• Accueil
  • > Commemoration
  • > Compte rendu de la conférence-débats animée par Nordine AIT HAMOUDA à Azazga sous le thème « 1er Novembre, ESPOIR ET TRAHISON »

Compte rendu de la conférence-débats animée par Nordine AIT HAMOUDA à Azazga sous le thème « 1er Novembre, ESPOIR ET TRAHISON »

Posté par rcdbrto le 10 novembre 2013

Compte rendu de la conférence-débats animée par Nordine AIT HAMOUDA à Azazga sous le thème « 1er Novembre, ESPOIR ET TRAHISON »  dans Commemoration 5

Conférence de Nordine AIT HAMOUDA à Azazga

La salle ‘‘Ex-Église’’ d’Azazga, ayant accueilli la conférence a eu du mal à contenir la foule nombreuse venue de partout y assister en ce samedi 09 novembre 2013.

Les organisateurs ont eu l’idée géniale de mettre une sonorisation à l’extérieur de la salle et permettre ainsi à tout le monde de suivre la conférence qui s’est déroulée dans de bonnes conditions d’organisation. Les débats fructueux, riches en enseignements ont eu lieu dans le calme et la sérénité. 

4 dans Commemoration

Conférence de Nordine AIT HAMOUDA à Azazga

Après avoir souhaité la bienvenue à l’assistance et au conférencier par le président de la section ; une minute de silence à été observée à la mémoire des martyrs de la révolution et de la démocratie.

M. Nordine AIT HAMOUDA a abordé le thème de la conférence « 1er Novembre, ESPOIR et TRAHISON » d’une façon magistrale et avec sa franchise et son langage habituels. L’histoire  de la révolution algérienne a été revisitée, permettant à l’assistance de découvrir pleines de vérités inédites sur un pan entier de notre histoire.

Dans un discours rassembleur et riche en enseignements, M. AIT HAMOUDA a exhorté les jeunes à s’organiser et militer pour avoir leur 1erNovembre. «  Ne nous demandez pas de faire ce qui est de votre ressort, dira-t-il à la jeunesse. Nous pouvons vous aider à remettre de la lumière sur les hommes, les faits et les décisions qui ont permis aux Algériens de libérer leur pays du colonialisme. Mais il est de votre responsabilité de vous impliquer et de vous engager comme l’ont fait vos ainés » dira-t-il à ce sujet. 

2

Conférence de Nordine AIT HAMOUDA à Azazga

Par ailleurs, il a dénoncé le régime dictatorial algérien instauré depuis 1962 ; ainsi que ses pratiques et ses valets. Pour preuves, Bouteflika qui était devenu ministre à l’âge de 23 ans, est toujours au pouvoir, refusant tout changement et alternance. Ses sous-traitants préparent un 4émé mandat dans l’indignité pour un homme finissant et incapable de gérer le pays.

Selon Nordine Aït Hamouda, la crise Algéro-marocaine est une diversion de ceux qui veulent privatiser le pouvoir algérien. Les auteurs de cette diversion sont ceux qui ont trahi la déclaration de Novembre 1954 et le congrès de la Soummam de 1956. « Le pays de Novembre et de la Soummam est devenu otage d’une secte qui peut aller jusqu’à nous entraîner dans une guerre avec le Maroc, pour faire diversion sur une scandaleuse privatisation de l’État » dira-t-il.

Nordine AIT HAMOUDA a condamné fermement la cabale politico médiatique orchestrée à l’encontre de Ferhat MEHENNI (MAK), lequel selon le conférencier est libre de mener un combat selon ses convictions.

Durant les débats, et inscrivant la mort de son père, dans le même ordre, Nordine Ait Hamouda a annoncé de nouvelles  révélations aussi fracassantes qu’inédites dans la prochaine publication de la quatrième édition du livre de Saïd Sadi « Amirouche : une vie, deux morts, un testament », qui comporte des témoignages inédits ; les langues s’étant déliées depuis la première sortie du livre et les échanges qu’il a suscité. 

3

Conférence de Nordine AIT HAMOUDA à Azazga

 

les pensées doubles de Caleb |
Mareil Autrement |
Etudiants du lycée Bertran ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Section du Parti socialiste...
| Le Nouveau Centre Montbard
| MARS Centrafrique