Suspension des élus de Ain El Hammam

Posté par rcdbrto le 2 mars 2010

Bureau Régional de Tizi-ouzou 

Section de Ain El Hammam 

COMMUNIQUE 

Une déclaration de « soutien » au président de l’APC de Ain El Hammam vient d’être produite par trois élus de cette même assemblée, ce jour le 1er  mars 2010. 

Cette position est un aveu et une confirmation. 

Le P/APC a été sanctionné par le Bureau Régional pour : 

1.    Refus de présenter son bilan annuel public pendant deux années, malgré les invitations de la section et les sommations du Bureau Régional. 

2.    Refus de s’acquitter de ses cotisations en tant qu’élu et militant. 

3.    Refus de se concerter avec la section et de répondre aux convocations du Bureau Régional. 

La violation des engagements électoraux du RCD et  de la Charte de l’Elu,     et l’opacité dans la gestion de la commune sont désormais assumés par un groupe vraisemblablement solidaire et complice. 

Le RCD ne tolérera jamais que son sigle soit utilisé dans des démarches ou des actions douteuses. 

Nous informons la population de la suspension de ces élus par la structure régionale, en attendant le traitement disciplinaire de leur cas. 

Sans préjuger des suites judiciaires de cette affaire, nous assurons les citoyens de la commune de Ain El Hammam que le Rassemblement veillera à la transparence, à la loyauté et à la rigueur de toute activité exécutée, engageant son autorité et sa responsabilité. 

Enfin, nous réaffirmons notre engagement à veiller au respect des intérêts de la commune et de ses citoyens. 

 « Nous préférons être trahis mille fois que de trahir une fois »  

  Fait à Ain El Hammam : le 01 mars 2010 

  La section   

 

les pensées doubles de Caleb |
Mareil Autrement |
Etudiants du lycée Bertran ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Section du Parti socialiste...
| Le Nouveau Centre Montbard
| MARS Centrafrique