Rencontre du Président du BR Tizi-Ouzou avec l’encadrement à Tigzirt :

Posté par rcdbrto le 14 janvier 2017

Poursuivant son cycle de rencontres et sorties organiques à travers la wilaya, le Président du Bureau Régional RCD de Tizi-Ouzou, M Hamdous Mohand Arezki, accompagné des membres du BR, dont Allik Mohand (Chargé à l’animation des sections), de Melle Fecih Lydia (Chargée à la condition féminine au BR et coordinatrice régionale des femmes démocrates ) et de Ouali Hacene (Chargé aux élus), a effectué la deuxième rencontre avec l’encadrement des daïras de Tigzirt, Makouda, DBK, Ouaguenoune et Azeffoun.

Les animateurs ont insisté sur l’animation des sections communales pour une mobilisation de tous les militants, pour les rendez-vous programmé par le Rassemblement, en cette année 2017, à savoir les élections législatives, le 5ème congrès (30 juin et 1 juillet) ainsi que les élections locales.

L’assemblée générale des militants de cette région, organisée à la salle cinéma de Tigzirt en ce samedi 14 janvier, a vu un franc débat et serein entre les militants.

Publié dans Organique, Rencontres de proximité | Commentaires fermés

Communiqué du secrétariat national du RCD du 06 janvier 2017

Posté par rcdbrto le 7 janvier 2017

Le secrétariat national du RCD s’est réuni en session mensuelle ordinaire, le 06 janvier 2017, à Alger. Il a évalué l’activité de ses membres et des structures organiques du parti. Il a enregistré la disponibilité du collectif militant et l’engouement des citoyens à débattre dans les réunions publiques et à se rapprocher des sections du RCD. Sur ce plan, le Secrétariat national se félicite des résultats de la campagne de ré adhésions et d’adhésions pour l’année 2017, lancée exceptionnellement en décembre 2016.

Par ailleurs, le secrétaire national aux relations avec les institutions a rendu compte des suites données au dépôt de la demande de réservation de la salle du complexe olympique Mohamed Boudiaf (La Coupole), le 04 décembre 2016, à l’effet de l’organisation du congrès ordinaire du parti, les 30 juin et 01 juillet 2017. A ce jour, aucune réponse ne lui a été communiquée. Selon la direction du Complexe, la demande est toujours à l’étude au niveau du Cabinet du Ministre de tutelle.

Au plan politique, l’échec de la gouvernance algérienne est patent. L’image « rassurante » d’un système politique qui distribue la rente à sa guise et nargue tous ses contradicteurs n’a pas survécu à la première embuche. La panique est générale. Les couacs récurrents dans les institutions et au sein du personnel politique témoignent de profondes luttes d’intérêts entre les différents segments du pouvoir. La preuve est, cette fois-ci, administrée par la volonté de certains d’impliquer et d’instrumentaliser la rue. Le recours à l’émeute, en particulier dans les wilayate de Bejaia et de Bouira, n’est pas une réaction spontanée à une injustice mais il relève d’un processus, certes initié par des appels anonymes mais relayé par d’autres sources parfaitement identifiables et nourri par des « défaillances » institutionnelles graves. Cette fois-ci on n’a pas mobilisé des Baltagui pour saborder des manifestations pacifiques, on a simplement intimé l’ordre d’allumer des mèches après avoir préparé le terrain à la violence. L’abandon de l’école à l’intégrisme que le peuple algérien a payé cash, une première fois, dans les années 90 n’a même pas servi de leçon à une gouvernance autiste. Aujourd’hui, la sphère commerciale est aux mains des barons du bazar et de l’informel et les orientations économiques sont en passe d’être dictées par une clientèle guidée par l’étendue du gâteau à partager.

Au-delà des incertitudes de la conjoncture économique et politique et des peurs légitimes que cela suscite au sein de larges couches de la population quant à maintenir un minimum de conditions de vie décente et les inquiétudes qui rongent les plus jeunes quant à leur avenir, les Algériennes et les Algériens vivent dans la peur que leur avenir ne sera pas déterminé par des décisions rationnelles mais par les soubresauts chaotiques d’un système politique que tout destine à la ruine.

