Blocage du projet PNUD : Le RCD se mobilise à Tigzirt

Posté par rcdbrto le 25 mai 2010

confrenciers.jpg

C’est devant une assistance nombreuse que les conférenciers du RCD : Arezki Tirouche, Achour Imazatene et Rachid Arabi ont entamé leur plaidoirie pour dénoncer le blocage du projet PNUD arraché par l’APW de Tizi Ouzou et que le Ministère des Affaires Etrangères bloque toujours pour des raisons évidentes : le régionalisme et l’anti-kabylisme des tenants du Pouvoir. Ils sont venus de Timizart, d’Iflissen, de Mizrana, de Makouda, de Boudjima pour  prendre connaissance de ce que  le RCD dénonce comme un cas flagrant d’ostracisme enversla Kabylie.

A ce titre, Arezki Tirouche a parlé en détails de toutes les péripéties du projet jusqu’à sa maturation, récusant au passage la non implication des autorités dans ce processus. « La wali a failli faire partie de la délégation partie à Genève, » rétorquera-t-il.

public.jpg

L’état lamentable de nos villes et villages en termes d’environnement a été abordé par le député Imazatene. Lui-même étant un membre de la commission « environnement » au Parlement, il a réitéré l’urgence de prendre en charge ce volet par les autorités puisque « l’argent existe. » Il suffit de voir combien a coûté « Tlemcen : Capitale Islamique » pour se rendre compte que finalement « l’environnement est le parent pauvre de la Loi de Finances 2010. » Ce pouvoir excelle dans le populisme et les comités de villages doivent savoir qu’au RCD, le travail n’est pas un vain mot. « Personne ne s’est soucié de ce problème avant nous ! » Martèle A.Tirouche. C’est pourquoi Rachid Arabi a invité les comités de villages, les associations et les citoyens individuellement à s’impliquer dans ce combat, car « la propreté de notre région n’a pas de couleur politique. » Les conférenciers ont informé les présents de toutes les étapes entreprises par le RCD en vue de sensibiliser l’opinion nationale et internationale contre ce déni de droit. Comme ils ont parlé du rassemblement des élus le 26 mai et le très attendu rassemblement populaire du 3 juin, devant le portail de la wilaya de Tizi Ouzou. Les citoyens sont ainsi invités à y prendre part pour dire à ces tyrans que
la Kabylie n’abdiquera pas devant ce mépris.

 

 

les pensées doubles de Caleb |
Mareil Autrement |
Etudiants du lycée Bertran ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Section du Parti socialiste...
| Le Nouveau Centre Montbard
| MARS Centrafrique