Regroupement des étudiants de la section universitaire à Tigzirt.

Posté par rcdbrto le 2 août 2009

su01.jpg

La section universitaire RCD de Tizi Ouzou a organisé, du 19 au 24 juillet 2009 au niveau  du centre nautique de Tigzirt, une université d’été qui  a vu la participation de cinquante (50) étudiants. La formation et la mobilisation d’une jeune génération de militants capable de prendre en charge les ambitions citoyennes et d’assumer un rôle important dans la mission difficile qui attend, dans un proche avenir, à la fois  le parti et la nation afin de faire échec aux traditionnels putschistes  responsables  des malheurs de l’Algérie, a été l’un des objectifs essentiels de ce regroupement.

Le président du  RCD, Said Sadi, accompagné du secrétaire national à l’organique  Rabah Boucetta,  du secrétaire national  au mouvement associatif  Nordine  Ait Hamouda, de Achour Imazatene député et de Rachid Arabi membre du conseil de la nation,  ont tenu  à  être présents  pour l’inauguration  de ces journées.

Le programme de ce séjour de formation  a débuté, le dimanche  19 juillet  2009, avec une soirée projection  de  la vidéo du dernier passage  de Nordine Ait Hammouda sur BRTV. Elle a été suivie d’un débat. Cette intervention a été qualifiée, dans son allocution inaugurale par le président du parti, comme «un cas d’école ».

su02.jpg

L’ouverture officielle  de ces journées  de formation   a eu lieu  le  lundi 20 juillet à 10h00  en présence du  président  du  R.C.D, du secrétaire national à l’organique Rabah BOUCETTA et Nourdine AIT HAMOUDA secrétaire national au mouvement associatif, dans une ambiance conviviale et décontractée. Les militants  et les élus de la région  sont venus très nombreux pour accueillir le Dr SADI  qui, dans son allocution d’ouverture, a salué l’initiative qui est aujourd’hui devenue une tradition. Il a insisté sur  la nécessité  de mobiliser et de préparer la jeunesse  pour réussir  la dynamique  du renouveau déjà enclenché par le parti : « nous avons apprécié particulièrement cette initiative  parce qu’elle rentre dans le cadre de la stratégie actuelle du RCD qui consiste à organiser et mobiliser la jeunesse. pourquoi ? Parce que l’Algérie  va connaître  dans les deux ou trois années à venir des évolutions et peut être des bouleversements importants ».  Poursuivant son intervention  le Dr SADI  rappelle que la formation est un préalable  à tout  succès dans un combat politique « c’est  l’anticipation qui est la clés de la réussite en politique ». Abordant le rôle de l’université et des universitaires en politique,  le président du RCD  ajoute « en 1980, quand nous avons décidé de sortir publiquement de la clandestinité, c’est à travers les universités  que nous avons fait porter le combat ».  Après son riche exposé, le débat a été engagé avec les étudiants qui n’ont pas manqué de  profiter de la présence du président  pour lui poser des questions relatives à la situation de la jeunesse  en Algérie  et au sein du parti.

su04.jpg

A noter aussi,  que des conférences thématiques ayant trait au parcours, positions et projet  du RCD ont été animées  par  des cadres  du Rassemblement.  Ainsi durant  l’après midi  du lundi,  Rachid  Arabi et Achour Imazatene, respectivement  membre du conseil de la nation et député à l’APN et en présence du président de l’APC de Tigzirt  Farhat Ighil Ahriz,  ont abordé  avec  les jeunes militants  le parcours du RCD. Ils ont retracé  le long cheminement du combat  politique que le parti  a mené depuis sa création et les positions marquantes durant  ces vingt années de militantisme.

Le volet des droits de l’Homme a été l’autre thème  phare  exposé devant  les étudiants lors de ce regroupement. Me Salah Brahimi, avocat, membre du Conseil national et ex député, accompagné du président du bureau régional Hamid Maakni ont  été eux  aussi les hôtes des étudiants. Dans son intervention, le conférencier a précisé que malgré la ratification par l’Algérie de toutes les chartes et conventions internationales sur les droits de l’Homme, celles-ci ne trouvent malheureusement pas leur traduction sur le terrain et donc sur le quotidien des Algériennes et  Algériens. Poursuivant  Me Brahimi note  les insuffisances et parfois les contradictions des lois avec  la constitution du pays. Et comme à  l’accoutumer, après un débat franc et instructif, il terminera  sur insistance  des organisateurs, par une chanson  du groupe Ideflawen en chœur avec l’assistance.

Parallèlement, les étudiants  ont  organisé  des tables rondes thématiques, suivies de débats, sur la refondation nationale et la régionalisation modulable, fer de lance du RCD dans son combat pour la réorganisation de l’état. La jeunesse et le mouvement associatif et l’action militante au sein de l’université ont été aussi au centre des discussions et des préoccupations des participants. Le regroupement a permis de sortir avec des résolutions qui  baliseront  l’action future des sections universitaires. 

Dans cet agréable site de Tigzirt, les étudiants du RCD venus des wilayas du centre du pays  ont également trouvé  des moments de détente, de repos et de convivialité.  Ce séjour a  permis  aux présents  de faire connaissance  et d’allier l’utile à l’agréable,  en ce temps de canicule.

 

les pensées doubles de Caleb |
Mareil Autrement |
Etudiants du lycée Bertran ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Section du Parti socialiste...
| Le Nouveau Centre Montbard
| MARS Centrafrique