers de personnes à Tizi Ouzou

Posté par rcdbrto le 22 avril 2013

La marche du RCD était conduite par le président du parti, Mohcine Belabès, et des élus locaux. Les marcheurs reprenaient en chœur les principaux mots d’ordre de leur action comme «Tamazight langue officielle», «Pour un Etat démocratique et social», «Tamazight thela thela» et «Pouvoir assassin».

(Lire la suite….)

http://www.elwatan.com/actualite/des-milliers-de-personnes-a-tizi-ouzou-21-04-2013-211039_109.php

Publié dans 20 Avril | Commentaires fermés

Le MAK et le RCD ont marché dans la diversité, sans adversité Tizi Ouzou : véritable démonstration de force pour tamazight

Posté par rcdbrto le 22 avril 2013

La procession humaine du RCD suit dans une remarquable sérénité, conduite par Mohcine Belabbes, le président du parti.  (Lire la suite…)

http://www.liberte-algerie.com/actualite/tizi-ouzou-veritable-demonstration-de-force-pour-tamazight-le-mak-et-le-rcd-ont-marche-dans-la-diversite-sans-adversite-198368

Publié dans 20 Avril | Commentaires fermés

20 avril 2013 : La foule des grands jours au rendez vous !

Posté par rcdbrto le 22 avril 2013

L’appel du RCD à la commémoration du 33ème  anniversaire d’avril 80, dans la solidarité et l’unité d’action et dans le respect de la diversité, aura été entendu.

TIZI-OUZOU : la mobilisation au rendez-vous.
Les artères de la ville des genêts ont été envahies dès le matin par des dizaines de milliers de citoyennes et citoyens, brandissant fièrement les drapeaux aussi bien algériens que ceux symbolisant le combat identitaire Amazigh .Le jaune et  bleu du RCD  sont  venus s’y mélanger en symbiose.
Une ville aux multiples couleurs qui, au-delà d’une participation massive des grands jours, est marquée par la présence du président du RCD.  (…Lire la suite …)   

http://rcd-algerie.org/details_article.php?Rid=167&Aid=1597&titre=20+avril+2013+%3A+La+foule+des+grands+jours+au+rendez+vous+

Publié dans 20 Avril | Commentaires fermés

Appel à la marche du 20 Avril

Posté par rcdbrto le 13 avril 2013

Il y a trente-trois ans, une nouvelle génération de militants, fidèle aux sacrifices de ses ainés, s’est donné les moyens politiques de clamer son opposition au régime hégémonique et totalitaire. Elle a assumé publiquement et pacifiquement les revendications d’une nation algérienne réconciliée avec son Histoire et son identité ainsi que sa volonté de vivre dans la démocratie et la liberté.

Fort de la justesse des revendications, de l’engagement de ses animateurs et du soutien de la population, le Printemps Amazigh est venu à bout de la chape de plomb, imposée aux Algériens.

Ce 20 avril 80, repère du combat identitaire amazigh, constitue aussi, un jalon essentiel des luttes citoyennes pour l’affirmation du pluralisme politique et syndical, le respect des libertés fondamentales et des droits de l’Homme. C’est aussi un moment de rupture avec la pensée unique et le monolithisme qui avaient laminé et asservi la société algérienne.

Ces luttes ont, aussi, largement contribué à la reconfiguration géopolitique nord-africaine et permis à ses peuples de redécouvrir le substrat culturel et identitaire amazigh et en faire le levier du renouveau politique, économique, social et culturel aux incidences décisives aux plans national et régional.

Cependant, nonobstant les maigres acquis enregistrés, la langue et la culture amazigh restent, plus que jamais, discriminées et confinées à leurs aspects folkloriques. La Kabylie, qui a été à l’origine d’une insurrection citoyenne inédite, fait face à une politique de désintégration et de dévitalisation programmée et à une stratégie de contre-développement criminelle, engagées par un pouvoir aussi sectaire qu’autiste.

Malgré les difficultés, la commémoration du 20 avril 80, en tant que moment de ressourcement et de communion militants, interpelle chacun de nous pour plus de détermination et de lucidité. La réappropriation des valeurs fondatrices du printemps amazigh renforcera les luttes que nous menons pour l’identité nationale, les libertés démocratiques, les droits de l’Homme, la justice sociale, les refontes de l’école, de la justice, de l’Etat …

Le RCD, porteur de l’ambition démocratique et sociale, héritée du Congrès de la Soummam qui a inspiré avril 80, appelle les citoyens, les forces sociales et démocratiques, les associations culturelles, les organisations des jeunes et les étudiants à une large mobilisation pour célébrer le 20 avril, dans l’unité et la fraternité et à prendre part massivement à la marche populaire qui s’ébranlera à 11 heures du matin à partir du portail de l’université de Hasnaoua.

