• Accueil
  • > Archives pour septembre 2011

HANNACHI : ABOYEUR D’UNE TRIPLETTE AUX ABOIS

Posté par rcdbrto le 26 septembre 2011

HANNACHI : ABOYEUR D’UNE TRIPLETTE AUX ABOIS

Hannachi est un bon mercenaire : il a ses sponsors, ses intérêts, ses méthodes et ses complices.

Ses sponsors, il les avoue enfin quand il déclare : « le RCD m’en veut car je soutiens Bouteflika ». Sur ce point on serait presque d’accord ; sauf que Hannachi ne s’est pas contenté de se vendre à Bouteflika ce qui aurait été une bonne affaire pour la Kabylie. Le problème est qu’il ait mis dans le panier de la mariée la JSK.

Comme tous ses semblables, ses intérêts sont troubles et hors la loi. Entre une comptabilité du club dont le défunt Kamal Aouis disait qu’elle était moins claire que celle des trabendistes de la gare routière et les sablières qui assèchent les nappes phréatiques du Sébaou en toute illégalité, il faudra bien un jour faire le point.

La méthode est celle de tous les mercenaires : ramasser de l’argent quels que soient les sources et les moyens : Ech-chourouk, le tract officiel de l’anti kabylisme, sert de support publicitaire au club qui a été le porte étendard des Kabyles depuis sa création en 1946. Outre le journal sus cité, il y a la liste complète des titres nés de l’argent sale et se nourrissant de la pourriture médiatique : « la débauche », le temps, Algérie news…Mensonges sur le club, insultes à l’encontre de tous les sportifs de la région qui s’élèvent contre ses manipulations et propagande envers les supporters sont à la base de la politique de l’éducateur attitré de Bouteflika.

Ses complices sont connus : Hadj Bettou est le chef de bande dans la désinformation depuis qu’il a été pris en flagrant délit de détournement quand il était au gouvernement et Ould Euros, interdit d’entrée en France et poursuivi à Bruxelles pour faux et usage de faux, a mission de corrompre le tissu associatif grâce à une nomination illégale et des fonds publics gaspillés entre agapes, délinquants et escrocs ; quant à Hannachi il a prostitué un club qui fut le symbole de la résistance kabyle pour priver la jeunesse de son principal lieu de rassemblement et d’expression.

Dans sa dernière sortie sur Berbère TV, Hannachi déclare,entre deux baves, que le Président d’APW de Tizi-Ouzou a bloqué les projets destinés au développement de la Kabylie. Là c’en est trop. Ya Moh Cherif, tes tuteurs doivent te briefer un peu plus. Ton complice Ould Euros a dépensé plus d’argent dans les restaurants et les soirées fines que dans des activités culturelles. Même le wali, chargé de le couvrir, s’est plaint d’un individu qui n’a même pas consommé le dixième de son budget. En ce qui le concerne, le président d’APW et ses collègues, suivant les recommandations de leur parti et honorant leurs engagements électoraux, ont monté avec le PNUD un projet de 8 millions de dollars, financé par le gouvernement québécois, pour débarrasser la Kabylie des tas d’ordures dans lesquels la maintient le gouvernement de celui que tu soutiens. Le même président d’APW, élu démocratiquement, a dénoncé dans plusieurs conférences de presse la ségrégation de tes chefs après le blocage de ce dossier. Il a été au milieu de ses collègues dans toutes les manifestations publiques organisées à Tizi Ouzou contre le pourrissement programmé de notre région par le clan d’Oujda auquel tu veux offrir la JSK. L’assemblée qu’il préside aujourd’hui a organisé une séance spéciale pour exiger des explications sur le maintient et le développement du terrorisme dans une région historiquement hostile à l’intégrisme. Personne ne t’a vu un jour t’associer à une des actions menées contre l’asphyxie économique de la région ni contre les délinquants et les bandits actionnés par le pouvoir pour faire fuir les vrais investisseurs pendant que des rapaces sont encouragés à achever le peu d’activités qui restent dans nos communes.

Hadj Bettou, Ould Euros et Hannachi. Voilà la triplette opérationnelle du système en Kabylie. L’objectif est clair : corrompre, déstabiliser et pourrir le climat politique pour soumettre une région qui a toujours été à l’avant-garde des luttes démocratiques. C’est ce qu’a essayé de faire le colonialisme en misant sur les caïds. Le parti unique, du temps de sa splendeur, a reproduit les mêmes magouilles. Tout le monde sait ce que les uns et les autres ont récolté. Il n’y a que des Hannachi pour croire que ce qui a été défait contre la puissance coloniale et le parti unique vont réussir au moment où tous les peuples voisins se soulèvent contre la médiocrité et la dictature. Attention Moh Chérif. Hadj Bettou et Ould Euros ont préparé leur retraite. Tu risques de te retrouver bien seul au moment des comptes. Et ce moment est beaucoup plus proche que tu ne le crois.

