Les femmes se mobilisent pour le 4éme congrès

Posté par rcdbrto le 15 janvier 2012

Les femmes se mobilisent pour le 4éme congrès dans IV congrés femmes-RCD-011-300x225Le RCD de Tizi Ouzou, a réuni le collectif « militantes » du parti ce samedi 14 janvier à 14 h00, au siège du bureau régional du parti. La rencontre à été animée par Me Lila Hadj Arab, secrétaire national à la jeunesse et Boussad Boudiaf député et membre du Bureau régional. En plus de la préparation du 4ème congrès, les militantes ont  débattu de la condition de la femme Algérienne tant sur le plan juridique que politique et socio économique. Au volet statut personnel, les militantes ont mis l’accent sur les amendements aléatoires apportés au code de la famille.

Les dispositions les plus infamantes et injustes sont toujours en vigueur, comme la polygamie, la tutelle, les dispositions ayant trait à l’héritage.  Quant aux difficultés  que rencontrent les femmes pour faire exécuter les jugements portant pension alimentaire et  toit  conjugal pour l’exercice de la garde des enfants, elles restent entières. La mortalité en couches,  le cancer du sein, de l’avis des militantes,  sont les baromètres  de l’échec  de la politique des pouvoirs publics. À ce titre elles ont noté le chiffre ahurissant de 15 000 cancers du sein diagnostiqués annuellement et souvent en retard, puisque, environ 5000 femmes décèdent annuellement  des suites de cette maladie.

femmes-RCD-300x225 dans IV congrés
La violence à l’égard des femmes, a été abordée par les présentes pour signifier l’inefficacité des dispositions pénales et d’une politique publique alliant protection /sanction  /sensibilisation. En dernier, comme attendu, le débat a porté sur la parité politique, qui, de l’avis des militantes ne peut donner un nouvel essor à l’émancipation de la femme, sans la promotion du mouvement féminin autonome. Les présentes se demandent par quel miracle la femme trouvera sa place dans l’échiquier politique face aux fraudes électorales  récurrentes et le parti pris de l’administration qui paralysent le processus, par un tissu de dispositions réglementaires conjoncturelles.
Les militantes  RCD de Tizi Ouzou ont insisté pour une participation massive au congrès avec des propositions pouvant constituer une plate-forme de travail de la section féminine comme la création d’un fond spécial qui viendrait pallier à la détresse de certaines mères de la famille dont la situation juridique n’est pas encore clarifiée.

 

les pensées doubles de Caleb |
Mareil Autrement |
Etudiants du lycée Bertran ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Section du Parti socialiste...
| Le Nouveau Centre Montbard
| MARS Centrafrique