Le RCD qui a, à maintes reprises, alerté sur l’exigence vitale de l’avènement d’un processus politique pacifique et démocratique qui redonne la souveraineté au peuple algérien considère que le pire n’est pas inévitable. Il revient en premier lieu au pouvoir de répondre aux nombreux appels et initiatives que les acteurs de l’opposition n’ont cessé de renouveler. A ce sujet les prochaines élections législatives peuvent constituer un signal à la condition de respecter le vote des électeurs. Cela peut ouvrir la voie au débat et à l’implication des citoyens pour décider de leur avenir.

Le Secrétariat National du RCD
Alger, le 06 janvier 2017

http://www.rcd-algerie.org/2017/01/07/communique-du-secretariat-national-du-rcd-du-06-janvier-2017/

Publié dans Communiqués | Commentaires fermés

Rencontre de proximité du Président du BR Tizi-Ouzou avec l’encadrement des Ouadhias :

Posté par rcdbrto le 7 janvier 2017

Le Président du Bureau Régional RCD de Tizi-Ouzou, M Hamdous Mohand Arezki, accompagné des membres du BR, dont Allik Mohand (Chargé à l’animation des sections) et de Melle Messouci Samira (Chargée à la jeunesse), a effectué une rencontre organique avec l’encadrement des daïras de Ouadhias, Boghni, Tizi-Ghennif, Draa El-Mizane et Maatkas.

Durant ses interventions, le Président du Bureau Régional a insisté sur l’animation des sections communales et à se mobiliser en prévision des rendez-vous qu’attendent le Rassemblement pour l’année 2017. Un débat franc et serein a marqué cette réunion organisée à la maison de jeunes des Ouadhias.

La rencontre de cet après midi du vendredi 06 Janvier 2017, est la première d’une série de sorties régionales à travers toute la wilaya.

15894436_1392660147440247_5092282463545444638_n 15826644_1392653764107552_1596773923257160771_n 15871595_1392660144106914_5478919301998898724_n 15871827_1392653594107569_3753999762504053541_n 15871987_1392653710774224_2927500433579411512_n 15894450_1392653767440885_8674237245345865707_n 15894610_1392653570774238_6466550012514010793_n 15894717_1392653597440902_239055583130276614_n 15894893_1392653634107565_59547429043384358_n 15894961_1392660140773581_4985495656412672662_n 15895230_1392653697440892_8819666562657504888_n 15941038_1392653620774233_5329186520389832844_n

Publié dans Actualités., Organique | Commentaires fermés

Déclaration du groupe RCD à l’APW de Tizi Ouzou

Posté par rcdbrto le 21 décembre 2016

Logo RCD

Il n’a pas fallu longtemps pour découvrir la feuille de route du tout nouveau chef de l’exécutif. Les quelques mois qu’il vient de passer à la tête de notre wilaya sont rythmés par des visites folkloriques qui nous rappellent l’ère du parti unique.  N’ayant rien de concret à offrir à la population et ne s’engageant sur rien, ses sorties sont destinées beaucoup plus à « amuser la galerie » en ces temps de vaches maigres.

A ce carnaval, s’ajoutent d’autres sorties, autrement plus vicieuses, qui s’apparentent à une campagne électorale avant terme en faveur d’un personnage adoubé par le pouvoir algérien après son excommunication par son parti pour haute trahison. L’individu en question n’a d’autres qualités à faire valoir que celle d’être le fils de son père.

Dans ce sillage, et au niveau de notre wilaya, la décision unilatérale et autoritaire du wali d’inscrire des dizaines de milliers de militaires sur les listes électorales n’a d’autres objectifs que de peser sur les résultats des prochaines élections en faveur de la nouvelle clientèle du pouvoir.

Les informations qui nous sont parvenues des différentes communes de la wilaya font état d’inscriptions massives de militaires au mépris de la loi qui exige la présence physique de tout citoyen désireux de s’inscrire sur la liste électorale. Il est à préciser que ces inscriptions, initialement refusées par la justice et les services des APC, sont opérées d’office par l’administration de wilaya qui les a intégrés dans le fichier numérique remis aux APC, sans laisser aucune possibilité à celles-ci de les retirer.