 

-      Pour la reconnaissance de Tamazight comme langue officielle.

-      Pour la solidarité et l’unité d’action dans le respect de la pluralité.

-      Pour un Etat démocratique et social.

                                                                                                                                    Le RCDAppel à la marche du 20 Avril  dans 20 Avril 388704_543936738979263_899653096_n

Publié dans 20 Avril | Commentaires fermés

La jeunesse honore Avril 80.

Posté par rcdbrto le 23 avril 2012

La jeunesse honore Avril 80. dans 20 Avril 554483_383249358381336_100000888251973_1094380_1090255529_n2-300x200Non, assurément ! « Le 20 Avril n’est pas orphelin de l’Histoire ».

Les milliers de jeunes gens et de jeunes filles qui ont arpenté les rues de Tizi-Ouzou et de bien d’autres villes du pays, en ce vendredi, pourtant pluvieux, n’étaient pas encore nés en 1980.

De quelques tendances politiques qu’ils soient, même si le RCD était le plus représenté, leurs voix juvéniles ont crié le même ras-le-bol, la même rancœur, le même rejet d’un système renégat, d’un système qui a détourné toutes les promesses d’une révolution faite « par le peuple et pour le peuple », et qui aurait dû enfanter d’un état démocratique et social.

La présence à cette marche du jeune Président du RCD, Mohcine Belabbas, est, si besoin est, la confirmation que l’avenir d’un pays c’est sa jeunesse, celle-là même qui, chez nous, se jette à la mer, se pend ou s’immole sans qu’une telle hécatombe n’émeuve, outre mesure, ces impudiques qui supplient, aujourd’hui, les « rescapés » d’aller voter le 10 Mai prochain!

Non, assurément ! Le 20 Avril ne saurait être orphelin !

Contrairement à toutes les dates, chargées de gloire et d’émotion, de notre Histoire ancienne et contemporaine (1er Novembre, 20 Août, 5 Octobre,…), des dates évidées de leurs sens, de leurs messages et de leurs symboliques pour ne devenir que de simples journées de farniente, le 20 Avril nous est revenu, cette année encore, avec la même ferveur, la même détermination et la même colère que celle qui animaient les pionniers de 1980.

398954_383534338352838_100000888251973_1095641_133990365_n1-300x225 dans 20 AvrilLe 20 Avril nous est revenu encore plus grand, lui qui a enjambé les frontières pour faire de Tamazight une langue officielle au Maroc, une donne incontournable en Libye et une revendication prise très au sérieux en Tunisie.

Une idée, en écho à l’éveil d’une conscience trop longtemps brimée, en train de faire son chemin dans ces pays : celle de dissoudre l’actuelle UMA (Union du Maghreb Arabe).

Ce syndicat des dictatures nord-africaines, pour bâtir l’Union du grand Maghreb, celui des peuples dans toutes leurs diversités : culturelle, ethnique et linguistique !

Oui, assurément ! Le 20 Avril, bien plus qu’une date, qu’un événement, était et reste un levain !

Publié dans 20 Avril | Commentaires fermés

Marche du 20 Avril à Tizi Ouzou: La kabylie dans toutes ses couleurs

Posté par rcdbrto le 21 avril 2012

Marche du 20 Avril à Tizi Ouzou: La kabylie dans toutes ses couleurs dans 20 Avril Marche-du-20-300x144

marche-du-2001-280x300 dans 20 Avril

marche03-300x200

 

Publié dans 20 Avril | Commentaires fermés

SAÏD SADI À LIBERTÉ “Le 20 Avril n’est pas orphelin de l’Histoire”

Posté par rcdbrto le 19 avril 2012

SAÏD SADI À LIBERTÉ “Le 20 Avril n’est pas orphelin de l’Histoire” dans 20 Avril sadiLe docteur Saïd Sadi revient dans cet entretien sur la symbolique et la portée politique du 20 Avril qu’il qualifie de “matrice de tous les dossiers sur lesquels le pays a été amené à se pencher avec plus ou moins de lucidité”. Acteur  de ces événements historiques, Sadi considère néanmoins qu’“un combat ne donne pas le droit de se substituer aux autres générations à qui il revient de développer leur intelligence et mobiliser leur énergie”.

