Communiqué du RCD Émigration

Posté par rcdbrto le 21 août 2011

RCD Émigration 

Communiqué

Malgré le lourd tribut déjà payé par la Kabylie pour la libération de l’Algérie et sa consécration démocratique, la horde intégriste, forte de la complaisance et du soutien du régime en place, continue d’endeuiller les familles de la région.

Après les multiples agressions dignes des pires crimes du colonialisme dont ont fait l’objet plusieurs localités de la région, c’est au tour de Maâtkas de vivre une nuit d’épouvante, le 18 août, en repoussant une tentative de kidnapping d’un des siens au prix fort : trois morts et trois blessés, après un échange de tirs avec les assaillants.

Le système, autiste dans sa folie meurtrière pour se perpétuer, réprime toute manifestation démocratique aspirant au changement au moment où il offre toutes les largesses à ces illuminés. La Kabylie, otage de règlements de comptes et de manœuvres internes au système, voit sa population livrée en pâture aux criminels. A quoi et à qui profite cet anti-kabylisme ?

Pourquoi s’attaque-t-on à la cohésion de la nation ? Les dernières agressions contre la région ont en commun de cibler les responsables, les militants et les sympathisants de notre Rassemblement.

Cet acharnement contre le RCD, première force politique de la région, démontre que le système — par nature — ne peut que générer violence, injustice, corruption et délitement de la nation.

L’avenir de l’Algérie passe par le changement du système en place. En cette douloureuse épreuve de l’histoire de notre pays, Hocine Slifi président du RCD France, a perdu, en résistants, son frère et deux de ses cousins, son neveu étant grièvement blessé. Le collectif de militants et sympathisants du RCD France présente à Hocine Slifi et à sa famille ses condoléances les plus attristées.

Et en cette veille du 20 Août, le RCD France l’assure lui, sa famille et la population de la région de son soutien et de sa solidarité indéfectibles. Il réaffirme son attachement à faire aboutir le pacte de la Soummam pour une Algérie démocratique et sociale.

Gloire à nos martyrs d’hier et d’aujourd’hui.
Paris, le 19 août 2011.
RCD France

Publié dans Communiqués | Commentaires fermés

Maatkas enterre ses morts : « Ne m’emportez pas mon frère..Laissez-le moi, Laissez-le moi…»

Posté par rcdbrto le 21 août 2011

Des cris, des hurlements, des clameurs, des lamentations qui vous glacent le sang ! Lorsque le cercueil de Rabah Slifi, 48 ans, est soulevé par une poignée d’hommes pour l’acheminer au cimetière du village d’El Vir, les femmes lancent des hurlements. Des cris, des lamentations. La femme de Rabah crie : « C’est un brave homme…Un combattant…C’est un vrai combattant…» La sœur de Rabah hurle encore : « Ne m’emportez pas mon frère, laissez-moi Rabah…Laissez-le moi…» Elle s’effondre. Des femmes soulèvent la sœur effondrée. La procession qui soulève le cercueil de Rabah s’éloigne lentement de la maison familiale.

Publié dans Actualités. | Commentaires fermés

Kabylie : le massacre continue !

Posté par rcdbrto le 19 août 2011

Bureau Régional de Tizi Ouzou

Kabylie : le massacre continue !

La Kabylie est, encore une fois, le théâtre sanglant de tous les règlements de compte et à une cadence jamais égalée.

Comment, en effet, ne pas relever cette coïncidence qui fait de cette région le lieu où convergent, comme par hasard, la délinquance, les kidnappings, les maux sociaux, les « bavures » des militaires, les massacres au quotidien par le terrorisme …?

L’islamisme, protégé par une politique de clémence complice, sévit impunément et s’attaque sans relâche à cette Kabylie qui refuse d’abdiquer.
Des familles sont endeuillées et chaque jour qui passe apporte son lot de victimes et de désolations, sous le regard « impuissant » des forces de sécurité qui se démèneraient sans résultat concret.