Plus grave encore, des militaires inscrits en 2009 figurent encore sur le nouveau fichier malgré leur réaffectation sur d’autres wilayas.

Faute de pouvoir triturer le vote citoyen, ces affectations de militaires dans notre wilaya, à la veille de chaque échéance électorale, souvent pour des missions de courtes durées, ne répondent qu’à un seul dessein : Celui de constituer un réservoir électoral pour récompenser les serviteurs du régime les plus zélés, anciens et nouveaux.  

Le RCD qui a eu déjà à dénoncer cette forfaiture annoncée met en garde l’administration de la wilya, à sa tête le wali, et réitère son engagement à s’opposer par tous les moyens à toute tentative visant à fausser la volonté populaire.

Le RCD, première force politique dans notre wilaya, se fait un devoir et un droit de mobiliser la population dont il est l’émanation pour empêcher les apprentis sorciers qui s’aventureraient sur le terrain de la fraude électorale.  

Tizi Ouzou, le 21/12/2016.

Le Groupe RCD à l’APW

Publié dans GROUPE APW Tizi-Ouzou | Commentaires fermés

FAIRE-PART DE DECES

Posté par rcdbrto le 4 décembre 2016

994107_404942872984251_1127619099_n

Le Bureau Régional RCD Tizi Ouzou et au nom du collectif militant RCD Tizi Ouzou, très attristés par le décès de Mme Veuve SI TAYEB née TAHRAOUI Dahbia (mère de Si TAYEB M’Hamed, P/APC de Yakouren) à l’âge de 88 ans, lui présente ainsi qu’à toute sa famille leurs sincères condoléances et les assurent en cette douloureuse circonstance de leur profonde compassion.

L’enterrement aura lieu demain, lundi 05/12/2016, à 14 h 30 au cimetière de Tizi-Tedhmimt à Ait-Bouhini.

Que dieu le tout puissant accueille la défunte dans son vaste Paradis.

A Dieu nous appartenons, à lui nous retournons.

Publié dans Faire-parts | Commentaires fermés

INTIMIDATIONS ET AUTORITARISME

Posté par rcdbrto le 2 décembre 2016

Logo RCD

Déclaration des P/APC RCD de la wilaya de Tizi Ouzou

  

INTIMIDATIONS ET AUTORITARISME

 

Les présidents des APC RCD de la wilaya de Tizi Ouzou se sont réunis ce jour, jeudi 01 décembre 2016, et ont examiné le télex à travers lequel l’administration de la wilaya intime l’ordre à des maires de procéder d’autorité et immédiatement à la retenue sur le salaire du mois de novembre les journées de grève observées par les travailleurs communaux.

Les P/APC du RCD dénoncent énergiquement des procédés de pression et d’intimidation indignes d’un Etat de droit exercés sur des travailleurs revendiquant des droits légitimes liés à leur retraite.

Ils rejettent toute immixtion dans des affaires qui relèvent des seules prérogatives du P/APC à plus forte raison quand elle s’exerce sous le seul argument de l’autoritarisme de la tutelle.

Tizi Ouzou, le 01 décembre 2016 

Les P/APC RCD de la wilaya de Tizi Ouzou

 

Publié dans Communiqués | Commentaires fermés

La structuration des femmes démocrates du RCD s’élargit.

Posté par rcdbrto le 30 novembre 2016

Mme DJEMAA Zineb, coordinatrice nationale des femmes démocrates  du RCD, vient d’installer aujourd’hui, le 30 Novembre 2016, à 11 h, la coordinatrice régionale de Tizi-Ouzou, en la militante, Mme FECIH Lidia, en présence de Mr HAMDOUS Mohand Arezki, Président du Bureau Régional.

Dans son allocution, la nouvelle coordinatrice régionale qui est aussi élue à l’APC de Tadmaït, a tenu à remercier les militantes présentes, pour la confiance placée en elle. Elle s’engage à ne ménager aucun effort pour honorer sa mission et renforcer notre Rassemblement et ses nobles objectifs, notamment le combat des femmes, un des axes  fondateurs du RCD.