Publié dans Communiqués | Commentaires fermés

Quand le régime algérien louait les services de Bernard-Henri Lévy pour vendre son image

Posté par rcdbrto le 22 septembre 2011

boutefbarak.jpg

par Samia Chentou

Depuis le début des révolutions populaires pour la chute des régimes dictatoriaux dans les pays du Sud, le DRS s’ingénue à monter des scénarii imaginaires pour salir l’image de tout acteur pouvant constituer une alternative dans l’Algérie de demain.  La stratégie est aussi vielle que les dirigeants abreuvés à l’école du KGB.

En 1998, au moment où la campagne du « qui tue qui » battait son plein, le régime algérien avait fait appel au service de Bernard Henry Levy afin de l’aider à réhabiliter l’image sombre de l’Algérie sur la scène internationale (il y a une semaine le régime algérien a fait appel cette fois à Yves Bonnet, directeur de la DST pour l’aider dans sa campagne contre la révolution libyenne). Officiellement, BHL était venu en Algérie pour réaliser un reportage pour le compte du quotidien le Monde. Dans les faits, il s’agissait de donner une assise par une visite sur le terrain à un homme d’influence et très médiatique missionné pour répondre aux attaques des kitukistes contre les militaires algériens.

Lire la suite… »

Publié dans Y'en marre de ce pouvoir | Commentaires fermés

CONVERGENCE DE L’ARGENT SALE

Posté par rcdbrto le 20 septembre 2011

 convergence de l’argent sale   

Une certaine presse qui vit depuis toujours dans l’espoir d’un séisme au RCD, a relayé des propos mensongers d’un certain AOUDJ Md Akli, touché par une mesure conservatoire. Il s’agit,vous le devinez de la « débauche de Kabylie »,organe de tous les maffieux de bas étage,de « TSA »,journal en ligne relais des services, du « Temps d’Algérie » des HEDDAD , de « SIWEL »,réduit à fabriquer du sensationnel pour le « peuple Kabyle »…  

 Tous ces barons de la désinformation qui titrent sur un banal cas disciplinaire mais qui n’ont pas  jugé utile de souffler mot de la lettre du Président du RCD aux membres du CNT Libyen, peuvent continuer à rêver. Le RCD continuera inlassablement son combat, n’en déplaise à tous ces canards aux ordres.  

Cependant les militants ont le droit de connaître la vérité pour couper court à toutes supputations  et nous répondons ci-dessous à ses  élucubrations: 

-          S’agissant de sa démission, faut-il rappeler à AOUDJ, qu’il est sous le coup d’une mesure conservatoire et que sa démission, un peu tardive, ne peut lui sauver la face .

 -          « Harki de l’administration » ! Le RCD n’a jamais porté cette accusation, mais comme c’est lui qui  se définit, nous lui laissons les droits d’auteur, tout en lui précisant que chaque époque a ses harkis.

 -          « RCD, propriété privé » dit-il ! Nous lui disons : « Depuis quand le saviez-vous et pourquoi ne l’avoir dénoncé qu’après votre suspension ? »

 -          « Et la fameuse vision du développement local » de AOUDJ ? Faut-il préciser qu’elle se limitait, en réalité, à avoir, pour le Bureau d’Etudes en Architecture dont il est propriétaire, le plus grand nombre possible de marchés juteux, déclanchant l’ire de ses concurrents qui l’accusent ouvertement de « délits d’initié » ou de « Laab hmida, recham  hmida ». Et pour mémoire c’est entre autres, l’un des griefs retenus contre lui lorsque le P/APW  lui a retiré la présidence de la commission Aménagement du territoire.

 -          Nous lui rappellerons aussi son implication directe et sans mandat de l’APW dans la galère que vivent au quotidien les usagers des transports publics, en violation des recommandations du parti et contre les intérêts de la population .C’est vrai que son bureau d’études a tiré de grands profits de ce nouveau plan de circulation. 

-          « J’ai été rappelé à l’ordre verbalement à plusieurs reprises » reconnaît-il. Au moins un aveu ! Il parlait  du terrain de 25 ha  situé à FREHA  et pour lequel il avait déjà conçu une maquette pour réaliser, à son compte, un ensemble immobilier (Etude, suivi et réalisation).Personne n’était dupe, y compris l’administration qui pour une fois ne l’a pas suivi.

