APW de Tizi Ouzou : La CEF accule et épingle la DAL

Posté par rcdbrto le 22 décembre 2010

p0770012.jpg

La commission  économique et finance de l’APW de Tizi Ouzou  vient d’épingler la DAL de Tizi Ouzou qui demandait une rallonge de 03 milliards de centime pour l’achèvement du  siége de la radio locale. Cette demande non justifiée aux yeux des élus de l’APW a donné lieu à une autre séance de travail à laquelle étaient conviés le directeur de l’administration locale et son staff. Pressés par les élus de justifier les montants demandés, le DAL et son équipe finissent par avouer que finalement, ils n’auraient besoin que de 800 millions de centime pour les travaux d’achèvements du siége de la radio, avant de se raviser durant  la séance de l’après midi pour demander 1,3 milliards de centimes. Ces contradictions n’ont pas manqué de soulever l’ire des membres présents de la commission .

Cherchez l’erreur ?

Mais grâce à la vigilance des élus de l’APW, on connaît au moins le pourcentage des « ristournes» ou « pots de vin » espérés à travers cette demande de
la DAL et qui représenteraient au moins 60% des fonds demandés.

L’arbre qui cache la forêt ? 

Avec cette pression et cette vigilance permanente des élus de l’APW, les langues ont commencé à se délier. Et cette affaire révèle encore une fois, l’étendue de la dilapidation des deniers publics orchestrée par certaines directions.

Tous les chemins convergent vers le grand carrefour des malversations qu’est la direction de la culture. Ce n’est pas un hasard aussi, si le siége de la radio locale de Tizi Ouzou,  qui se trouve dans le jardin de la maison de la culture, devient un véritable gouffre financier. La contamination du projet par des interférences de OULD EURO y est sans doute pour quelque chose ?

Dans tous les cas, les élus présents ont vite fait le parallèle avec la scabreuse affaire de la gestion de la direction de la culture et surtout celle de la réfection du théâtre communal de Tizi Ouzou qui a englouti la somme astronomique de 38 milliards de centimes, soit 06 salles omnisports haut standing. Même au fait de cette triste réalité, le nouveau wali n’a  pas  hesité de tarir d’éloges le directeur de la culture dans l’enceinte même de l’APW de Tizi Ouzou en le qualifiant « de meilleur directeur de la culture d’Algérie », ce qui a suscité les répliques et commentaires des présents, lui rétorquant « dans la corruption, il est même champion du monde, Mr le wali ».

Pour rappel, le président d’APW, Mr Belabbas Mahfoud a demandé l’institution d’une commission d’enquête sur la gestion de la direction de la culture de Tizi Ouzou lors de sa conférence de presse tenue le mercredi 08 octobre dernier au siége de son institution, (voir la déclaration liminaire). La session de l’APW prévue pour ce 27 et 28 décembre , promet déjà des débats intéressants et verra les uns et les autres prendre leurs responsabilités devant l’ampleur des dilapidations dont est victime notre région et qui a porté un sérieux coup à son développement.

 

les pensées doubles de Caleb |
Mareil Autrement |
Etudiants du lycée Bertran ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Section du Parti socialiste...
| Le Nouveau Centre Montbard
| MARS Centrafrique