Le 21ème anniversaire du RCD célébré à Tigzirt

Posté par rcdbrto le 10 février 2010

tigzirt.jpg 

            Les trois sections RCD de la daïra de Tigzirt, à savoir Mizrana, Tigzirt et Iflissen, ont célébré le 21ème anniversaire de la création du parti. L’événement a rassemblé la famille RCDiste, puisque les P/APC des trois communes, les élus RCD ainsi que des militants  A cet effet, un programme a été élaboré en vue de rendre visible et audible cet événement. Ainsi, les portes de la salle de cinéma ’’Le Mizrana’’ ont été ouvertes au public vers 10H00. Une exposition photos, des coupures de journaux sur le parcours du RCD, plusieurs titres de la presse engagée des années 1990 ont permis aux uns de faire un flash-back sur les positions du RCD et à d’autres, particulièrement les jeunes de se tremper dans les années fastes de l’engagement militant.

21meanniversairetigzirt.jpg

       

     Avant d’entamer une projection vidéo de certaines interventions de nos parlementaires, la section RCD d’Iflissen à invité ses homologues à participer au dépôt de deux gerbes de fleurs, l’une à Aït-Youcef, en hommage à Da Amar Dziri, dit Pépère, et l’autre à Boukellal, à la mémoire de Djamel Immemaï, ravi par la maladie.

            Vers 12H00, les présents à la salle de cinéma de Tigzirt ont eu droit aux interventions du président du parti, Saïd Sadi, de Noureddine Amirouche, de Hakim Saheb, de Lila Hadj Arab, du sénateur Rachid Arabi et enfin de Achour Imazatene. C’est une occasion au public de découvrir les combats pour les idéaux démocratiques pour lesquels le RCD se bat. La pertinence des interventions a provoqué un baume au cœur  des présents, en ce sens, qu’ils ont qualifié « de courageux » les parlementaires du parti à honorer l’engagement pour lequel le peuple les a investis.

assistanceau21meanniversairedurcdtigzirt.jpg

            Une conférence sur la vie du RCD a été animée par MM. Achour Imazatene, député, Rachid Arabi ex-sénateur et Arezki Tirouche, élu APW.

Les conférenciers ont rappelé à l’assistance les dates phares du parti, ses positions sur des questions nationales importantes. « Le RCD était le premier parti qui a appelé à la création d’un secrétariat à l’immigration. » dira M. Imazatene. « Les luttes des années 1980 ont préparé l’éveil du 5 octobre, » enchaînera M.Arabi. « On a arraché des acquis, mais faut-il les préserver. » Conclut-il.

Quant à M.Tirouche, il axa son intervention sur la refondation nationale, la régionalisation. Sans omettre de citer les nombreux scandales financiers qui éclaboussent les gestionnaires de la rente pétrolière.

A la fin, un débat a eu lieu où les intervenants sont revenus sur la nécessité de sauver cette nation pour laquelle « nos parents sont morts ». L’on a cité l’exemple de la convergence démocratique qui a eu ses points forts, mais aussi ses points faibles.

 

les pensées doubles de Caleb |
Mareil Autrement |
Etudiants du lycée Bertran ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Section du Parti socialiste...
| Le Nouveau Centre Montbard
| MARS Centrafrique