 -          « L’administration de ma wilaya n’est pas coloniale ».Il dit vrai surtout qu’elle lui permet d’engranger un maximum de gain et sans effort.           
-          « La Kabylie belle et rebelle » AOUDJ n’en veut pas, il la préfère normalisée et soumise pour plaire à ses mentors. Il l’a prouvé lors des événements de AZZAZGA qui ont suivi l’attaque meurtrière des militaires contre des civils, quand il s’est rangé, malgré les directives du RCD, du coté de l’administration alors que la population exprimait, dans la rue, sa révolte. 

-          AOUDJ revient sur les primaires des sénatoriales ! Oui, il était contre les primaires .Il savait qu’il n’avait aucune chance dans un suffrage, eut égard à son comportement prédateur. Voilà la seule raison du retrait de sa candidature, évitant ainsi une humiliation supplémentaire. 

Nous devons cependant reconnaître à AOUDJ sa capacité à cacher longtemps ses démêlés avec la justice qui l’aurait condamné à deux (02) ans de prison ferme pour une affaire d’escroquerie l’opposant à l’agence foncière de Tizi Ouzou.

Le RCD informé, même tardivement, a pris ses responsabilités, demandant à l’APW de lui retirer toute confiance.  Les militants et les citoyens  savent que le RCD sera toujours intransigeant contre ceux qui salissent les valeurs qui l’ont fondé.

 Aux « TSA », « TEMPS », « Débauche de Kabylie »…nous disons : « Profitez ! Profitez ! Des changements vont vite arriver ». 

Publié dans Actualités. | Commentaires fermés

Fréha : l’ANP tire sur des femmes et assassine une mère de famille de 55 ans.

Posté par rcdbrto le 12 septembre 2011

img1308940360mg0got.jpg

La localité de Fréha, dans la daïras d’Azazga, a vécu hier à 22h00 une agression de plus visant sa population. Cette fois-ci, l’escalade a atteint le summum de la provocation. 

En effet, un groupe de femmes résidantes à proximité de la caserne militaire à la sortie nord de la ville de Freha a été surpris, Selon des témoins oculaires, par des rafales des éléments de l’ANP alors qu’elles tentaient de rejoindre leurs domiciles après une veillée funèbre. Les tires des militaires ont touché mortellement l’une d’entre elle au seuil de sa maison. Mme Kaci la cinquantaine succombât sur le coup laissant derrière elle 14 enfants. 

Les jeunes et les hommes présents au moment des faits auraient crié aux militaires de ne pas tirer avant d’êtres pris pour cibles à leur tour par les salves de « déshonneur de l’ANP ». Cela durera plusieurs minutes.  L’attaque démontre une fois de plus « la haine opérationnelle des services de sécurités tout corps confondus envers la Kabylie ». C’est définitivement établi, l’ANP se comporte en Kabylie comme une armée d’occupation dans un territoire ennemi et aucune thèse d’« actes isolés » ne peut aujourd’hui tenir la route. 

La victime de ce carnage, Mme Kaci 55 ans, mère de 14 enfants a été inhumée aujourd’hui à Fréha  à 15h00.

Publié dans Actualités. | Commentaires fermés

Assassinat d’une mére de famille à Fréha; une « bavures » dira-t-on encore !

Posté par rcdbrto le 12 septembre 2011

Bureau Régional de Tizi Ouzou 

 Communiqué

 Une « bavures » dira-t-on encore ! 

La Kabylie est une énième fois le théâtre d’une agression meurtrière, commise une fois de plus par les éléments de l’ANP et ciblant cette fois-ci la localité de Freha. Vers 22 heures, des femmes, de retour d’une veillée funèbre, subissent des tirs, sans sommation, tuant sur le coup l’une d’elle, âgée de 48 ans et mère d’une douzaine d’enfants. Cette pauvre innocente est tuée au seuil de sa maison et à plus de 200 mètres de la caserne. 

Les responsables concernés invoqueront, comme d’habitude, la thèse de la bavure (encore une !).Ils assisteront même à l’enterrement et affirmeront que des mesures seront prises pour sanctionner les auteurs. 

Qui cherche-t-on à duper ?  Lorsque les forces de sécurité Algériennes se comportent quotidiennement comme une armée d’occupation dans la région de Kabylie, la population a, légitimement, le droit de s’interroger sur les objectifs inavoués du pouvoir algérien qui ne cesse de multiplier les provocations. 

En apparence la Kabylie est maillée par les différentes forces de sécurité. Cette situation n’engendre, dans la réalité, que des désagréments à la population. Le volet sécuritaire se dégrade tous les jours d’avantage. 

