• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 12 septembre 2011

Fréha : l’ANP tire sur des femmes et assassine une mère de famille de 55 ans.

Posté par rcdbrto le 12 septembre 2011

img1308940360mg0got.jpg

La localité de Fréha, dans la daïras d’Azazga, a vécu hier à 22h00 une agression de plus visant sa population. Cette fois-ci, l’escalade a atteint le summum de la provocation. 

En effet, un groupe de femmes résidantes à proximité de la caserne militaire à la sortie nord de la ville de Freha a été surpris, Selon des témoins oculaires, par des rafales des éléments de l’ANP alors qu’elles tentaient de rejoindre leurs domiciles après une veillée funèbre. Les tires des militaires ont touché mortellement l’une d’entre elle au seuil de sa maison. Mme Kaci la cinquantaine succombât sur le coup laissant derrière elle 14 enfants. 

Les jeunes et les hommes présents au moment des faits auraient crié aux militaires de ne pas tirer avant d’êtres pris pour cibles à leur tour par les salves de « déshonneur de l’ANP ». Cela durera plusieurs minutes.  L’attaque démontre une fois de plus « la haine opérationnelle des services de sécurités tout corps confondus envers la Kabylie ». C’est définitivement établi, l’ANP se comporte en Kabylie comme une armée d’occupation dans un territoire ennemi et aucune thèse d’« actes isolés » ne peut aujourd’hui tenir la route. 

La victime de ce carnage, Mme Kaci 55 ans, mère de 14 enfants a été inhumée aujourd’hui à Fréha  à 15h00.

Publié dans Actualités. | Commentaires fermés

Assassinat d’une mére de famille à Fréha; une « bavures » dira-t-on encore !

Posté par rcdbrto le 12 septembre 2011

Bureau Régional de Tizi Ouzou 

 Communiqué

 Une « bavures » dira-t-on encore ! 

La Kabylie est une énième fois le théâtre d’une agression meurtrière, commise une fois de plus par les éléments de l’ANP et ciblant cette fois-ci la localité de Freha. Vers 22 heures, des femmes, de retour d’une veillée funèbre, subissent des tirs, sans sommation, tuant sur le coup l’une d’elle, âgée de 48 ans et mère d’une douzaine d’enfants. Cette pauvre innocente est tuée au seuil de sa maison et à plus de 200 mètres de la caserne. 

Les responsables concernés invoqueront, comme d’habitude, la thèse de la bavure (encore une !).Ils assisteront même à l’enterrement et affirmeront que des mesures seront prises pour sanctionner les auteurs. 

Qui cherche-t-on à duper ?  Lorsque les forces de sécurité Algériennes se comportent quotidiennement comme une armée d’occupation dans la région de Kabylie, la population a, légitimement, le droit de s’interroger sur les objectifs inavoués du pouvoir algérien qui ne cesse de multiplier les provocations. 

En apparence la Kabylie est maillée par les différentes forces de sécurité. Cette situation n’engendre, dans la réalité, que des désagréments à la population. Le volet sécuritaire se dégrade tous les jours d’avantage. 

Le Bureau Régional du RCD de Tizi Ouzou, tout en présentant ses condoléances à la famille de la victime, appelle une nouvelle fois la population à demeurer vigilante et solidaire pour déjouer les complots qui se trament contre la Kabylie. 

Tizi Ouzou le 12 septembre 2011 

Le Président du Bureau Régional 

H. MAAKNI 

Publié dans Communiqués | Commentaires fermés

 

les pensées doubles de Caleb |
Mareil Autrement |
Etudiants du lycée Bertran ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Section du Parti socialiste...
| Le Nouveau Centre Montbard
| MARS Centrafrique