• Accueil
  • > 20 Avril
  • > NORDINE AÏTHAMOUDA À DRAÂ- EL-MIZAN : «Aucun changement avec les décideurs actuels»

NORDINE AÏTHAMOUDA À DRAÂ- EL-MIZAN : «Aucun changement avec les décideurs actuels»

Posté par rcdbrto le 17 avril 2011

dem03.jpgdem.jpgPhoto: BR-TO

Source: Le soir d’algerie 

Dans une conférence-débat organisée, hier, par le RCD section locale à la salle de cinéma Le Maghreb de Draâ-El-Mizan devant une assistance très nombreuse, le député et fils du défunt colonel Amirouche n’a pas du tout été tendre avec le pouvoir en l’accusant de tous les maux que vit la société.
D’emblée, le député du RCD décortiquera le discours du chef de l’Etat en déclarant que «tous les changements annoncés, c’est de la poudre aux yeux. «C’est sous son règne que la corruption s’est démocratisée, c’est lui qui l’encourage. Ses frères en font partie, l’un est avocat de Khalifa et l’autre semble gérer le pays à sa guise.» L’orateur fustigera le Premier ministre Ahmed Ouyahia «Ouyahia est le signe visible de la maladie nationale car tant qu’il est là, il faut savoir que le malheur de la corruption, des abus et de la fraude électorale seront là aussi. Le comble, c’est que maintenant, il se transforme en pigiste des journaux Echchourouk et En Nahar en accusant Ali Yahia Abdennour et Saïd Sadi d’être des militants rémunérés, lui qui a détourné l’ambassade de
la Yougoslavie.» Assurant que lui et ses compagnons n’ont rien à se reprocher, Aït Hamouda dira : «Au pouvoir depuis 20 ans, il veut faire endosser son bilan à l’opposition. Ils sont le symbole de l’indignité nationale. Contrairement à nous qui avons commencé notre parcours en prison, quand ils finiront le leur en prison, cela voudra dire que l’Algérie de Novembre et de
la Soummam peut revivre.» Le représentant du peuple du parti du RCD n’épargnera pas non plus Hocine Aït-Ahmed et son premier secrétaire en se posant la question suivante : «On se demande comment ces deux hommes s’acharnent- ils contre notre parti alors qu’ils volent au secours de Mehri ? «Pourtant, martèlera-t-il, nous avons ignoré Tabou par respect pour les anciens, mais comme il ne peut pas se taire, que ceux qui l’agitent assument leurs responsabilités. A chaque fois que le peuple algérien prend en main son destin, Aït-Ahmed offre ses services au pouvoir pour venir à son secours.

 dem01.jpgPhoto: BR-TO

Des militants, voulant le changement tant souhaité, sont accusés de faire du footing à Alger alors que lui vit à Lausanne avec sa famille. Personne n’a méprisé autant le peuple algérien, personne n’a fait autant de mal à
la Kabylie. Quant à dire que le FFS n’est pas dans le pouvoir, il faut annihiler l’escroquerie. Il s’est associé à Abdelhamid Mehri et Mouloud Hamrouche, il était au gouvernement avec Benissad et Derouaz, il a été au Sénat jusqu’à l’année dernière et il est toujours dans les APC sans jamais présenter le moindre bilan et le scandale du foncier de Tizi-Ouzou s’est fait sous son mandat. Ce parti est le plus important soutien du pouvoir.» Quant à l’affaire du jugement des présumés assassins du regretté Lounès Matoub, Aït Hamouda dira qu’«il est inadmissible que des présumés assassins de Matoub Lounès soient maintenus dix ans sans jugement. C’est le pouvoir qui manipule cette affaire pour des fins purement politiques».
Aït Moh O. 

dem004.jpgPhoto: BR-TO

 

les pensées doubles de Caleb |
Mareil Autrement |
Etudiants du lycée Bertran ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Section du Parti socialiste...
| Le Nouveau Centre Montbard
| MARS Centrafrique