• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 15 janvier 2011

Le RCD appelle à une Marche Populaire le samedi 22 janvier 2011

Posté par rcdbrto le 15 janvier 2011

Le RCD appelle à une Marche Populaire le samedi 22 janvier 2011  dans Résolutions CN doc appel221.doc

doc dans Résolutions CN appelpourunemarchepopulaire1.doc

Résolutions du conseil national du 15 janvier 2011 

Le RCD a tenu son conseil national le 15 janvier 2011 à Alger.
A l’ordre du jour figurait prioritairement le climat social et politique que vivent notre pays et ses voisins. Le conseil national du RCD a observé une minute de silence à la mémoire des victimes tombées en Algérie et en Tunisie. Il assure leurs familles de sa fraternelle compassion et exprime sa solidarité pleine et entière avec toutes les forces politiques et sociales qui œuvrent à l’instauration d’une vie publique transparente et démocratique portée par des institutions légitimes dans notre région.

Au niveau national, le conseil national du RCD impute au régime la responsabilité totale de la crise qui s’est, une fois de plus, soldée par des morts, des blessés et des dégradations de biens publics. Ces explosions sont la conséquence directe des dévoiements de notre indépendance pour laquelle notre peuple a payé le tribut le plus lourd.

Devant la gravité de la situation, le RCD en appelle à la mobilisation vigilante de tous les patriotes algériens soucieux de l’honneur et du destin de la Nation pour dépasser les sectarismes partisans afin de sortir d’un système politique qui sévit depuis un demi-siècle.

A ce titre et pour assurer la participation la plus large et la visibilité politique la plus nette, le RCD invite tous les patriotes à une marche populaire le samedi 22 janvier 2011 qui s’ébranlera de la place du 1er mai jusqu’au siège de l’APN afin d’exiger :

  1. La libération de tous les prisonniers arrêtés lors des dernières manifestations ;

  2. La levée immédiate de l’état d’urgence dont la seule fonction est d’étouffer la vie publique et de couvrir la corruption;

  3. L’ouverture du champ politique et médiatique et la restauration de toutes les libertés individuelles et collectives garanties par la constitution ;

  4. La dissolution de toutes les institutions « élues ».

Ces revendications constituent un consensus sur lequel peuvent se retrouver l’ensemble des Algériennes et des Algériens adhérant au principe de l’Etat de droit et respectueux des valeurs de Novembre et de la Soummam.

La Nation algérienne est en péril. Le système politique actuel est historiquement condamné, moralement disqualifié et politiquement dangereux.

Isolé, discrédité et inopérant, le gouvernement cafouille, improvise et manœuvre pour survivre au lieu de montrer un minimum de lucidité pendant qu’il en est encore temps.

Outre leurs incohérences, les dernières mesures arrêtées par l’exécutif sont anticonstitutionnelles. La fiscalité et les taxes relèvent du législatif. Or la loi des finances 2011 est votée depuis le mois de décembre. Ces  inconséquences illustrent jusqu’à la caricature le délabrement d’un pouvoir sans assise ni vision.

Le combat de la Nation algérienne a inspiré la libération et l’émancipation de nombreux autres peuples.

  • Nous avons la responsabilité d’agir vite pour sauver la patrie du chaos ;

  • Nous avons le devoir de protéger les repères et les symboles de notre peuple.

  • Nous avons le droit de vivre dans la dignité et l’honneur dans notre pays.

Gloire à nos martyrs.

Vive l’Algérie démocratique et sociale.

Alger, le 15 janvier 2011

 

Publié dans Résolutions CN | Commentaires fermés

 

les pensées doubles de Caleb |
Mareil Autrement |
Etudiants du lycée Bertran ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Section du Parti socialiste...
| Le Nouveau Centre Montbard
| MARS Centrafrique