Après Azazga, Bouzeguène, Béni Douala, Tizi Ouzou, Azeffoun, pour ne citer que ces localités, le carnage de Maatkas, vient nous rappeler l’inconséquence de cette politique de compromission nationale assumée par le pouvoir et qui pour se maintenir, utilise l’islamisme comme épouvantail pour contraindre ainsi la population à faire le choix entre « la peste et le choléra ».

Comment comprendre l’inefficacité des services de sécurité qui se déploient, en apparence, dans tous les sens mais n’apportent que contraintes et désagréments aux citoyens, sans résultats palpables ?

Le Bureau Régional du RCD de Tizi Ouzou, présente aux familles des défunts ses sincères condoléances, condamne énergiquement ces crimes immondes et exige des pouvoirs publics d’assumer leurs responsabilités entières face au chaos programmé pour la Kabylie.

Il appelle la population à refuser d’abdiquer face au choix du pire et à rester vigilante pour imposer la démocratie comme alternative à ce système qui a ruiné le pays.

 

Tizi Ouzou, le 19/08/2011

Le Président du Bureau Régional
H.MAAKNI

Publié dans Communiqués | Commentaires fermés

Maatkas : le village El Vir théâtre d’un carnage terroriste

Posté par rcdbrto le 19 août 2011

Deux jours après l’incursion nocturne dans le village d’Ighil Aouene, repoussée par les villageois. (voir l’article du soir d’Algérie).
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2011/08/18/article.php?sid=121706&cid=2

Le village d’El Vir à l’extrémité nord ouest de la commune et distant à quelques centaines de mètres d’Ighil Aouene vient de vivre un carnage perpétré par le même groupe terroriste revenus plus nombreux mais dont le nombre reste indéterminé, selon les témoins oculaires « nous n’avons pu voir que trois terroristes car il faisait très noir. »

C’est aux environs de minuit que le groupe a investit le village et prend en otage un jeune du village. Son frère alerte immédiatement les villageois et la sirène de l’école primaire est actionnée. Armés de leurs fusille de chasses, les villageois ignoraient que le groupe terroriste occupait déjà le centre du village et ses environs.

Les islamistes armés ont tiré sur les premiers arrivés sur les lieux touchant mortellement trois citoyens et blessant un quatrième. Le groupe terroriste a pris la fuite en direction de la CW 128.

L’indignation et la colère sont grandes, face à l’inertie des services de sécurité pourtant avertis par les villageois deux jours auparavant les mouvements des terroristes à travers les villages qui se trouvent en lisière de la RW 128.

Les corps des défunts seront ramenées dans leurs villages cet après midi et l’enterrement aura lieu demain vendredi à 13h30.

Publié dans Actualités. | Commentaires fermés

Crise du transport: Entre vigilance et scepticisme

Posté par rcdbrto le 12 août 2011

Bureau Régional de Tizi Ouzou 

Communiqué 

Crise du transport: Entre vigilance et scepticisme 

La crise du transport dans la wilaya de Tizi Ouzou vient de connaître un début de dénouement, après 47 jours d’une dure grève des transporteurs. 

Cette reprise est le résultat d’un accord entre les représentants des transporteurs et l’administration de la wilaya qui a pris des engagements pour satisfaire, au moins en partie, les revendications exprimées. 

Le RCD qui, depuis le début de la grève, s’est positionné sans réserve et légitimement en faveur des transporteurs et des usagers, se félicite de ce début de solution, résultat de la forte mobilisation et de la solidarité de la corporation des transporteurs. 

Le RCD demeure convaincu que face à l’autoritarisme et l’irresponsabilité, seules la solidarité et la mobilisation payent. 

Habitué aux reniements répétés de l’administration algérienne, le RCD refuse de donner un chèque en blanc à ceux qui excellent dans l’irresponsabilité et les fuites en avant. 

A l’instar des transporteurs, le RCD demeure sceptique quant à la capacité et la volonté de l’administration de mettre en œuvre les termes de l’accord. 