La séance est levée à 12h 00. 

15240036_1302249733153446_181081140_n15300604_1302249909820095_1958532170_n 15310409_1302250516486701_454786430_n 15310743_1302249769820109_2125454679_n 15320481_1302249723153447_1774902990_n

Publié dans Actualités. | Commentaires fermés

Elections 2017 : l’ANP, au secours de l’administration !

Posté par rcdbrto le 29 novembre 2016

Logo RCD

Bureau Régional de Tizi Ouzou

Elections 2017 : l’ANP, au secours de l’administration !

 

Des Présidents d’APC de la région de Tizi Ouzou ont informé le Bureau Régional du RCD d’inscriptions massives de militaires sur les listes électorales de leurs communes. Certains responsables de la justice avaient initialement refusé ces inscriptions mais les injonctions d’Alger ont vite « convaincu » les plus récalcitrants.

De simples listes, visées par  la justice, suffisent aux militaires pour être inscrits sur les fichiers électoraux des communes  alors que la loi exige à tout demandeur, même  résident, qui sollicite son inscription, sa présence physique.

Deux poids et deux mesures !

Personne n’est dupe, ces militaires non-résidents et non-inscrits auparavant « sont convoqués » dans le seul but de peser sur l’orientation des résultats des élections.

L’administration et à sa tête le Wali, qui sont les bras agissants du pouvoir central, sont mis devant leurs responsabilités quant à ces manœuvres préélectorales auxquelles les citoyennes et citoyens de la région sont maintenant habitués.

Est-il nécessaire de rappeler qu’il a fallu la mobilisation et la détermination citoyenne, lors des élections locales précédentes, pour empêcher physiquement, dans plusieurs communes de la région de Kabylie, ce « réservoir électoral administratif » de peser, d’orienter et de fausser l’expression de  la volonté populaire ?    

         Durant ces élections le Wali et l’administration, en commis de l’état, sont tenus d’être neutres et transparents , de n’appliquer que la loi et de résister à toutes  injonctions d’où qu’elles viennent!

Le RCD, partie prenante de ces échéances, prendra ses responsabilités et s’engage à informer la population dont il est l’émanation, de toutes les manœuvres qui seront tentées pour fausser, comme  de coutumes,   l’expression citoyenne.

Tizi Ouzou, le 29 novembre 2016

Le Bureau Régional de Tizi Ouzou 

Publié dans Communiqués | Commentaires fermés

invitation

Posté par rcdbrto le 23 novembre 2016

994107_404942872984251_1127619099_n

Les présidents des sections communales sont conviés à une réunion de travail, qui aura lieu ce Vendredi 25 Novembre à 10 heures au siège du Bureau Régional, sis à la nouvelle ville.

 Ordre du jour :

Programme d’action 2017 ;

Adhésion et ré-adhésion 2017.

Votre présence est indispensable. Salutations militantes.

Publié dans Invitation | Commentaires fermés

Campus de jeunes du RCD, 2016 : Revue de presse.

Posté par rcdbrto le 20 novembre 2016

Le RCD fait le parallèle entre le combat démocratique et la lutte contre le colonialisme  :

Mohcine Belabbas s’est expliqué, une nouvelle fois, ce vendredi 18 novembre, sur la participation du RCD aux prochaines élections législatives qui se tiendront en 2017.

Dans son discours prononcé à l’ouverture du campus de la jeunesse libre du parti, le président du RCD a dit vouloir répondre « à quelques rares commentateurs qui feignent ne pas comprendre notre décision de participation aux élections de 2017 alors que nous continuons de dire que la fraude électorale sera encore une fois au rendez-vous »…. (Lire la suite…) http://www.tsa-algerie.com/20161118/rcd-parallele-entre-combat-democratique-lutte-contre-colonialisme/

MOHCINE BELABBAS ÉVOQUE LA PARTICIPATION DU PARTI AUX LÉGISLATIVES LORS DU CAMPUS DES JEUNES DU RCD

“Nous n’attendons pas les signes du pouvoir pour décider” :

“Le parti ne s’inscrit pas dans la politique des quotas du pouvoir pour décider ou pas de participer aux joutes électorales”, a affirmé Mohcine Belabbas.

