Déclaration du groupe RCD à l’APW de Tizi Ouzou

Posté par rcdbrto le 21 décembre 2016

Logo RCD

Il n’a pas fallu longtemps pour découvrir la feuille de route du tout nouveau chef de l’exécutif. Les quelques mois qu’il vient de passer à la tête de notre wilaya sont rythmés par des visites folkloriques qui nous rappellent l’ère du parti unique.  N’ayant rien de concret à offrir à la population et ne s’engageant sur rien, ses sorties sont destinées beaucoup plus à « amuser la galerie » en ces temps de vaches maigres.

A ce carnaval, s’ajoutent d’autres sorties, autrement plus vicieuses, qui s’apparentent à une campagne électorale avant terme en faveur d’un personnage adoubé par le pouvoir algérien après son excommunication par son parti pour haute trahison. L’individu en question n’a d’autres qualités à faire valoir que celle d’être le fils de son père.

Dans ce sillage, et au niveau de notre wilaya, la décision unilatérale et autoritaire du wali d’inscrire des dizaines de milliers de militaires sur les listes électorales n’a d’autres objectifs que de peser sur les résultats des prochaines élections en faveur de la nouvelle clientèle du pouvoir.

Les informations qui nous sont parvenues des différentes communes de la wilaya font état d’inscriptions massives de militaires au mépris de la loi qui exige la présence physique de tout citoyen désireux de s’inscrire sur la liste électorale. Il est à préciser que ces inscriptions, initialement refusées par la justice et les services des APC, sont opérées d’office par l’administration de wilaya qui les a intégrés dans le fichier numérique remis aux APC, sans laisser aucune possibilité à celles-ci de les retirer.

Plus grave encore, des militaires inscrits en 2009 figurent encore sur le nouveau fichier malgré leur réaffectation sur d’autres wilayas.

Faute de pouvoir triturer le vote citoyen, ces affectations de militaires dans notre wilaya, à la veille de chaque échéance électorale, souvent pour des missions de courtes durées, ne répondent qu’à un seul dessein : Celui de constituer un réservoir électoral pour récompenser les serviteurs du régime les plus zélés, anciens et nouveaux.  

Le RCD qui a eu déjà à dénoncer cette forfaiture annoncée met en garde l’administration de la wilya, à sa tête le wali, et réitère son engagement à s’opposer par tous les moyens à toute tentative visant à fausser la volonté populaire.

Le RCD, première force politique dans notre wilaya, se fait un devoir et un droit de mobiliser la population dont il est l’émanation pour empêcher les apprentis sorciers qui s’aventureraient sur le terrain de la fraude électorale.  

Tizi Ouzou, le 21/12/2016.

Le Groupe RCD à l’APW

 

les pensées doubles de Caleb |
Mareil Autrement |
Etudiants du lycée Bertran ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Section du Parti socialiste...
| Le Nouveau Centre Montbard
| MARS Centrafrique