Ait Oumalou : Conférence débats à Iabouden Bouada

Posté par rcdbrto le 14 février 2010

imag0012.jpg

Le président du bureau régional, Mr Maakni Hamid,  Mr Zalouk Marzouk, membre du BR et Mr Haroun Mouloud élu APW ont animé une conférence débat ce vendredi 12/02/2010 à 15h00 à la maison de jeunes du village Iabouden Bouadda en compagnie du président de la section d’Ait Oumalou, Mr Bouzegra Mokrane et Mr Slimani Hamid, secrétaire de la section. La conférence s’inscrit dans le sillage des activités du RCD pour la célébration de son 21eme anniversaire.

La rencontre s’est déroulée sous le thème « RCD 21ans de combat et de luttes, bilan et perspectives ».

Mr Bouzegra  Mokrane après avoir souhaité la bienvenue aux présents a retracé les activités de la section locale qui connaît un regain d’activité qu’il faut poursuivre afin de parvenir à tenir d’autres rencontres dans tous les villages de la commune.

Prenant la parole Mr Maakni Hamid à rappeler le long cheminement qui a conduit à la création du RCD  le 08 et 09 février 1989. «Le printemps berbère constitue un grand repère dans les luttes identitaires et démocratiques » rappelant que les acteurs du printemps 1980  à leur tête Said Sadi avait à l’époque osé publiquement remettre en cause le système du parti unique en revendiquant ouvertement la pluralité, les droits identitaires et les droits de l’Homme.

Le multipartisme en Algérie est avant tout le fruit d’un long combat d’hommes et de femmes qui ont fondé le MCB et qui se sont structuré en parti politique qui a poursuivi le combat depuis. Les grandes étapes de la vie du RCD en été évoquées ; allant de l’ouverture démocratique de 1990, l’arrêt du processus électoral de  décembre 1991 et l’arrivée de Mohammed Boudiaf à la tête du HCE, son assassinat publique en juin 1992.

La décennie noire et l’appel de Said Sadi à la résistance citoyenne contre le terrorisme au moment ou l’état sensé assuré la sécurité des citoyens s’était barricadée dans les casernements.

Les positions du RCD ont été rappelées  et elles demeurent d’actualité « Le clan d’Oujda  qui a pris le pouvoir durant l’été 1962 suite à un coup de force, organise actuellement le pillage systématique du pays. Ce n’est pas les exemples qui manquent. Après deux coups d’état  successifs, Bouteflika viole la constitution et agresse la nation en se taillant un mandat à vie pendant que son clan et son village gère le pays par la violence et la corruption».

imag0016.jpg

Un débat fructueux s’en suivi, les animateurs ont répondu aux diverses questions portant sur les positions du RCD et surtout les questions pertinentes des jeunes du village qui ont mis de la vigueur à la rencontre malgré un froid glacial, deux d’entres eux ont émis le vœux de rejoindre le RCD et le secrétaire de la section a immédiatement pris en charge leurs adhésions.

 A la fin de la rencontre Mr Bouzegra Mokrane a invité les présents à une collation  offerte par la section d’Ait Oumalou.

 

les pensées doubles de Caleb |
Mareil Autrement |
Etudiants du lycée Bertran ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Section du Parti socialiste...
| Le Nouveau Centre Montbard
| MARS Centrafrique