Le campus des jeunes du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), auquel prennent part plus d’un millier de militants, s’est ouvert jeudi au camp Anissa Tours de Souk El-Tenine, une station balnéaire sur la côte Est de Béjaïa.
Une opportunité pour le président du parti Mohcine Belabbas d’expliquer, une nouvelle fois, le choix de la participation aux élections législatives. “La force du RCD réside dans son autonomie de décision. Nous n’attendons pas des signes du pouvoir pour décider. Le parti ne s’inscrit pas dans la politique des quotas du pouvoir pour décider ou pas de participer aux joutes électorales. Le parti décide selon la conjoncture”, a-t-il affirmé en conférence de presse… (Lire la suite…)  http://www.liberte-algerie.com/actualite/nous-nattendons-pas-les-signes-du-pouvoir-pour-decider-258764

Campus de la jeunesse libre du RCD à Béjaïa

Mohcine Bellabas plaide pour un «nouveau départ» :

Dans son allocution d’ouverture du campus de la jeunesse libre du RCD, hier au camp de vacances Anissa Tours de Souk El Tenine, à 30 kilomètres à l’est de Béjaïa, le président du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), Mohcine Bellabas, a plaidé pour un «nouveau départ» comme alternative à la crise et pour bâtir un Etat moderne…. (Lire la suite…)  http://www.elwatan.com/actualite/mohcine-bellabas-plaide-pour-un-nouveau-depart-19-11-2016-333176_109.php

Le président du RCD au campus de son parti à Béjaïa
«En politique, rien ne se donne, tout s’arrache»

 «La régionalisation est d’une actualité brûlante en raison des déséquilibres et des injustices qui caractérisent les choix et les arbitrages d’un pouvoir soumis aux intérêts de sectes et de clientèles solidement implantées dans les centres de décisions», a déclaré hier le président du RCD, Mohcine Belabès, à l’ouverture des travaux du campus des jeunes du RCD sur le thème «L’Etat unitaire régionalisé : une solution pour l’Algérie», au Centre touristique Anissa-Tour de Souk El-Tennine, dans la wilaya de Béjaïa. A ce sujet, il dira aussi : «L’absence de logique territoriale dans les découpages administratifs n’est rien devant les risques sur la cohésion nationale que cette gestion génère».

 Le président du RCD estime que «la confiscation des libertés, l’instrumentalisation de la religion ou de la justice, la gestion autoritariste et clientéliste de la rente pétrolière, n’empêchent pas seulement l’émergence d’un modèle de développement moderne et viable, mais vident le pays des énergies capables de construire un destin digne et fidèle aux sacrifices consentis». A propos du système politique, le leader du RCD estime que celui-ci «a confisqué la souveraineté de notre peuple». Mohcen Bellabes a ensuite justifié la décision de son parti de prendre part aux joutes électorales de 2017 sans exclure «la fraude électorale qui sera au rendez-vous». Mais pour ce dernier, «en politique, rien ne se donne, tout s’arrache». Pour M. Belabès, «un nouveau départ commence par un discours de vérité en direction de nos concitoyens sur l’état de la nation qui se fragilise de plus en plus, sur le lien social qui se délite, sur l’incertitude qui gagne de larges couches de la société, sur la grave crise économique et financière que traverse le pays». Et de suggérer «la refondation institutionnelle par une réorganisation territoriale de l’espace algérien pour favoriser le développement et atténuer les déséquilibres régionaux actuels et permettre de promouvoir une intégration nationale démocratique et un développement national harmonieux». Il a plaidé pour un ensemble de réformes «constitutionnelle, parlementaire, électorale» et aussi pour «le redémarrage de l’économie et la réforme de l’éducation». 

http://www.lejourdalgerie.com/aujourdhui/archive/Evenement.htm#3

Publié dans Presse | Commentaires fermés

12345...68
 

les pensées doubles de Caleb |
Mareil Autrement |
Etudiants du lycée Bertran ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Section du Parti socialiste...
| Le Nouveau Centre Montbard
| MARS Centrafrique