Le Bureau Régional du RCD de Tizi Ouzou, tout en présentant ses condoléances à la famille de la victime, appelle une nouvelle fois la population à demeurer vigilante et solidaire pour déjouer les complots qui se trament contre la Kabylie. 

Tizi Ouzou le 12 septembre 2011 

Le Président du Bureau Régional 

H. MAAKNI 

Publié dans Communiqués | Commentaires fermés

Said Sadi à New York

Posté par rcdbrto le 9 septembre 2011

  • Le président du RCD a été invité à participer aux cérémonies de commémoration du 10eme anniversaire des attentats du 11 septembre qui ont frappé New York.

    Des personnalités politiques et des intellectuels du monde entier interviendront sur la thématique du terrorisme et de la démocratie.

    L’une des interventions de Said Sadi sera retransmise par la chaîne France Inter le 09 septembre de 13h à 14h heure de New York (17h à 18h heure algérienne et 18h à 19h heure française).


  •  

    Publié dans Actualités. | Commentaires fermés

    60 milliards de dinars d’équipements ophtalmologiques dépérissent dans les hôpitaux Algériens

    Posté par rcdbrto le 8 septembre 2011

    En effet, lors de sa dernière visite au CHU de Tizi-Ouzou le 27/08/2011, le ministre de la santé  MR Ould Abbes reconnaît l’existence de la corruption au sein de son département du ministère de la santé. Interpellé par le docteur Hadj Said, président de la commission santé au niveau de l’APW sur l’existence d’un matériel d’ophtalmologie inutilisé depuis des années au niveau de tous les hôpitaux de la willaya de Tizi-Ouzou d’une valeur de  dix milliards de centimes pendant que ces mêmes structures souffre cruellement du manque d’équipements pour la prise en charge  des malades; Le ministre de la santé visiblement gêné reconnaît devant la presse que ce matériel a été acheté suite à l’instruction d’un ancien ministre de la santé chez un même concessionnaire et qu’il s’agissait d’une opération nationale qui a coûté une bagatelle de soixante (60) milliards de dinars . A ce sujet Mr Ould Abbes promet une commission d’enquête… pour faire toute la lumière sur cette affaire. 

    Connaissant le sort  réserver aux  commissions d’enquêtes dans notre pays et sachant que ces équipements sont  stockés depuis 2006 et se dégradent de jour en jour, il faut conclure que l’enquête  n’aboutirait  que  le jour de la désintégration totale de ce matériel. 

    Bravo pour nous élus à l’APW qui ont enquêté et dévoilé cette affaire de corruption et qui a fait l’objet d’un rapport à toutes les instances concernées, affaire à suivre… 

    Publié dans corruption | Commentaires fermés

    La « débauche » de Kabylie continue de voler les photos sur le site du RCD

    Posté par rcdbrto le 8 septembre 2011

    levoleur.jpegCe n’est pas la première fois, que la « débauche » de Kabylie vole des photos du site du RCD Tizi Ouzou pour étayer ses articles. En effet, le torchon de Hadj Bettou et consort  continuent le pillage des photos de nos site  et le plagiat d’autres sites d’information en ligne. 

    Après les photos du volontariat organisé par la section du RCD d’Irdjene le vendredi 08 octobre 2010  pour le nettoyage du barrage de Taksebt, volée pour étayer un article sur le volontariat organisé par la wilaya dans la ville de Tizi Ouzou. 

     

    Ce torchon « Bla dine la Mela » incapable de produire ses propres photos poursuit son pillage et vole cette fois ci et une photo d’un article intitulé : At Zmenzer actions pour la protection de la nature pour la reproduire dans son édition d’aujourd’hui 08 septembre 2011 dans un article intitulé : Volontariat pour le nettoyage de la ville ce week-end (voir le lien) http://www.depechedekabylie.com/national/99696-volontariat-pour-le-nettoyage-de-la-ville-ce-week-end.html

    Affaire à suivre…

    Publié dans corruption | Commentaires fermés

    Le président de l’APW répond à Hannachi

    Posté par rcdbrto le 7 septembre 2011

    En date du 03/09/2011, votre journal qui a couvert la conférence de presse animée par M. HANNACHI, a rapporté des propos déplacés à l’encontre de l’A.P.W. que je préside. Je vous transmets ce droit de réponse et vous prie de l’insérer dans votre prochaine édition : 

    -S’agissant de l’accusation relative au refus de subventionner la JSK, nous rappelons à M.HANNACHI que le  club phare de notre région est désormais une société par actions (SPA) dont il serait actionnaire majoritaire. Conséquemment, il lui appartient de faire face aux dépenses de fonctionnement de ce club, à l’instar des autres formations qui évoluent dans la division professionnelle. Faut-il lui rappeler qu’avant la promulgation de la nouvelle réglementation, cette même assemblée traitée aujourd’hui de tous les maux, a accordé la somme record de 15 Millions de Da à la JSK en plus des 3 Millions de Da destinés à la section hand bal malheureusement détournés au profit de la section foot bal. Et nous ne regretterons jamais ces subventions parce que la JSK a été longtemps la fierté de notre région. 

