La République asservie.

Posté par rcdbrto le 21 mars 2009

Par Maître Lila Hadj Arab, député, chargée à la communication au bureau régional de Tizi Ouzou

Après l’instrumentalisation des écoles, des mosquées et la mobilisation des imams et les Zawiyas. Après les caravanes de Ould Abbas et de Khalida Toumi, des cadres de l’Etat et de l’administration se lancent en sprinters sur la piste électorale.

Ils y vont tous, qui pour la collecte des signatures, qui pour le remplissage des salles ou du décor des tribunes garnissant ainsi les allées et les boulevards au passage du tsar.

L’Etat asservi a fait dans la multiplication des affiches et des spots publicitaires, des séminaires, rencontres et colloques appelant les algériens à « la reconquête de leur citoyenneté ».

Des moyens colossaux sont mobilisés par les parrains du système et les sponsors de tous bords. Des deniers publics pompés à partir de fonds occultes sont mobilisés pour la fiesta électorale ; ce qui en fait baver plus d’un, au regard des comités de soutien qui poussent comme des champignons d’un quartier à un autre. La recette, en somme, est vite calculée !

L’administration, le maillon fort de la joute, n’est pas en reste des mises à prix. Prise de panique face à une dissidence citoyenne plus que certaine, cette dernière a mobilisé des brigades issues du personnel féminin de la police pour un forcing at-home.

L’administration exige la carte de vote aux citoyens à chaque demande de passeport selon des témoignages rapportés par le quotidien Le Soir d’Algérie du 13 et 14 mars 2009.

L’ouverture de façade des média lourds et autres supports de l’information à « midi moins quart » des élections de 2009 – pour un semblant de débat sur le développement local, animé par l’administration des 48 wilayas du pays – dans le but de marquer son allégeance au candidat président en énumérant des réalisations sommes toutes virtuelles, malgré une manne pétrolière des plus généreuses.

« Le match est gagné d’avance ! » a averti le directeur de campagne de Bouteflika. Seul hic, car il y en a tout de même un, le taux de participation sur lequel personne ne se fait d’illusion, y compris au sein du clan. Tous les moyens sont bons pour triturer le fichier électoral et éliminer les observateurs gênants. L’administration ne met même pas les formes et les exemples de dépassements avérés et de violations de la loi sont légions à l’exemple de la wilaya de Tizi Ouzou.

Jugez- en ! Le directeur de l’Administration locale et les chefs de daïras de la wilaya de Tizi Ouzou viennent de notifier aux APC des listes de personnes à porter sur le fichier électoral sans justification quant à leur radiation de leur lieu de résidence d’origine. La radiation est pourtant une disposition de loi.

A Fréha, près de 1.173 nouveaux électeurs, issus des corps constitués, sont portés sur le fichier électoral de cette commune. Il en est de même dans la commune de Mechtras où près de 1.000 nouvelles inscriptions, issues des forces de sécurité, sont portées sur la liste des électeurs de la dite municipalité, par courrier, sans notification de leur lieu de résidence et encore moins de leur radiation de leur première inscription.

Dans la commune de Illoula Oumallou, l’administration élimine, sans raison objective, les militants du RCD du personnel réquisitionné pour la gestion des bureaux et centres de vote.

Ainsi, le dépouillement se fera le 09 avril prochain à huis clos sur la dépouille « d’une surveillance crédible ».

A Tizi Ouzou, après les manipulations et les mensonges qui caractérisent cette campagne avant l’heure, un pas supplémentaire vient d’être franchi en intégrant des citoyens, voire mêmes des militants du RCD et du mouvement associatif, sans leur consentement, dans les comités de soutien à Bouteflika. Une usurpation de plus !

Ainsi, le pouvoir innove dans ses stratégies dans le seul but d’arriver à un score hégémonique qui confortera le président candidat dans ses délires et abus, et par la même occasion à refouler toute voie alternative au système qui a pourtant ruiné le pays.

 

les pensées doubles de Caleb |
Mareil Autrement |
Etudiants du lycée Bertran ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Section du Parti socialiste...
| Le Nouveau Centre Montbard
| MARS Centrafrique