Publié dans 20 Avril | Commentaires fermés

Conférence débat à Ouadhias

Posté par rcdbrto le 24 avril 2011

ouadhias2.pngLa salle des réunions de la maison des jeunes Ouadhias, était bondée de monde ce vendredi 22 Avril 2011 à l’occasion de la conférence débat organisée par les sections du RCD de la daïra de Ouadhias et animée par Mr Boussad Boudiaf, député et cadre  du partis. Après la minute de silence observée à la mémoire des martyrs, le président de la section d’Agouni Gueghrane, Mr M’hamed Bourahla a souhaité la bienvenue à tous  les présents et fait une brève présentation du conférencier. 

 

Prenant la parole le conférencier est entré dans le vif du sujet «  20 Avril repère fondamental dans la lutte pour l’identité Amazigh et la démocratie en Algérie ». Retraçant les différentes étapes historiques et les sacrifices consentis par des générations entières de militants de la cause Amazigh, Mr Boudiaf est revenu sur la portée et la symbolique de cette date historique «Le printemps Amazigh est la source du pluralisme politique  en Algérie ».

 

ouadhias1jpg.png

 

Devant un auditoire très attentif, Mr Boudiaf  rappelle à l’assistance et surtout aux jeunes présents, la répression et les intimidations qui ont frappé les militants et les acteurs d’avril 1980 avec la valse d’arrestations et d’emprisonnements. Avant d’ajouter que « c’était le courage et la   conviction de la jeunesse opposée à la répression et la terreur du pouvoir », faisant  le lien avec l’Algérie d’aujourd’hui, le conférencier  fait remarquer que « les choses n’ont guerre évolué  et que les tenant du pouvoir, Bouteflika en tête, continuent de réprimer la jeunesse ainsi que toute expression politique pluraliste ».

 

 

ouadhiasjpg.png

 

 

Durant les débats, le conférencier a répondu aux questions et sollicitations des citoyens, tant sur le thème choisis que sur l’actualité politique et les positions du RCD.

Publié dans 20 Avril | Commentaires fermés

Conférence-débat à AFIR BOUMERDES.

Posté par rcdbrto le 23 avril 2011

AFIR  renoue avec  le débat politique.

                        afir1.jpg

Malgré le refus de l’administration de donner une autorisation, la section RCD de la commune d’AFIR a maintenu la conférence- débat prévue dans le cadre de la commémoration du 31emeanniversaire du printemps berbère.

Ainsi, tour à tour les trois membres du conseil national du RCD, Rachid ARABI (ex. Sénateur), Achour IMAZATENE (député), Arezki TIROUCHE (élu APW de Tizi Ouzou), en plus de revenir sur la chronologie du combat pour l’identité berbère, développent des thèmes variés et d’actualité pour satisfaire une assistance restée attentive jusqu’à la fin des interventions. Pour preuve, la participation au débat avec des questions plus pertinentes les unes que les autres et qui renseignent sur le degré de conscience des citoyens d’AFIR. Il faut préciser que cette activité qui s’est déroulée, en présence du président du BR de BOUMERDES, a eu lieu en plein air sous un soleil radieux, n’en déplaise aux apparatchiks de tous bords.

                       afir2.jpg

Parmi  les nombreuses questions  posées nous pouvons citer : l’insuffisance des crédits alloués aux communes, les dessous de la mosquée d’aghribs, les différentes tentatives de diversions contre le RCD pour le faire passer pour un parti contre l’islam du fait qu’il se revendique laïque, la population et  la peur du changement, la perte de confiance des citoyens en leurs dirigeants politiques…

La conférence qui a démarré à 11h00, s’est terminée à 13h30 sous les applaudissements des citoyens présents qui ont été invités par les conférenciers à participer au meeting du RCD, le samedi  07 mai à 14h00 à la coupole du complexe sportif « Mohamed BOUDIAF ».

Publié dans 20 Avril | Commentaires fermés

12345
 

les pensées doubles de Caleb |
Mareil Autrement |
Etudiants du lycée Bertran ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Section du Parti socialiste...
| Le Nouveau Centre Montbard
| MARS Centrafrique