A l’approche de l’Aid et surtout de la rentrée sociale, le RCD réaffirme sa solidarité aux usagers des transports, face à la déstabilisation programmée du secteur, dans la wilaya de Tizi Ouzou et qui a induit des surcoûts inadmissibles et insupportables atteignant parfois les 50%. 

Le RCD somme l’administration, à respecter ses engagements, sans quoi, elle assumera seule les conséquences qui en découleraient.      

Tizi Ouzou, le 12/08/2011 

Le Président du Bureau Régional de Tizi Ouzou 

H. MAAKNI 

Publié dans Communiqués | Commentaires fermés

JSK : Après la pollution, la dévitalisation.

Posté par rcdbrto le 8 août 2011

Bureau Régional de Tizi Ouzou 

 

Déclaration 

jsk.jpg

 

JSK : Après la pollution, la dévitalisation. 

A l’instar des citoyens de Kabylie, le Bureau Régional du RCD de Tizi Ouzou apprend avec stupéfaction, le renvoi de la JSK de 04 joueurs, tous formés par le club et …comme par hasard, issus de  la région! 

Cette manière de faire confirme le rôle dévolu à l’actuel Président de la JSK et qui consiste à polluer l’un des symboles rassembleurs de la région. Sinon comment expliquer que DOUICHER, BERFANE, OUSSALAH, BERCHICHE…pour ne citer que ceux-là, soient renvoyés, juste après avoir été sacrés champion du monde militaire pour certains d’entre eux ? 

Leur tord serait-t-il d’être parmi les derniers joueurs, originaires de Kabylie ? Ce club mythique qui longtemps était le vivier du football Algérien, est réduit aujourd’hui à ne fonctionner qu’avec des recrutements opérés à coup de milliards. Paradoxalement, c’est au moment ou les joueurs  renvoyés  par le club  sont sollicités de partout pour leur talent que le Président de la JSK recrute sans compter des éléments qui, pour la plupart, sont des inconnus sur la scène footballistique. 

Il manquerait beaucoup d’argent, dit  ce Président, pour faire de la JSK un grand club ? Mais la JSK a longtemps été un grand club grâce à ses enfants et à ses supporteurs ! 

Une chose est sure, le complot orchestré par les tenants du l’antikabylisme ne date pas d’aujourd’hui : « pour atteindre la Kabylie, il faut détruire ses repaires ! » l’objectif étant la dévitalisation du club. 

Le RCD, parti majoritaire dans la région, ne restera pas passif, face à tous les chargés de missions en Kabylie et appelle la population à demeurer vigilante pour déjouer tous les complots dont est victime son club phare.   

Par ailleurs, il manifeste sa disponibilité à accompagner toutes les initiatives visant à protéger et à réhabiliter le porte flambeau du sport en Kabylie. 

Tizi Ouzou le 07 Août 2011 

Le Bureau Régional 

 

Publié dans Communiqués | Commentaires fermés

Obama et l’Afrique : piqure de rappel.

Posté par rcdbrto le 1 août 2011

« Oui, l’esclavagisme a dévitalisé le continent, oui, la colonisation a déchiré les peuples. Non, ce n’est pas la colonisation qui fait que 20% des budgets des Etats sont dévorés par la corruption, non, ce n’est pas l’esclavagisme qui fait que l’on enrôle des enfants de 9 ans comme soldats ». Ce sont là, les propos du président US,  prononcés il y a 2 ans à Accra. Recevant récemment 4 présidents de l’Afrique francophone, élus démocratiquement, il saluait le fait que « ces dirigeants ont été élus lors d’élections libres et justes… malgré des risques importants pour leur propre sécurité ».

Publié dans Actualités. | Commentaires fermés

 

les pensées doubles de Caleb |
Mareil Autrement |
Etudiants du lycée Bertran ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Section du Parti socialiste...
| Le Nouveau Centre Montbard
| MARS Centrafrique