    -Quant aux autres clubs de la wilaya que M.HANNACHI a pourtant toujours méprisés et qu’il  prétend défendre aujourd’hui, ils ont toujours été les victimes de ses agissements. N’en déplaise aux détracteurs, l’APW de Tizi Ouzou vient de répartir, pour la 1ère fois de son histoire, la coquette somme de 24 Millions de Dinars au profit des clubs sportifs de notre wilaya. 

    -Quand il parle de la « Kabylie qui se meurt » nous lui répondons que pour une fois, nous sommes d’accord avec lui, en précisant  seulement qu’il est l’un des sous-traitants des comploteurs qu’il a toujours servis et qui sont tapis au sommet du pouvoir. 

    -Concernant les jeunes qui ne trouveraient pas de quoi s’acheter un ticket de stade, M.HANNACHI  doit plutôt s’interroger sur ce boycott qui ne dit pas son nom. A-t-il oubliée qu’au moment où la Kabylie était à feu et à sang, il a préféré, pour plaire au pouvoir, délocaliser les matchs vers une autre région, comme il reproduit le même scénario pour la coupe de la CAF. A quelle fin ? 

    -A toutes ces raisons s’ajoute, entre autres, la dévitalisation de l’équipe, par le renvoi de tous les enfants du club dont certains sont sacrés champion du monde militaire. 

    -D’après M.HANNACHI, la Kabylie ne produit plus de joueurs dignes de la JSK. C’est l’hôpital qui se moque de la charité ! Mais à qui la faute ? 

    -M.HANNACHI interpelle, sans relâche, les opérateurs économiques de la région qui « refusent  de donner de l’argent à la JSK ». C’est faux ! Ces opérateurs ont toujours donné de l’argent et nous sommes témoins ! Mais ces gens qui ont gagné leur argent à la sueur de leur front exigent, et c’est de leur droit, une gestion transparente. 

    -Est-ce la faute de l’APW si la JSK est devenue le club le plus instable  avec, en 05 ans, une multitude d’entraîneurs et de dirigeants, hormis l’inamovible Hannachi ? 

    -Est-ce la faute de l’APW si les Assemblées Générales de la JSK se tiennent entre copains et en catimini ? 

    -HANNACHI peut se targuer d’être l’ami de BOUTEFLIKA que cela ne nous empêchera pas de lui  répondre, à chaque attaque, sans mettre de gans Et c’est aussi notre rôle d’élu et de militant de la région. 

    En ma qualité de Président de l’APW DE Tizi Ouzou, je me devais de réagir pour rétablir la vérité. C’est chose faite et je compte sur votre sens de la responsabilité pour accorder la place qui est la sienne à ce droit de réponse. 

    Recevez ma parfaite considération.

    Le Président de l’Assqemblée Populaire  de Wilaya

    BELABBAS  Mahfoud

    Publié dans Activités de l'APW. | Commentaires fermés

    Réserves de change : le choix de non développement

    Posté par rcdbrto le 5 septembre 2011

    changes.jpegDepuis deux semaines, le placement des réserves de change du pays fait, enfin, débat dans les colonnes de la presse écrite. Les officiels en poste ont qualifié de judicieux les choix opérés en la matière par les pouvoirs publics; par contre les experts se sont montrés plus circonspects. Ces derniers ont mis en doute et la fiabilité des informations délivrées et l’option prudentielle qui aurait présidé aux différents placements.

    En effet, les réserves de change sont-elles de 160 milliards de dollars (ministre des Finances, fin 2010) ? 162 milliards (bulletin n° 13 de la Banque d’Algérie) ? 173,63 milliards (presse financière internationale 2011) ? Une différence de plus de 13 milliards ne pouvant relever d’une simple erreur statistique, c’est à se demander de quelle manière sont gérés ces placements, puisque leur montant exact n’est même pas maitrisé.

    Lire la suite… »

    Publié dans Economie et Finance | Commentaires fermés

    12
     

    les pensées doubles de Caleb |
    Mareil Autrement |
    Etudiants du lycée Bertran ... |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Section du Parti socialiste...
    | Le Nouveau Centre Montbard
    | MARS Centrafrique